Le film "Rose" brise les clichés sur la sexualité des femmes âgées

"Elle fumait des pétards, buvait de la vodka, parlait de sexe… Ma grand-mère était hypnotisée par la liberté de cette femme." Cette histoire a inspiré Aurélie Saada pour son premier film : Rose décide à 78 ans de vivre pleinement sa vie après la mort de son mari. Elle raconte.

avatar
Brut.
31 décembre 2021 10:55