Le nitrate d'ammonium, responsable de nombreuses catastrophes industrielles

Il serait responsable de la double explosion qui a fait plus de 100 morts à Beyrouth. Dans le passé, il a provoqué de nombreuses autres catastrophes industrielles. Mais au fait c'est quoi, le nitrate d'ammonium ?

Explosions au Liban : c’est quoi, le nitrate d’ammonium ?

Cette substance chimique est à l’origine des explosions du 4 août dans le port de Beyrouth. Auparavant, elle avait notamment été à l’origine de l’explosion de l’usine AZF.

Beyrouth, 4 août 2020. Une première explosion survient dans le port. Elle est suivie d’un incendie, qui déclenche à son tour l’explosion d’un entrepôt contenant 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium, soit 10 fois plus qu’à AZF. Selon le gouverneur de la ville, au moins 300.000 personnes n’ont plus de domicile.

« Il est inadmissible qu'une cargaison de nitrate d'ammonium, estimée à 2.750 tonnes, soit présente depuis six ans dans un entrepôt sans mesures de précaution », réagit le lendemeain Mahmoud al-Asmar, secrétaire général du Conseil supérieur de la défense du Liban.

« Ce produit ne peut exploser que dans deux conditions : un incendie prolongé et une charge »

Le nitrate d’ammonium est une substance chimique majoritairement utilisée dans l’agriculture pour la fabrication d’engrais. Elle est à l’origine de nombreux accidents industriels et actes criminels dans le monde. « C’est un produit bien connu, il ne peut exploser que dans deux conditions bien définies : un incendie prolongé et une charge », explique Armand Lattes, docteur en sciences et en pharmacie.

Oppau, AZF, Breivik et West Fertilizer

L’un des premiers accidents a lieu en 1921 à Oppau, en Allemagne. Il fait 521 morts. En France, en 2001, l’explosion de l’usine AZF, dans la banlieue de Toulouse, cause la mort de 31 personnes et fait 2.500 blessés. 300 tonnes de nitrate d’ammonium y étaient stockées. « La thèse évoquée est qu’il y a eu des transformations chimiques intervenues sur le nitrate », déclare le 25 septembre 2001 Michel Perratzi, PDG du groupe Grande-Paroisse.

L’entreprise et l’ex-directeur de l’usine ont depuis été condamnés pour homicides involontaires. En 2011, c’est le terroriste néonazi Anders Breivik qui utilise ce type d’engrais pour fabriquer la bombe qu’il fait exploser devant le siège du gouvernement norvégien à Oslo. En 2013, l’explosion de l’usine d’engrais West Fertilizer au Texas cause la mort de 15 personnes et la destruction de 350 habitations.

avatar
Brut.
5 août 2020 18:52