Les annonces d'OIivier Véran pour accélérer la stratégie vaccinale

"Nous allons désormais amplifier, accélérer et simplifier notre stratégie vaccinale." Le gouvernement va permettre "dans les prochains jours" aux Français qui souhaitent être vaccinés de s'inscrire pour prendre rendez-vous.

Covid-19 : Comment la France prévoit d’accélérer les vaccinations ?

Le ministre de la Santé Olivier Véran s’est exprimé ce mardi 5 janvier concernant le déroulement de la campagne de vaccination contre le Covid-19 en France.

“Amplifier, accélérer, simplifier”

Entre autres annonces, Olivier Véran a annoncé l’élargissement du critère de vaccination prioritaire : les pompiers et aides à domicile de plus de 50 ans seront également vaccinés en priorité.

Aussi, les commandes de vaccins vont être augmentées au niveau européen afin “d’augmenter le rythme et l’intensité des livraisons de dotations pour la France et pour l’Europe”, a précisé le ministre.

Le (majuscule à premier) Premier ministre a ajouté que le rythme de livraison actuel est de 500 000 doses par semaine par Pfizer. La France recevra également 500 000 doses par mois de Moderna si cela est validé par L’Agence Européenne de Médicaments. “Nous sommes à l'affût pour commander le maximum de doses”, a assuré Olivier Véran.

Les chiffres annoncés par Olivier Véran

Le nombre d'hôpitaux équipés en vaccins sur le territoire devrait bientôt être multiplié par 4 sur l’ensemble du territoire métropolitain et ultramarin, soit 100 hôpitaux. S’ajoutent à cela 100 centres de vaccinations dédiés à la ville : ils seront ouverts cette semaine. Puis, ce sont 300 centres qui seront disponibles la semaine prochaine, et enfin 500 qui seront accessibles à la fin du mois de janvier.

Par ailleurs, les personnes de 75 ans et plus seront autorisées à se faire vacciner avant la fin du mois de janvier, même si elles ne résident pas en établissement pour personnes âgées, ce qui pourrait représenter 5 millions de personnes. Le Premier ministre a annoncé une mise en place progressive mais a assuré vouloir donner “de la visibilité et de la lisibilité à toutes ces personnes qui nous disent : “mais moi, j’ai envie d’être vacciné, j’ai 80 ans, je me sens fragile.

Enfin, Olivier Véran rappelle que les victimes du Covid-19 sont principalement des personnes âgées et résidant en EHPAD.

avatar
Brut.
5 janvier 2021 11:27