retour

Les chaussettes orphelines, un an après

Il y a un an, Márcia de Carvahlo présentait sur Brut son concept de recyclage de chaussettes orphelines pour faire de nouvelles chaussettes, des pulls, des chapeaux… Depuis, beaucoup de choses ont changé. Voilà où elle en est.

Les Chaussettes orphelines : un an après

Il y a un an, Marcia de Carvahlo présentait en vidéo son concept de recyclage de chaussettes orphelines pour faire de nouvelles chaussettes, des pulls, des chapeaux… Brut l’a retrouvée.

« Depuis l’année dernière, on a multiplié par deux les collectes des chaussettes. On était à une tonne, on est à deux tonnes. Et ça, c’est beaucoup grâce à la vidéo de Brut. Les gens ont eu envie de nous envoyer des chaussettes, mais aussi de consommer les nouvelles chaussettes », se réjouit Marcia de Carvahlo. Il y a un an, cette entrepreneuse présentait en vidéo son concept de recyclage de chaussettes orphelines pour faire de nouvelles chaussettes, des pulls, des chapeaux… Brut l’a retrouvée

Un tissu fait avec les chaussettes recyclées

Depuis, beaucoup de choses ont changé. « Nous avons le bonheur de travailler avec des artisans et des couturiers du quartier. C’est génial, parce que l’année dernière, on travaillait avec ces artisans dans un tout petit atelier. Regardez la taille de cette coopérative immense, avec beaucoup de matériel, avec beaucoup de personnes, dont une partie travaille avec des contrats d’insertion professionnelle », s’exclame Marcia de Carvahlo.

Au début de l’aventure, l’atelier fabriquait uniquement de la maille, du tricot. Aujourd’hui, les employés sont en mesure avec de transformer les chaussettes en fil et de tisser. « Nous avons un tissu fait avec les chaussettes recyclées. Avec ce tissu, on peut faire un beau sac », explique Marcia de Carvahlo. Une technique très peu polluante.

« Nous commençons à travailler avec des personnes en situation de handicap »

Et les changements ne s’arrêtent pas là ! Marcia développe en effet d’autres projets. « L’année dernière, on travaillait déjà avec des personnes en insertion professionnelle. Maintenant, nous commençons à travailler avec des personnes en situation de handicap. On va aller faire une formation avec eux », indique fièrement l’entrepreneuse.

Chaussettes orphelines a par ailleurs, en quelque sorte, bénéficié de la crise sanitaire. « Pendant le Covid-19, c’était assez touchant parce qu’on voyait que les gens voulaient soutenir. Ils étaient touchés par tout ce qu’on peut faire dans le quotidien et pour changer la donne. Les gens ont acheté en ligne. On a lancé quelques appels pour qu’on nous soutienne. Et on a eu comme réponse favorable, plus d’achat. »

02/07/2020 06:30
  • 2.1M
  • 602
Brut - Le livre

189 commentaires

  • Ingrid R.
    19/08/2020 08:05

    😉

  • Tit' V.
    18/08/2020 08:09

    c'est ce dont je te parlais pour les chaussettes 😉 "Chaussettes orphelines"

  • Ruta T.
    16/08/2020 14:23

    L adresse SVP

  • Naziha C.
    10/08/2020 11:31

    Bravo et bonne continuation

  • Ornella P.
    09/08/2020 14:38

    ❤️

  • Lu C.
    04/08/2020 18:21

    ouais c’est excellent!! Merci pour le partage 😉

  • Anna J.
    04/08/2020 16:19

    super idée non ?

  • Di D.
    03/08/2020 11:22

    😊

  • Margot A.
    03/08/2020 09:51

    C'est amusant de voir que sous prétexte que c'est du recyclage, elle devrait donner presque ses créations. Au bout d'un moments il faut que les gens comprennent qu'il y a une structure, des charges et des PUTIN D'IMPÔTS ! Tout travail mérite salaire, elle a eu l'idée, elle créer de l'emploi, elle recycle, elle fait fonctionner l'économie et ça vous plais pas. Par contre ça dérange pas la plupart d'acheter des chaussettes Nike, Adidas... certe sûrement à 10€ les 2paires, fabriquer pour 0,20cent dans un pays du tiers monde, ou ils exploitent les travailleurs, ne paies pas d'impôt en France, pollue par la production excessive et le transport ... j'ai pris ces marques là pour exemple mais il y en a des dizaines.

  • Sherazade N.
    02/08/2020 19:20

    Pour info ceux qui mettent leur habits dans des bennes a vetements, sachez que les sacs sont vendu aux pays d'Afrique pour se faire de l'argent dessus. Il faut les déposer a coté pour que les plus pauvres puissent trouver ce dont ils ont besoin

  • Marie D.
    02/08/2020 07:47

    faut vraiment quon trouve un concept !

  • Lourdès P.
    01/08/2020 20:24

    Bravo madame, longue vie à votre magnifique initiative !

  • Cha S.
    28/07/2020 20:51

    🤗

  • Martine M.
    28/07/2020 11:10

    👏👏👏😷🙋‍♀️

  • Julie A.
    28/07/2020 05:03

    ... C était ton voyage à projet ?

  • Audrey R.
    27/07/2020 20:20

    un truc pour nous 😅

  • Caroline G.
    27/07/2020 13:36

    Super! C’est une belle façon de réutiliser du tissu 😃

  • Béatrice S.
    27/07/2020 11:23

    Merci pour cette belle idée. J'ai un sac chaussettes orphelines depuis quelques années et j'en suis ravie. Même si à l'achat c'est un budget au moins je sais où va l'argent. Et j'ai un sac solide et lavable. Belle journée

  • Roulietta B.
    27/07/2020 11:07

    elle va venir chez la famille chaussette elle, elle aura de quoi faire

  • Isabelle T.
    27/07/2020 10:15

    Où est ce qu on peut voir les produits et les prix ?

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.