retour

Les chefs des tribus amazoniennes réunis contre Bolsonaro

En un an, les feux de forêt y ont augmenté de 30 % et la déforestation de 85 %, selon l'Institut de recherches spatiales brésilien.

Amazonie : les chefs de tribu se rebellent contre Bolsonaro

Alors que 9.160 km2 de forêts ont disparu en 2019, ils se réunissent en ce moment pour lutter contre la politique du chef d’État.

« L’Amazonie n’est pas en feu, c’est un gros mensonge ! » affirmait encore Jair Bolsonaro le 2 janvier 2020. Alors que le président du Brésil minimise l’ampleur des incendies qui ont touché la forêt amazonienne en 2019, l’Institut de recherche spatiale brésilien (INPE) rapporte que les feux de forêt y ont augmenté de 30 %, et la déforestation de 85%. Cela représente 9.160 km2 de forêts disparues, soit 87 fois la taille de Paris. Une augmentation qui correspond à la première année du mandat de Jair Bolsonaro.

« Les mafias de la forêt tropicale ».

Nemonte Nequimo, représentante de la tribu des Waorani, s’insurge : « C’est la destruction, la fin de notre mode de vie. » C’est à partir d’une surveillance par satellite que l’INPE a recensé l’état de la déforestation et des eux de forêt en Amazonie. Contrairement à l’Australie, ces feux sont majoritairement d’origine criminelle et provoqués par ce que Human Rights Watch appelle « les mafias de la forêt tropicale ».

Sous l’impulsion de Raoni, les chefs des tribus autochtones se réunissent en ce moment pour lutter contre la politique menée en Amazonie par le gouvernement. « Que l’homme blanc nommé Bolsonaro profit de sa présidence, car moi, mon combat, il est pour toute une vie », a lancé Raoni devant l’assemblée.

Bolsonaro souhaiterait développer des extractions pétrolières et gazières

Bolsonaro veut légaliser les activités minières en terre indigène et envisage, selon le journal brésilien O Globo, d’y développer des extractions pétrolières et gazières. C’est une nouveauté qui impliquerait la construction de barrages hydroélectriques.

Si la Constitution brésilienne impose la consultation des communautés autochtones sur les projets économiques en Amazonie, ce dernières n’ont aucun droit de véto sur les projets décidés par le gouvernement. Développer des activités économiques sur des terres indigènes faisait partie des promesses de campagne de Bolsonaro.

Fin 2019, le pot brésilien a inauguré le barrage de Belo Monte en pleine forêt amazonienne. C’est le quatrième barrage le plus important au monde. Un projet en construction depuis plus de 10 ans et contre lequel Raoni s’est battu durant de longues années.

15/01/2020 19:58
  • 195.5K
  • 212

84 commentaires

  • Carmen C.
    28/01/2020 15:25

    Bolsorano une grosse merde qui pensent QU à se remplir les poches et se fous du monde entier 😡😡😡😡😡😡😡😡😡

  • El C.
    24/01/2020 01:01

    Bolsonaro filho da puta

  • Michele Z.
    23/01/2020 18:57

    Connard

  • Debert P.
    23/01/2020 15:47

    Diallo!

  • Chantal P.
    22/01/2020 16:57

    Virons tous ces politiques incompétents et mettons des personnes de terrain... qui nous comprennent et ne nous jugent pas.... pour Une fois '''''''' SOONS SOLIDAIRE.. ..''''

  • Chantal P.
    22/01/2020 16:55

    Toujours une question de pognon..... Il faudrait peux être que l'on arrête se se faire prendre en charge par ces ''Gdes GUEULES'' et agir, tout simplement..........

  • Helene R.
    21/01/2020 11:03

    sa

  • Blanche G.
    21/01/2020 09:14

    L Australie a des feux criminels fait par des islamistes ... commentaire très partial ...

  • Blanche G.
    21/01/2020 09:12

    Mais c est foutu !! Il y’a trop d humains sur terre !!! Pour que la terre reprenne vie il faut la disparition de l homme ! On est à un point de non retour ! Ce n est pas que Bolsonaro .... la terre ne peux plus supporter tant d etres humains !!

  • Yvus U.
    20/01/2020 00:36

    je vais être cru voir insultant....mais je pense fortement que tout ces gros enculer de merde de leur race maudite de pourriture de sac a merde qui suce des trou du cul de gros batard d enculer de chieur de merde de leur race de pourri et j entend par la TOUT nos dirigeant on devrais leur couper les couilles et leur faire bouffer....je haie au plus profond de mon être ces saloperie de chiure de mouche couvert de furoncle purulent...un jour vous allez crever et ce jour j irai sur vos tombes avec la gastro pour chier sur votre tronche bande de sac a merde de crotte d escargot purulent.

  • Flo F.
    19/01/2020 09:39

    La voici cette 3 eme guerre mondiale que l’on nous prédit depuis déjà longtemps... rien à faire certains hommes sont des destructeurs et anéantissent toute vie 😡

  • Jc J.
    18/01/2020 22:47

    Encore un qui ne pense qu'a son portefeuille avant tout comme des millions de gens malheureusement.arretons de votez pour des gens sans humanité et faisons ce que nous n'avons jamais fait,osons le changement radical.

  • Sylvie S.
    18/01/2020 16:31

    Laissons la forêt aux indiens d’Amazonie !!!

  • Magali V.
    18/01/2020 11:15

    Que la force soit avec vous, que les dieux , les astres vous protègent. Que la paix et la sérénité puissent enfin régner sur Terre 💪🙏💛💚💙🧡💜

  • Corentin A.
    18/01/2020 06:57

    Un mange mort

  • Pierre F.
    17/01/2020 21:24

    Bolsonaro est la réincarnation de Hitler.

  • Renaud C.
    17/01/2020 14:58

    des criminel ces dirigeants la .

  • Francisco D.
    17/01/2020 09:16

    Triste monde où les politiques sont des irresponsables

  • Corentin P.
    17/01/2020 08:11

    Foutons le feu à Bolsonaro et affirmons qu’il ne l’est pas. Ça peut passer 🤞

  • Laurent S.
    17/01/2020 07:03

    Boycott des produits agricoles en provenance du Brésil . Voilà une façon d'aider ces peuples.