retour

Les chefs des tribus amazoniennes réunis contre Bolsonaro

En un an, les feux de forêt y ont augmenté de 30 % et la déforestation de 85 %, selon l'Institut de recherches spatiales brésilien.

Amazonie : les chefs de tribu se rebellent contre Bolsonaro

Alors que 9.160 km2 de forêts ont disparu en 2019, ils se réunissent en ce moment pour lutter contre la politique du chef d’État.

« L’Amazonie n’est pas en feu, c’est un gros mensonge ! » affirmait encore Jair Bolsonaro le 2 janvier 2020. Alors que le président du Brésil minimise l’ampleur des incendies qui ont touché la forêt amazonienne en 2019, l’Institut de recherche spatiale brésilien (INPE) rapporte que les feux de forêt y ont augmenté de 30 %, et la déforestation de 85%. Cela représente 9.160 km2 de forêts disparues, soit 87 fois la taille de Paris. Une augmentation qui correspond à la première année du mandat de Jair Bolsonaro.

« Les mafias de la forêt tropicale ».

Nemonte Nequimo, représentante de la tribu des Waorani, s’insurge : « C’est la destruction, la fin de notre mode de vie. » C’est à partir d’une surveillance par satellite que l’INPE a recensé l’état de la déforestation et des eux de forêt en Amazonie. Contrairement à l’Australie, ces feux sont majoritairement d’origine criminelle et provoqués par ce que Human Rights Watch appelle « les mafias de la forêt tropicale ».

Sous l’impulsion de Raoni, les chefs des tribus autochtones se réunissent en ce moment pour lutter contre la politique menée en Amazonie par le gouvernement. « Que l’homme blanc nommé Bolsonaro profit de sa présidence, car moi, mon combat, il est pour toute une vie », a lancé Raoni devant l’assemblée.

Bolsonaro souhaiterait développer des extractions pétrolières et gazières

Bolsonaro veut légaliser les activités minières en terre indigène et envisage, selon le journal brésilien O Globo, d’y développer des extractions pétrolières et gazières. C’est une nouveauté qui impliquerait la construction de barrages hydroélectriques.

Si la Constitution brésilienne impose la consultation des communautés autochtones sur les projets économiques en Amazonie, ce dernières n’ont aucun droit de véto sur les projets décidés par le gouvernement. Développer des activités économiques sur des terres indigènes faisait partie des promesses de campagne de Bolsonaro.

Fin 2019, le pot brésilien a inauguré le barrage de Belo Monte en pleine forêt amazonienne. C’est le quatrième barrage le plus important au monde. Un projet en construction depuis plus de 10 ans et contre lequel Raoni s’est battu durant de longues années.

15/01/2020 19:58
  • 188.2k
  • 215

183 commentaires

  • Odile C.
    22/03/2020 10:42

    Une poignee de ces ordures qui menace la planète entières pour des milliers de dollars

  • Madeleine G.
    19/03/2020 21:17

    Mentiroso, dictator, hijo de la chingada, ..vête al,diablo

  • Michel L.
    19/03/2020 09:44

    Il faut flinguer toutes ces ordures

  • Mc F.
    03/03/2020 17:09

    Bordel.....!!!! Ce gouvernement est corrompu faut arrêter votre merde... Y a des gens là dedans des gens simple, qui était avant vous... Le respect ou es le respect, l'amour... Vous ne finirai pas comme ça mr le président et toute la cohortes... La justice divine elle existe

  • Manuel F.
    29/02/2020 18:19

    Cherche cerveaux pour lui catholique putain abrutie

  • Francois Z.
    24/02/2020 23:06

    Un jeu commercial alors qu'ils détruisent ce que notre planète a de plus chèr. Les lobbies des armes vont faire fortune

  • Francois Z.
    24/02/2020 23:04

    C'est la fin du monde. En rajoutant les marcheurs, on se croiraient bientôt dans walking dead....

  • Richard C.
    24/02/2020 06:31

    Crevure

  • Nelly K.
    14/02/2020 19:28

    Bolsonaro il payera la facture un jour, la nature reprendra ces droit d'une autre façon

  • Celine L.
    14/02/2020 03:24

    Je mets un coeur pour la forêt et ses peuples sa flore et sa faune Mais je lève le point contre ses detraqueur

  • Corinne d.
    31/01/2020 22:53

    Quel con

  • Barbara M.
    30/01/2020 09:14

    Une poignée d ordures menacent la vie de tous sur cette planète ....il s agit d une centaine d individus ....nous sommes 8 milliards tous sous la même menace

  • Jiback B.
    29/01/2020 13:51

    Polituque. Ils se foutent vraiment de la gueule de tous les peuples.

  • Yousra N.
    29/01/2020 07:54

    Parfois il vaudrait mieux s’abstenir de parler

  • Carmen C.
    28/01/2020 15:25

    Bolsorano une grosse merde qui pensent QU à se remplir les poches et se fous du monde entier 😡😡😡😡😡😡😡😡😡

  • Fabienne H.
    28/01/2020 12:29

    😡😡😢

  • Christelle C.
    26/01/2020 13:18

    Fait gaffe ma couille ou je t envoie des BIC

  • Barchi G.
    25/01/2020 05:36

    Les brésiliens ont voté pour ces personnes qui son au pouvoir aujourd'hui qu'il assume leur ignorance leurs bêtises car il sont conscients de leur actes Ces biens triste. La déforestation à moyen et long terme Il s'en souviendrons très très longtemps .

  • Bruno D.
    24/01/2020 21:21

    Quel facho Faut pas ce leurrer on a les mêmes en France (fn )

  • Malory G.
    24/01/2020 05:15

    Je suis pas du côté de Bolsonaro, mais les info ici publié sont totalement différentes de la réalité ici au Brésil. Le propos publié ici sont déplacés par rapport a la réalité, déjà on a congrès et assemblée et le président a pas autant de pouvoir comme mentionné ici, on dirait plutôt un discours politique.

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.