Les eaux usées de Lafarge déversées dans la Seine

Pendant ce temps-là, les eaux usées de l’entreprise Lafarge se sont déversées dans la Seine. Un “véritable scandale écologique” selon la Mairie de Paris.

Les eaux usées de Lafarge déversées dans la Seine

Lafarge dénonce un « acte malveillant ». L’Office français de la biodiversité, une agence de l’EtÉt, a porté plainte.

À Paris, le groupe cimentier Lafarge est soupçonné d’avoir rejeté volontairement les eaux usées d’une de ses usines dans la Seine. Dans une vidéo filmée le 27 août, on voit de l’eau qui coule d’un camion à béton de l’entreprise finir dans la Seine. La cuve censée retenir la boue remplie de ciment, de liquides de traitement et de microfibres de plastique est trouée, et le liquide blanc se déverse dans le fleuve parisien.

Le béton contenait des macro-fibres en plastique synthétique

« C’est un scandale écologique, dénonce Jacques Lemoine », agent de développement de l'Association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique. « Déjà pour la faune piscicole, la faune et la flore au niveau du biotope et de la biodiversité. Tous les déchets vont se reporter sur le lit de la Seine. Même en aval, je pense qu’on va retrouver des résidus. Le béton contenait des macro-fibres en plastique synthétique : c’est tellement fin que ça va aller avec les courants, jusqu’en mer. Ce sont des quantités importantes en plus… C’est une vraie catastrophe écologique et un acte délictuel inadmissible. »

De son côté, Lafarge dénonce un « acte malveillant » ayant entraîné un « écoulement temporaire ». Selon l’entreprise de travaux publics, « l’écoulement a été stoppé » et les actions de contrôle sur les centrales vont être renforcées. L’Office français de la biodiversité, une agence de l’Etat, a porté plainte pour cette pollution environnementale. Une enquête a été ouverte. De son côté, la mairie de Paris va porter plainte.

avatar
Brut.