Les records de chaleur en France du 18 juillet 2022

42,4°C à Nantes, 42,6°C à Biscarosse… Brut revient sur les températures extrêmes ressenties il y a quelques jours en France.

Plus d’une dizaine touchées par un record de chaleur

Le 18 juillet 2022, la France a connu une vague de chaleur comme elle n’en avait jamais connue auparavant. Brut revient sur les températures observées lors de ces canicules. En ce qui concerne la ville de Nantes, le thermomètre indiquait une température de 42,0°C. C’est 1,7°C de plus que les précédents 40,3°C recensés dans la même ville en 1949. La ville de La-Teste-de-Buch, située en Gironde, à elle aussi dépassé son record. Précédemment de 40,6°C le 30 juillet 2020, la commune affichait cette fois des températures allant jusqu’à 42,4 °C. Canicule : les meilleures solutions pour rafraîchir les villes

Brest dépasse sa température maximale jamais atteinte de plus 4°C, avec 39,3°C, contre 35,1°C le 09 août 2003. La ville de Lanmeur dans le département du Finistère dresse le même constat. Si l’ancien record de chaleur était de 36°C le 19 juillet 2016, la commune a connu cette année des températures avoisinant les 40,3°C. Plus généralement, Angers, Biscarrosse, Saint-Nazaire ou encore Niort ont elles aussi connu des températures records. 5 moyens de contrer l’extrême chaleur

avatar
Brut.