retour

Les terrasses chauffées et leur impact sur l'environnement

Bientôt la fin des terrasses chauffées ? C’est ce que vient de décider la ville de Rennes et ce que certains écologistes réclament à Paris. Voilà pourquoi.

Les terrasses chauffées : faut-il les interdire ?

Symbole du café à la française, les terrasses chauffées cachent cependant un coût écologique…

En période de froid, les chauffages d'extérieur sont fréquemment utilisés dans les terasses. En effet, à Paris, dans le quartier des Halles, près des trois quarts des terrasses en seraient équipées, selon un recensement mené en 2017 par une association locale. Cependant, ce chauffages restent allumés plusieurs heures par jour, pendant plusieurs mois, et consomment ainsi une quantité importante d'électricité ou de combustibles fossiles. D'après Jean-Marc Jancovici, fondateur du cabinet de conseil Carbone 4, le bilan carbone d'une terrasse équipée de quatre braseros au gaz, allumés à pleine puissance pendant huit heures, est équivalent à celui d'un trajet de 350 km en voiture.

Certains propriétaires craignent des pertes économiques

À Paris, cela fait plusieures années que l'interdiction des chauffages extérieurs est demandée par des associations ainsi que des élus écologistes. Mais certains propriétaires s'y opposent, craignant des pertes économiques. Romain Deconquand, Gérant d'une brasserie parisienne est persuadé que se séparer des braseros le priverait d’une partie de sa clientèle : "Si j'ai pas ça, j'ai moitié moins de place, donc moitié de chiffre, moitié moins de rendement, moitié moins de personnel." Pour raisons écologiques, la ville de Rennes a récemment décidé de les interdire à partir de janvier 2020. La même mesure sera appliquée à Namur, en Belgique à partir de 2020. Cependant, Stéphanie Scailquin, Échevine de l'Urbanisme de la ville de Namur, est convaincue que les clients resteront : "Si on va dans d'autres villes, à Budapest, aux Pays-Bas, il y a des terrasses où il n'y a pas de chauffages d’extérieur. Il y a des plaids, des couvertures et ces terrasses sont animées, elles sont occupées, les clients sont là."

04/12/2019 17:04
  • 158.9k
  • 179

168 commentaires

  • Neo D.
    3 jours

    Élise tu crois que ils consomment pas la moitié de l'énergie et augmente les pollution fait arret de bannir nimporte quoi de la ville juste parseque sa cout chere au porte feuille de.letat

  • Amy J.
    3 jours

    C’est raisonnable de plus chauffer les terrasses ! Si on veut boire un café en fumant prenez l’air pur c’est naturelle si on veut être chauffer ne pas fumer et aller à l’intérieur ! Enfin qu’il est temps de plus chauffer les extérieurs

  • Michel L.
    4 jours

    Bien sûr avec un petit vin chaud

  • Rose G.
    4 jours

    Ils veulent tous démolir europe

  • Mathieu L.
    4 jours

    Qui les fabrique qui les autorise pour le confort des bobo parisien

  • Igor L.
    5 jours

    Sans déconner ! Là c'est n'importe quoi ! Venir taper la dedans alors que ceci est diffusé sur un réseau social sur le net ! On le fait le calcul de la taxe carbone de la réalisation jusqu'à la diffusion de cette vidéo ?

  • Camille S.
    5 jours

    Bonne initiative

  • Edith E.
    5 jours

    on va devoir se trouver des plaids de bar 😁

  • Julien H.
    5 jours

    Surtout que ça chauffe à peine mais c'est pas les plaids qui vont réchauffer les clients mieux vaut avoir un bon gros manteau!!!!

  • Dorian R.
    6 jours

    C'est une aberration sans nom !! Il n'y a aucune utilité à cela, même s'il fallait satisfaire ces fumeurs, c'est niet, et enfin du bon sens dans ce pays !!

  • Maxime L.
    6 jours

    Je crois qu’il ne faut pas confondre solution Green washing et solutions réellement efficaces.

  • Marie J.
    6 jours

    Et d'i on interdisait tous ces éclairages de noël, public et personnel...je pense qu' on ferait du bien à la planète. ..il faut arrêter de nous emm...avec des broutilles..et si on arrêtait de se servir des smartphones par exemple qui sont fabriqués avec des métaux rares ramassés en Afrique par des gosses et pauvres gens..mais là....on en parle pas..ca rapporte trop....j en ai marre de ces règlements petits petits...allons chercher vers les gros industriels qui profitent sur notre dos au lieu de se demander s il faut éteindre les chauffages de terrasse qui marchent 2 mois de l année. ..

  • Maximilien M.
    6 jours

    Ca se passe la remise des diplômes?

  • Caro M.
    6 jours

    L'être humain est vraiment pathétique et débile.

  • Maxime L.
    6 jours

    Je crois qu’il ne faut pas confondre solution Green washing et solutions réellement efficaces.

  • Eric K.
    6 jours

    Quand une bonne peau de bête ferait l'affaire... 😇

  • Benoit L.
    6 jours

    Le totalitarisme écologique en marche !!

  • Mathieu S.
    7 jours

    merde on s en faut fichez leur la paix

  • Riton L.
    7 jours

    Encore un faux débat. Un de +. Monter les uns contre les autres. Ça marche déjà bien comme le combat entre fumeur et non fumeur. Les vrais pollueurs ne sont pas ceux qui nous montre. Les stades climatisés pour CDM au Quatar ça dérange pas ça? Les bateaux et les avions ça dérange pas? Le responsable c’est le gars qui fume sa clope et qui roule en diesel à 5L/100km pour aller bosser. Bref.

  • Annie T.
    7 jours

    c'est complètement débile il fallait y penser !!! adressez-vous aux vrais pollueurs, laissez les commerçants travailler.