Londres : une journée d'action avec des militants d'Extinction Rebellion

"Bien que nous ne puissions pas choisir qui sera touché par les changements climatiques, nous pouvons choisir si nous serons des spectateurs." Brut a suivi les réalisateurs et militants pour l'environnement Alice Aedy et Jackson Harries pendant une journée d'action d'Extinction Rebellion à Londres. Voilà pourquoi ils ont choisi de manifester.

Extinction Rebellion : les influenceurs Jack Harries et Alice Aedy participent aux manifestations écologistes. Brut les a suivi.

Jack Harries et Alice Aedy sont des influenceurs engagés dans la cause climatique. Ils participent aux manifestations écologistes organisées par Extinction Rebellion. Le mouvement social écologiste a commencé en Angleterre. Brut a donc suivi ces jeunes gens jusqu’à Londres.

Élevé par une mère militante écologiste, Jack Harries a été touché par la cause climatique dès le plus jeune âge. En grandissant, Jack Harries a créé “JacksGaps”, une chaîne youtube qu’il a fondé avec son frère jumeau. Consacrée aux voyages, la chaîne a un succès imminent. La notoriété de “JacksGaps” suscite l’intérêt de grands groupes, notamment de WWF. WWF propose alors aux deux frères d’aller tourner en Arctique, une expérience qui marque le parcours d’activiste écologiste de Jack Harries. En effet, l’influenceur se souvient d’une nuit au Groenland, lorsqu’il a vu le glacier de Jakobshavn s’effondrer face à lui : “C’est à ce moment que j’ai vraiment compris comment la planète était en train de changer radicalement à cause de nos actions."

“La gravité de la situation me motive à aller manifester dans la rue”

En 2018, Jack Harries a rencontré Roger Hallam, le fondateur du mouvement Extinction Rébellion. Très rapidement, le mouvement écologiste commence à prendre une réelle ampleur. Les manifestants, quant à eux, sont loin d’être des “activistes expérimentés”, ce sont simplement des “gens ordinaires, terrifiés par leur avenir”. Si certaines personnes sont exaspérées face aux perturbations causées par Extinction Rebellion, les résistants pacifistes y sont habitués : “à l’époque ils étaient détestés, aujourd’hui on les considère comme des héros”, confie la photojournaliste Alice Aedy, en espérant le même sort pour les manifestants d’Extinction Rebellion.

avatar
Brut.