retour

Maroc : répression contre la liberté d'expression sur Internet

En deux mois, une vingtaine de personnes ont été condamnées à de la prison ferme pour des tweets, des posts Facebook, des stories Instagram ou des vidéos YouTube.

Maroc : de la prison pour des posts Facebook

En deux mois, une vingtaine de personnes ont été condamnées à de la prison ferme pour avoir dénoncé la situation sociale dans le pays ou critiqué le roi Mohammed VI sur les réseaux sociaux.

Être emprisonné pour une photo, une blague ou une chanson partagée sur les réseaux sociaux, c’est une réalité au Maroc. En cause, un décret royal qui punit toute critique du roi et de sa famille.

Un lycéen condamné à trois ans de prison

En deux mois, une vingtaine de personnes ont été condamnées à de la prison ferme. Rappeurs, lycéens, YouTubeurs, étudiants et chômeurs sont les victimes d’une campagne de répression. Dernier en date : Ayoub Mahfoud, un lycéen de 18 ans condamné à trois ans de prison pour avoir partagé la chanson Vive le peuple.

Le code pénal, par décret royal du 15 novembre 1958 qu’on appelle au Maroc le dahir, punit de prison tout propos « insultant » envers le roi et sa famille. Toute offense commise envers la personne du Roi ou de l’Héritier du Trône est passable d’un à cinq ans d’emprisonnement. Sur Twitter, de nombreux Marocains ont lancé le hashtag #FREEKOULCHI, « libérez-les tous » en français.

Une presse muselée

Depuis plusieurs années, en réaction à la mise au pas de la presse, les citoyens ont commencé à s’exprimer sur les réseaux sociaux, et, fait inédit, à commenter les discours du roi. Récemment, le YouTubeur Moul Kaskita a été condamné à trois ans de prison ferme pour avoir critiqué demandé au roi plus de clarté dans ses discours.

Omar Radi, journaliste, témoigne. « La dernière semaine de 2019, je l’ai passée en prison. J’ai été arrêté après une enquête de la police pour un tweet qui critiquait l’action d’un juge contre les prisonniers du Irak du Rif, un mouvement social qui a éclaté il y a deux ans dans le nord du Maroc et à l’issue duquel certains des leaders de ce mouvement ont été condamnés à 20 ans de prison. J’ai considéré cela comme un jugement abusif. »

« Après une semaine, j’ai été relâché. J’ai découvert que cette relaxe a été le résultat d’une pression internationale et nationale, d’une campagne de solidarité assez large. Le procès se poursuit, évidemment : ma prochaine audience se tiendra le 5 mars prochain. En attendant, je suis peut-être le plus chanceux, le plus privilégié de tous les détenus marocains. »

16/01/2020 19:22
  • 206.0k
  • 193

147 commentaires

  • Celia D.
    3 jours

    Vous payer des impôts.?

  • Eric B.
    3 jours

    Et on pense que c'était français

  • Othman L.
    09/02/2020 02:42

    Pouvoir assassin vive le rif et liberté

  • Pierre F.
    06/02/2020 05:51

    que se passe t'il

  • Maroc G.
    05/02/2020 23:25

    reportage nul copie coller facebook. vous ne savez rien du maroc.

  • Cathy D.
    05/02/2020 21:19

    😳🗽

  • Maddiass P.
    04/02/2020 22:31

    Au maroc dans la plupart des maisons il y a un grand portrait du Roi. Il te voit et te surveille constamment ... tu sens sa présence et tu sais qu'il sait...

  • Lila Z.
    03/02/2020 16:39

    Avec le soutien des français car le Maroc est considéré comme un département français et les retraités français vivent au Maroc et passe du bon temps sur le dos des citoyens marocains

  • Nouriya A.
    03/02/2020 06:49

    ah bravo le Maroc

  • Khedidja B.
    02/02/2020 07:57

    Vive la liberté d’expression

  • Khedidja B.
    02/02/2020 07:53

    Bravos

  • Ninis V.
    02/02/2020 07:14

    Courage

  • Karim B.
    30/01/2020 09:58

    C'est grave

  • Haïroudine H.
    29/01/2020 20:33

    Je ne comprends pas pourquoi IL réagit comme ça. Au lieux de les écouter de savoir pour quoi ces gens revendique où dir des mauvais choses sur lui .Et de les aider. Tout simplement. De trouver un solution de paix. Mes franchement. Ce roi doi lir le coran et de comprendre ce Di le coran claire pour qu'il médite

  • Haïroudine H.
    29/01/2020 20:30

    En tout cas. C'e né pas du lislam.

  • Mac F.
    29/01/2020 05:20

    Vous étiez bien content quand il voulait rentrer dans l'union européenne.

  • Arianna I.
    28/01/2020 16:54

    😰

  • Mohamed F.
    28/01/2020 12:18

    بنادم سحاب راسو غاينقالب غاي ولي بحال سويسرا 😂

  • Hafiz R.
    27/01/2020 20:28

    Insulter un président en occident est devenu banale, ils ont voulu importer cette chose mais tu as un Roi, une discipline etc Tu n'as pas insulter un roi, et de l'autre les condamnations sont trop exagérés.

  • Sadjou G.
    27/01/2020 07:14

    Tenez bon la liberté est proche. Le plus dur vous l’avez fait: vous faites peur au système qui s’effondrera bientôt inchalah Vive le peuple marocain et tous les peuples opprimés qui doivent se libérer, et la liberté a un prix. C’est ainsi