retour

Nemo, la gardienne de la forêt amazonienne

Elle se bat contre les compagnies pétrolières et contre son pays pour sauver des milliers d'hectares de l'Amazonie. Nemo fait partie de la tribu des Waoranis en Équateur. Envoyé spécial l'a suivie dans son petit village.

Rencontre avec Nemo, autochtone équatorienne et gardienne de la forêt

Nemo a attaqué le gouvernement équatorien en justice. En juillet 2019, un tribunal a suspendu la mise aux enchères de leur territoire. « Envoyé Spécial » l’a suivie.

Nemo se définit « gardienne de la forêt ». Elle se bat contre les compagnies et contre son pays, l’Équateur, pour sauver des milliers d'hectares de l'Amazonie. En Équateur, le gouvernement a cédé une partie de ses forêts aux multinationales du pétrole. « Il n'y a plus d’arbres ! Ils ont été coupés, il y a des routes, des élevages… Nous ne voulons pas de ça ! Nous ne nous laisserons pas faire », affirme Nemo. Envoyé Spécial l’a suivie dans son petit village, au sein de sa tribu.

« Ce combat, je le mène pour vous »

Nemo et les membres de sa communauté ont attaqué le gouvernement équatorien en justice. En juillet 2019, un tribunal a suspendu la mise aux enchères de leur territoire. Les Waoranis vivent ici depuis des milliers d'années. Pour faire parler de son combat, Nemo a participé à New York à une marche pour le climat organisée par Greta Thunberg. « On est venus dans un avion comme celui-ci ! J'ai eu mal aux oreilles. J'étais enfermée, je me pinçais le nez tout le temps… » se souvient-elle.

Nemo espère que sa fille pourra continuer à grandir dans une nature préservée. « Ce combat, je le mène pour vous, On veut laisser de l'eau propre, de l'air pur qui ne soit pas contaminé. On veut vivre comme ça, sainement, librement. On veut pêcher et manger heureux. »

12/03/2020 10:42mise à jour : 12/03/2020 11:42
  • 284K
  • 169

61 commentaires

  • Sylvie L.
    16/03/2020 11:49

    Super reportage

  • Claudine M.
    15/03/2020 07:07

    Il y a des combats qui méritent d'être menés, surtout si c'est pour protéger sa vie, son espace de vie et il faut beaucoup de courage pour affronter les tanks de la finances qui les volent, parfois les tuent...alors oui cette femme est une Guerrière et elle a raison... Elle défend une vie vivante pour qu'elle reste vivante...quel combat est plus honorable que celui là !? Courage Madame et Respect....et mépris sur vos détracteurs qui pour se faire plus de fric, détruit cette vie...🦁🐎🐕🐈❤️

  • Graziella S.
    14/03/2020 14:09

    Tout mon soutien

  • Sophie B.
    14/03/2020 13:30

    Exportation are same than petrol we must understant how those this tribune défend thé forest at their Best and fishing still lto get à better cook

  • Sophie B.
    14/03/2020 13:24

    Too much exportation i meants more than only petrol

  • Sophie B.
    14/03/2020 13:20

    Very important if amazonia even burn because of the burn and factor of intensive exportation. Petrol is thé Last winner sign of its control but not to get water same as before !! Naoma must fight for futurs right !

  • Guy P.
    14/03/2020 07:00

    Bravo a cette Femme courageuse et Honte aux destructeurs avides de Fric à court terme!G.P

  • Jean L.
    13/03/2020 20:36

    15 faux 15

  • Garnier D.
    13/03/2020 19:58

    très beau reportage bravo a cette femme

  • Ulrich V.
    13/03/2020 19:58

    « La NTM au Brésil a détruit notre organisation sociale, notre coexistence pacifique. Des divergences sont apparues et le monde que nous connaissions depuis des millénaires a été démantelé. Les activités missionnaires signifieront la perte totale des derniers peuples non contactés dans la vallée du Javari. » -Beto Marubo, leader autochtone de la vallée du Javari

  • Philippe T.
    13/03/2020 19:00

    ce n'est pas notre combat et c'est notre faute a chacun d'entre nous ... moi compris ..

  • Fabien P.
    13/03/2020 18:00

    Marie Labiste

  • Maryvonne B.
    13/03/2020 16:54

    JE LUI DONNE RAISON...

  • Cil L.
    13/03/2020 11:51

    ça peut peut-être t'intéresser !

  • Marie-Josée M.
    13/03/2020 10:15

    je me reprends : devoir se battre pour vivre chez soi ! quelle aberration ! honteux !

  • Marie-Josée M.
    13/03/2020 10:14

    se battre pour vivre chez soi ! quelle aberration ! honteux !

  • Ben C.
    13/03/2020 09:53

    Elle sera assassinee dans qq semaines dans l'indifference totale

  • Mary K.
    13/03/2020 09:19

    Très beau reportage . Courage et force a elle et son peuple. Et mort 💀 à ceux qui volent et détruisent les ressources sans respect pour les peuples qui y vivent.

  • Christine G.
    13/03/2020 08:21

    Bravo laissons la nature a la nature arrêtons de tout saccager

  • WJ L.
    13/03/2020 05:18

    "Tribu des Waoranis" ??! C'est quoi cette nouvelle mode encore ?? Ils peuvent pas faire comme tout le monde et arrêter de vivre dans la nature le cul à l'air, c'est trop dur de faire avec son siècle et d'aller bosser un peu pour aider les efforts capitalistes ? Ah ben c'est sûr qu'il ne payent pas d’impôts, et ça les arrange bien de cracher sur des entreprises pétrolières qui essayent de LES aider, ils seront bien contents d'avoir des gobelets Mickeys tout juste moulés où "recueillir leur eau" et des assiettes Peppa Pig. P*tains de hippies. Bien sûr c'était un commentaire foutage de gueule :D

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.