Nilofar Bayat raconte pourquoi elle a décidé de fuir l'Afghanistan

"Ils vont détruire tous les rêves, tout ce que nous avons fait au cours de ces vingt dernières années." Elle est capitaine de l’équipe afghane de basket-ball en fauteuil roulant. À 28 ans, Nilofar Bayat n’a jamais cessé de s’opposer aux talibans. Le 20 août, elle a décidé de fuir son pays. Elle raconte.

Nilofar Bayat raconte pourquoi elle a décidé de fuire l'Afghanistan

"Ils vont détruire tous les rêves, tout ce que nous avons fait au cours de ces vingt dernières années." Elle est capitaine de l’équipe afghane de basket-ball en fauteuil roulant. À 28 ans, Nilofar Bayat n’a jamais cessé de s’opposer aux talibans. Le 20 août, elle a décidé de fuir son pays. Elle raconte.

“J'avais trois ans quand les talibans ont pris le pouvoir en Afghanistan”

Nilofar Bayat raconte qu’à seulement 3 ans, elle a reçu un tir de mortier tombé dans la cour de son domicile familial: "Un éclat a touché mon épaule et ma colonne vertébrale, j'ai eu beaucoup de blessures.” Ce jour-là, elle perd son frère. Son père est blessé. Nilofar perd également l’usage d’une jambe.

“Je suis la preuve vivante de la dangerosité des talibans.”

Depuis ce jour-là, elle n’a jamais cessé de s’opposer aux talibans. Le 20 août, elle décide de fuir son pays aux mains des talibans avec son mari Ramesh et fait appel à un ami journaliste en Espagne. Après 2 jours à attendre à l’aéroport, ils prennent la direction de l’Espagne. Tous les deux ne pensaient pas que les talibans puissent un jour reprendre le contrôle de Kaboul : “Mais un matin, nous sommes allés au bureau ensemble et tout paraissait différent.

Aujourd’hui expatrié, le couple repart de zéro, loin de leur pays natal dans lequel il nourrissait pourtant rêves et espoirs.

avatar
Brut.
24 août 2021 19:00