Paula Forteza veut briser le silence des 3 premiers mois de grossesse

"Ce silence imposé est un non-sens absolu." Comme la plupart des femmes enceintes, la députée Paula Forteza n'a pas révélé sa grossesse les trois premiers mois. Elle veut briser le silence.

Paula Forteza veut briser le silence des 3 premiers mois de grossesse

"Ce silence imposé est un non-sens absolu." Comme la plupart des femmes enceintes, la députée Paula Forteza n'a pas révélé sa grossesse les trois premiers mois. Elle veut briser le silence.

“Il faut qu’on arrête de demander aux femmes de prendre sur elles pendant 3 mois.”

Pour Paula Forteza, les 3 premiers mois de grossesse correspondent à une période de silence, de repli sur soi et de solitude pour les femmes. Elle rappelle également les différents symptômes que peuvent endurer les femmes tels que les vomissements ou les nausées, mais d’autres aussi moins connus comme les états narcoleptiques. Cet état provoque des endormissements inopinés, dans le bureau, dans les transports, à tout moment de la journée.

“C’est vraiment un changement culturel qu’il faut mettre en œuvre.”

Paula Forleza estime que chaque femme devrait dire sa grossesse, même quand ça ne se voit pas, qu’elle demande de l’aide quand elle en a besoin. Chaque femme en a besoin à ce moment-là, notamment de la part de son entourage, de son ou sa conjointe, famille, amis. Elle ajoute : “Donc ça, c’est vraiment un changement culturel qu’il faut mettre en œuvre.

avatar
Brut.
27 juillet 2021 13:03