retour

Philippines : le volcan Taal est entré en éruption

Des milliers d’habitants évacués en urgence, des centaines de vols internationaux annulés… Les Philippines sont en état d’alerte : le volcan Taal vient de se réveiller.

Le volcan Taal, aux Philippines, est entré en éruption

Des milliers d’habitants ont été évacués, et des centaines de vols internationaux ont été annulés. Le pays est en état d’urgence.

« On étaient effrayés, pris de panique. Nous avons dû réfléchir à la façon dont nous pouvions sauver nos vies. Et on a perdu notre source de revenus, tout », témoigne Armando Mendoza, riverain du volcan Taal, aux Philippines. Situé à 70 km au sud de la capitale, Manille, il est entré en éruption le dimanche 12 janvier. Cela a commencé par une explosion de vapeur d'eau sous pression et de roches, et l'apparition d'une colonne de plus de 10 km de haut. Le lendemain matin, des fontaines de lave sont apparues.

Des débris de roches de plus 6 cm de diamètre

« Nous sommes montés ici autour de 16h. Nous avons entendu des bruits très forts sur notre toit. Des petits rochers et des cendres tombaient sur notre maison. Nous avons eu peur de ce qui pourrait nous arriver, nous pensions que le volcan avait déjà éclaté » se souvient Marilou Baldonado, habitante évacuée.

Selon l'Institut de volcanologie et sismologie des Philippines, des débris de roches de plus de 6 cm de diamètre sont retombés dans les zones entourant le cratère. Il pourrait y avoir un risque pour des avions d'être touchés par ces projectiles. Plus d'une cinquantaine de secousses sismiques ont également été recensées. « Une activité sismique d'une telle intensité signifie probablement une pénétration continue du magma sous l'édifice du Taal, qui pourrait entraîner davantage d'activité éruptive », explique l’Institut de volcanologie et sismologie des Philippines

25.000 personnes ont été évacuées

L'agence gouvernementale de surveillance des volcans a élevé le niveau de dangerosité à 4 sur une échelle de 5. 25.000 personnes ont été évacuées, et 45 centres d’accueil ont été mis à disposition des déplacés. Toutefois, certains habitants n'ont pas pu être évacués ou ont refusé de quitter leur domicile. « Nous avons un problème : nos habitants paniquent parce qu'ils veulent sauver leurs moyens de subsistance : leurs cochons et leurs troupeaux de vaches », alerte Wilson Maralit, Maire de Balete.

Le lundi 13 janvier, la plupart des établissements publics, dont les écoles, restaient fermés. Des masques ont également été distribués pour se protéger des cendres et des fumées. Les autorités surveillent attentivement l'évolution de l'éruption. « C'est difficile de dire quand elle s’arrêtera », déplore néanmoins Antonio Bornas, le directeur de l’Agence gouvernementale de surveillance des volcans.

Le Taal est entré plusieurs fois en éruption par le passé : en 1794, elle a duré six mois, en 1911, elle a tué 1.335 personnes, et en 1965, elle a entraîné des répliques durant les quatre années suivantes. Aujourd’hui, les autorités craignent une nouvelle éruption explosive qui pourrait causer de lourds dégâts.

13/01/2020 19:26
  • 980.7k
  • 2.2k

830 commentaires

  • Pozeydtrkbarth R.
    25/01/2020 00:11

    C'est juste pour punir les batards qui agissent au Îles Phillipines

  • Jerem C.
    24/01/2020 21:23

    A force de puiser dans les ressources annuelles et ne rien changer voilà ce qui nous attend... catastrophe sur catastrophe

  • Fabienne H.
    22/01/2020 18:24

    😳😳

  • Sophie L.
    20/01/2020 10:27

    Les animaux aussi doivent être évacués, ils ont le droit de survivre aux aussi 🐖🐄

  • Frouwkjen B.
    19/01/2020 08:34

    Encore un catastrophe de plus notre terre fait peur

  • Marc T.
    18/01/2020 03:33

    Superbe !!!

  • Chantal G.
    17/01/2020 20:14

    C est bien d avoir la suite

  • Viviane C.
    17/01/2020 19:52

    Triste mais la nature est la plus forte.

  • Marie G.
    17/01/2020 19:24

    Jésus revient🙏

  • CC G.
    17/01/2020 19:00

    Pratiquement personne, n'envoit de message de soutien ou d'annonce de pétition. Duh ! Ils y a des personnes qui cherchent à survir là-bas. Qui as des infos parmis vous ?

  • Catherine D.
    17/01/2020 18:49

    C'est vraiment triste et on se sent impuissant face à ces catastrophes !

  • Michel D.
    17/01/2020 15:45

    le fric et toujour le fric

  • Emma D.
    17/01/2020 12:55

    😥

  • Sandra L.
    17/01/2020 12:20

    ...

  • Justine B.
    17/01/2020 11:42

    Joanna

  • Laurie B.
    17/01/2020 11:20

    😳 Tu regarderas bien avant de partir.

  • Julie M.
    17/01/2020 11:00

    t'as vécu le timing parfait en fait

  • Mag M.
    17/01/2020 09:26

    Bientôt chez nous? Et pourquoi pas... cela calmerait peut être les inconscients égoïstes que nous sommes

  • Samir D.
    17/01/2020 08:41

    do you still regret it? Lol

  • Samir D.
    17/01/2020 08:40

    palala God was with us

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.