retour

Pourquoi la Californie est si exposée aux incendies ?

2018 : plus de 6700 km2 brûlés. 2019 : déjà plus de 200 000 personnes évacuées. Comme chaque année, la Californie brûle. Voilà pourquoi elle est si exposée aux incendies.

Pourquoi la Californie est-elle régulièrement ravagée par les flammes ?

L’État le plus riche des États-Unis lutte régulièrement contre de puissants incendies. Dernièrement, deux nouveaux incendies se sont déclarés au sud de la Californie et près de 180 000 personnes étaient dans l’obligation d’évacuer le nord de San Francisco. Le 27 octobre 2019, la Californie a été placée en état d’urgence par le gouverneur. Mais pourquoi la Californie est-elle aussi sujette aux incendies ?

La végétation

La nature de la végétation est l’une des raisons qui favorisent les incendies en Californie. En effet, les vastes forêts de pins au nord et les étendues de broussaille au sud forment une couverture végétale facilement inflammable. De plus, en été, de fortes chaleurs dessèchent les plantes qui deviennent parfaitement combustibles pendant plusieurs mois. D’autre part, le nombre d’habitations construites à proximité d’espaces boisés augmente, ce qui accroît, une fois de plus, le risque d’inflammation.

Les vents violents

Les "Diabolo winds" autrement appelés "vents du diable, sont des vents chauds et très puissants. Venant du large et se propageant ensuite dans les montagnes du nord, ces "Diabolo winds" dépassent parfois les 100 km/h. D’après le département des forêts et de la protection incendie de Californie, ces vents augmentent l’apport en oxygène, ce qui engendre une accélération des incendies. Ainsi, l’air propage les flammes et les braises vers de nouvelles surfaces.

Le changement climatique

La moitié des plus grands feux de l’histoire de la Californie se sont déclarés à partir de 2010, et ce n’est pas dû au hasard. En effet, dans le sud de la Californie, la température a augmenté de 1,7 °C au cours du dernier siècle. Ce changement climatique a entraîné une fonte précoce des neiges, ainsi qu’une saison printanière plus sèche et plus longue. Les forêts sont donc devenues plus vulnérables aux incendies graves. D’après le California’s Fourth Climate Change Assessment, si les émissions de gaz à effet de serre continuent à ce rythme, d’ici 2100 la fréquence des feux des plus destructeurs pourrait augmenter de 50 %.

29/10/2019 17:07
  • 153.4k
  • 65

19 commentaires

  • Alain C.
    30/10/2019 22:45

    Ils peuvent arroser avec toute l’eau qu’ils ont pris dans les nappes phréatiques voilà ça sera un prêté pour un rendu !

  • JKs P.
    30/10/2019 19:51

    "It will continue" Ils font rien pour que change.

  • Catherine S.
    30/10/2019 16:49

    😥😥😥

  • Carlos M.
    30/10/2019 15:04

    Air tanker, un escadron

  • Kevin D.
    30/10/2019 09:35

    euh dite moi si je me trompe mais la Californie c'est pas état ou la compagnie Electricité a u plein de scandale sur les incendie?

  • Michel E.
    30/10/2019 08:34

    Et avec tous ces incendies chaque année, il y a encore qqchose à brûler ?

  • Tyta R.
    30/10/2019 05:36

    https://www.google.fr/amp/s/www.geo.fr/environnement/incendies-en-californie-lelectricien-pg-e-sous-le-feu-des-critiques-194371%3famp

  • Robert B.
    30/10/2019 04:36

    Ce résultat n'est que le fruit de nombreuses erreurs des américains qui persistent et signent leurs stupidités, élection d'un président girouette inculte ignorant les conséquences de sa politique, consommation exponentielle de l'eau, déjà rare dans cette région.

  • Yves D.
    30/10/2019 01:30

    Trump ne crois pas au Réchauffement Climatique…..

  • Mohamed B.
    30/10/2019 00:15

    La vrai cause que beaucoup ignorent où feint d'ignorer ou bien ont honte d'en parler , l'histoire ensanglantée de l'empire américain à travers l'histoire . ça été que massacres des populations autochtones , natives .Et des guerres pendant ce dernier siècle .Aujourd'hui les états unis sont responsables directement de ce qui se passe dans le monde entier , le terrorisme mafieux , inter-religieux , géostratégiques et économiques . Soyez sincères envers vous-mêmes une fois dans votre vie , qui est le vrai coupable des attentats dans le monde ? ? ? ? de toutes les misères , de tous les génocides et des épurations ethniques ? ? ? ? ? ?

  • Grégoire M.
    29/10/2019 23:21

    https://youtu.be/6n4ZBbZoMUI

  • Elisa D.
    29/10/2019 22:03

    Etrange que l'on ne parle jamais de l'intervention humaine ! Moi, j'ai eu un autre son de cloche de la part d'un ami californien, la dégradation du réseau électrique dans les lieux isolés et les feux d'origine humaine. Dans sa caserne, ils estime au moins que c'est 75% des départs de feux

  • Nicole J.
    29/10/2019 22:03

    It's true...living close to fire in Brentwood...smells the smoke and the wind is picking up now....😔

  • Bernard V.
    29/10/2019 20:54

    je suis surpris qu'ils n’envoient pas les sous marins pour bombarder l'incendie avec des missiles à eau ! une soucoupe aspirateur de flamme de la zone 51 , un micro onde pour repousser le vent en sens inverse , finalement ils sont pas au top du top en matière de sécurité !

  • Michelle F.
    29/10/2019 18:09

    Bien votre petit reportage

  • Christophe D.
    29/10/2019 17:28

    À la place de l'agriculture intensive... comme au Portugal il faut faire travailler les chèvres !!!

  • Bruno S.
    29/10/2019 17:23

    VOus oubliez sans doute un élément intéressant dans l'affaire, montrée par un documentaire diffusé sur Arte ou France 5, je ne sais plus : la conversion de la Californie vers une agriculture intensive (et, aussi, la captation d'eau pour le Nevada... ont vidé ses nappes phréatiques et abaissé le sol en certains endroits. Ca augmente très certainement le phénomène de sécheresse. (Est-ce le prix du lait d'amande ?)

  • Benjamin R.
    29/10/2019 17:23

    Mais non tout va bien selon les dirigeants de ce monde...

  • Veronique B.
    29/10/2019 17:10

    :(