retour

Qui sont les Proud Boys ?

Anti-féministes, anti-immigrés, composé à 100 % d'hommes… Voici les Proud Boys, le groupe d'extrême droite invité par Donald Trump à "se tenir prêt".

Les « Proud Boys » : qui sont-ils ?

Classé comme « groupe extrémiste » par le FBI, les Proud Boys constituent un groupe d’hommes pro-Trump, mais pas seulement. Ils sont aussi contre les féministes, les immigrés ou les manifestations Black Lives Matter.

Ils sont anti-féministes, anti-immigrés et pro-Trump : ce sont les Proud Boys, et ils sont reconnaissables à leurs polos Fred Perry noirs et jaunes. Le groupe est créé en 2006 à New York par un certain Gavin McInnes, l’ancien rédacteur en chef du magazine Vice. Il a co-fondé ce groupe en réponse à un sentiment « anti-occidental et anti-hommes ». Les Proud Boys sont aussi en faveur de la violence de rue contre les manifestants de gauche, voire l’encouragent.

Des hommes fiers

Joe Biggs, membre des Proud Boys résume ainsi l’esprit du groupe : « Nous sommes fiers d'être des chauvins occidentaux. Nous sommes fiers d'avoir créé le monde moderne, nous donnons du pouvoir à l'entrepreneur, nous vénérons la femme au foyer. Nous sommes très attachés au 1er amendement et nous voulons que chacun puisse dire ce qu'il veut, peu importe si c'est un peu fou. »

L’adhérent explique que leur mission principale était d’attirer l’attention nationale. Maintenant que ce niveau est atteint, ils sont fiers que l’on parle d’eux au niveau international. Sur Facebook, les groupes associés aux Proud Boys comptent plus de 6.000 membres aux États-Unis.

Suprémacistes et anti BLM

En 2017, Jason Kessier, membre du groupe, participe à l’organisation de Unite the Right, un rassemblement de suprémacistes blancs à Charlottesville, en Virginie. Il est « expulsé» du groupe après la mort de la manifestante Heather Heyer, survenue pendant l’événement.

En 2018, dix Proud Boys sont arrêtés à New York. Ils sont à l’origine d’une bagarre avec des manifestants de gauche devant un club républicain. En 2020, ils organisent plusieurs rassemblements contre les manifestations de Black Lives Matter. Ils en organisent notamment à Portland, où des manifestants anti-policiers et antiracistes défilent depuis la mort de George Floyd.

La réaction de Donald Trump

En septembre 2020, la marque britannique Fred Perry annonce l’arrêt de sa distribution de polos noirs et jaunes aux États-Unis et au Canada. À la fin de ce même mois, le Président Donald Trump prononce leur nom lors du premier débat présidentiel. Lorsqu’on lui demande s’il compte dénoncer les groupes de suprématie blanche, dont ce groupe, il répond : « Je ne sais pas qui sont les Proud Boys. Vous devrez me donner une définition, car je ne sais vraiment pas qui ils sont. Je peux seulement dire qu'ils doivent se retirer, laisser les forces de l'ordre faire leur travail. » Ces mots suffisent à faire la joie du groupe. Il s'en félicite d'ailleurs sur les réseaux sociaux.

07/10/2020 09:06mise à jour : 03/02/2021 20:53
  • 1.5M
  • 2K

1192 commentaires

  • Lenzi Z.
    09/02/2021 15:26

    Encore un groupe de barjot

  • Stephane L.
    07/02/2021 03:11

    Ce médias n'en à rien à foutre de la violence de ce groupe. Ces médias tentent de vous offrir des combats de groupuscule que leur maître entretiennent vivement. La preuve? Cette publication. Ces médias VEULENT votre extrémisme et tentent de vous séduire en vous partageant multe groupe "extrémistes" Questionnez vos parents sur votre ethnicité, n'adoptez pas les standards de la société Nord-Américaine. Respectez vous et aimez vous.

  • Koudeche M.
    06/02/2021 08:45

    C'est génération identitaire en France et FN

  • Pascal H.
    06/02/2021 08:07

    Ils sont fiers d'être cons ! 6000 sur 300 millions d'américains. C'est une amibe qui se prend pour un boeuf

  • Steve V.
    06/02/2021 07:19

    fake...

  • Aurélie L.
    05/02/2021 21:31

    Partout dans le monde, le fascisme progresse... Comme avant chaque guerre...

  • Hichem A.
    05/02/2021 21:06

    Bin ils ont qu’à venir en France puisque les groupes terroristes extrémiste sont autorisé ( sauf un groupe est c’est déjà bien on va pas se plaindre 🤣)

  • LaPetite S.
    05/02/2021 13:27

    🤮🤮🤮🤮

  • Skender A.
    05/02/2021 12:57

    Le nationalisme c'est le cancer de l'humanité.

  • Manon D.
    05/02/2021 12:53

    Mais mec ! 😱Fier de quoi ?? T'as rien inventé du tout 😩 aller... Restons zen... 😤

  • Annie K.
    05/02/2021 12:39

    Quelle époque !!! 😕

  • Lola C.
    05/02/2021 12:21

    Rien dans la tête pathétique

  • Pascal E.
    05/02/2021 12:13

    il dit pas "soyez pret' mais repete deux fois restez en retrait, non?

  • David C.
    05/02/2021 11:41

    Je crois que je vais fonder un clan moi aussi C'est la mode en ce moment, go faire un raid sur l'Élysée avec "les pâtissier national socialiste" pour revendiquer l'arrêt des droits de l'Homme !

  • Raphael A.
    05/02/2021 11:25

    Du côté de la gauche , c est pas non plus très intelligents....les ploucs sont des deux côtés ....La gauche aussi adore le vandalisme et les sabotages....En fait, il semble que l être humain adore un conflit et une bagarre....On aura jamais la paix sur terre tant que la race humaine existera

  • Sali S.
    05/02/2021 11:25

    Tout le monde fait caca donc ya aucune rasse Supérieur il ya certainement des con mais on est tous vulnérables quand on chie

  • Farid B.
    05/02/2021 10:21

    Renoncer à la BRANLETTE ?? Pour pouvoir rentrer dans le groupe ?? Je n’aurais JAMAIS pu y rentrer ...

  • Khalid S.
    05/02/2021 09:47

    Bravoooooooooo aux canadiens

  • Alain V.
    05/02/2021 08:19

    Des fachos

  • Mathilde B.
    05/02/2021 08:12

    😢