Survie du Hellfest : son fondateur lance un appel à Emmanuel Macron

"C'est la survie du Hellfest qui est en jeu." Fondateur du festival, Ben Barbaud lance un appel à Emmanuel Macron.

Le festival Hellfest dans l’incertitude pour juin 2021

*Le festival Hellfest est le plus gros festival de musiques extrêmes de France. 60 000 sont attendus du 18 au 21 juin 2021. Les 19 salariés à temps pleins chargés de l'organisation ont repris le travail, mais ignorent si l’événement sera maintenu. *

Impossible d'annuler sans annonces officielles, contraints de préparer le festival

Ben Barbaud, fondateur du Hellfest, souhaite s’adresser au président de la République : “Monsieur le président, il faut vous rendre compte que notre souhait, notre volonté et notre responsabilité de vouloir organiser notre festival par respect pour le public qui nous fait confiance depuis des années, nous engage à dépenser effectivement des sommes folles."

Le gouvernement n’ayant pas annoncé officiellement que les festivals ne pourront pas avoir lieu, il est impossible pour le Hellfest de prendre cette décision seul, au risque de devoir dédommager les centaines d’artistes auprès desquels ils sont engagés.

La préparation du Hellfest demande plusieurs mois de travail, et l’association n’a pas eu d’autre choix que de réembaucher, dans l’attente des annonces officielles, les 19 salariés à temps plein.

"Deux années blanches, deux années avec zéro euro de chiffre d'affaires"

Ben Barbaud insiste sur les conséquences d’une annulation en 2021, après celle de 2020. “Pour notre structure, on ne sera pas en train de parler de quelques mois de fermeture. On parlera de deux années blanches, deux années complètes avec zéro euro de chiffre d’affaires", déplore-t-il.

Avec un chiffre d’affaires habituel de 25 millions d’euros, le Hellfest est le festival le plus coûteux de France. Il n’est subventionné qu’à 0,1 % par les aides publiques. Les charges mensuelles de l’association à but non lucratif sont de 250 000 euros.

avatar
Brut.
23 janvier 2021 12:59