retour

Un mystérieux nouveau virus en Chine

Trois personnes sont déjà mortes, plus de 200 sont contaminées, et un pneumologue chinois vient de le confirmer : le virus se transmet d'humain à humain.

Chine : un nouveau virus qui s’apparente au Sras

Il aurait déjà fait trois morts et entre 200 et 1.700 contaminations. Les experts craignent une épidémie mondiale.

Un marché de fruits de mer pourrait être le foyer d’un nouveau virus qui a fait trois morts et déjà contaminé plus de 200 personnes selon les autorités chinoises - environ 1.700 selon une estimation rendue publique par des scientifiques londoniens. « Les enquêtes ont révélé que certains des cas étaient des travailleurs, des manutentionnaires ou des visiteurs fréquents d’un marché à Wuhan [centre de la Chine], où des animaux vivants sont vendus », explique Tarik Jasarevic, porte-parole de l’OMS.

Une épidémie menaçante au niveau mondial

Les grilles de ce marché sont fermées depuis le 1er janvier, et ses allées sont en cours de décontamination. Toutes les personnes contaminées s’étaient rendues dans cette ville de 11 millions d’habitants ces dernières semaines. Ces derniers jours, les autorités ont signalé des cas à Pékin, à Shenzen, mais aussi au Japon, en Thaïlande et en Corée du Sud. Les patients ont été placés en quarantaine et sont actuellement traités pour une forme de pneumonie. « Nous nous joindrons à toutes les parties pour lutter contre cette épidémie et maintenir la sécurité sanitaire régionale et mondiale », a affirmé Geng Shuang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Un pneumologue chinois, Zhong Nanshan, a déjà confirmé que des cas de transmission du virus d’une personne à l’autre existaient bel et bien. Si en France, les voyageurs arrivant de Wuhan ne sont pas encore filtrés dans les aéroports, aux États-Unis, des dépistages contre le virus chinois sont effectués.

« Ce virus semble très proche du Stras »

Selon Vincent Enouf, virologue à l’Institut Pasteur : « On attend d’avoir des souches pour pouvoir l’expertiser. Ce que l’on sait, c’est que c’est un virus respiratoire qui fait partie des coronavirus. Aujourd’hui, on connaît six coronavirus, dont quatre qui provoquent des maladies communes et deux qui provoquent des maladies plus sévères, comme le Sras et le Mers. Ce virus fera peut-être partie des quatre communs, ou alors des deux autres ».

« Ce virus semble très proche du Stras, mais beaucoup moins sévère pour l’instant, d’après les informations que l’on possède. Les précautions à prendre si l’on va à Wuhan, c’est déjà d’éviter les marchés. Le marché est l’épicentre de la diffusion. Porter un masque serait une bonne chose, si l’on se sent malade, pour protéger les autres, mais aussi pour se protéger soi-même. Et puis, il faut utiliser tous les moyens qui nous permettent de nous protéger des maladies de l’hiver : se laver les mains et éviter de se retrouver dans des lieux trop concentrés. »

Chez les humains, les coronavirus entraînent des symptômes bénins, comme des rhumes. Mais deux épidémies mortelles sont déjà survenues au XXIème siècle. Elles étaient hébergées par des animaux et ont été transmises à l’Homme : le Mers (syndrome respiratoire du Moyen-Orient) et le Sras (syndrome respiratoire aigu sévère). « Quand j’étais en soins intensifs, j’étais terrifié. Je ne pouvais pasrespirer, je n’avais jamais ressenti ça de ma vie », se souvient Simon Tse, survivant du Sras.

Aucun vaccin n’a encore été trouvé

Le Sras s’était répandu partout dans le monde en 2002 et 2003. La contamination venait des civettes, de petits animaux sauvages consommés en Chine. Plus de 80.000 personnes avaient été infectées dans une trentaine de pays, et 774 en étaient mortes. Le Mers est quant à lui apparu en Arabie saoudite en 2012. C’est le dromadaire qui serait la source de l’introduction du virus chez l’Homme. En cause : son lait, consommé au Moyen-Orient. Depuis, 2019 cas ont été détectés, provoquant 449 morts jusqu’en 2015.

Ces infections peuvent rapidement se propager d’un endroit à l’autre en moins de 24 heures en raison des déplacements aériens. Si aucun vaccin n’a encore été trouvé, ces maladies se sont toutefois enrayées.

20/01/2020 19:45
  • 1.4m
  • 1.7k

537 commentaires

  • Michel O.
    06/05/2020 06:06

    De toute façon tant les chinois ou la Chine sur tout la Chine mangeront des animaux crus, et interdits, aussi le problème sera pas résolu a la question, concernant comment faire pour empêché la Chine de faire les choses barbar..il y a une lois internationale oui ou non...qui vas commencé d'agir. ...

  • Patricia N.
    22/03/2020 23:27

    Arrêtons de tuer plus de nourriture qu'il n'en faut ,notre planète, ((argent , égoïsmes et gaspillage )).sommes nous que des bêtes sans cervelles ,il y a toujours autant de gens qui meurent de faim de personnes pauvres vivant dans la rue ,où se trouve l'égalité, reste t'il encore assez de fraternités pour un droit de libertés au bonheurs ,sans que la maladie nous rattrape avant l'heure définitivement. .

  • Patricia N.
    22/03/2020 23:09

    Quelle importance d'où vient cette maladie le principale et de tous réunir notre courage à trouvé une solution pour vaincre cette saloperie le plus tôt possibles afin de ne plus faire les mêmes erreurs..courage à tous

  • Mahbulé C.
    22/03/2020 10:54

    Si pour vous les animaux domestiques c'est des chauve-souris, le rat, le serpent, la tortue des steppes, les hérissons, les singes, les homard qui était mise en vente dans vos marché attends d'être manger les pauvres animaux... C'est de la que l'humain a été contaminée ce n'est pas nos chiens ni nos chats domestique qui nous contaminent...!

  • Fłòw B.
    18/03/2020 10:47

    écoute vouze éviter les chiens et de serpent cochon imagine il y a des autres entre vous qui embrasse des animaux parce qu'il y a les autres qui croient de biologie plus qui Dieu😪😪😪😪😪

  • Maud C.
    18/03/2020 10:46

    Quel honte scandaleux.

  • Mạch S.
    18/03/2020 01:42

    C’est le virus chinois.... Chinese virus....

  • Jenny G.
    07/03/2020 11:02

    https://www.facebook.com/groups/210941730105237/

  • Anne-Frédérique E.
    03/03/2020 21:29

    Comme quoi, il faut bien porter en masque en preventif! Dans le bus ou le metro, si on nous tousse dessus, c est logique qu il nous faille un masque. Comme partout dans le monde aux infos, sauf chez nous!

  • Zahia A.
    02/03/2020 13:19

    Ce n'est pas étonnant, des mangent merdes. Et toutes les saloperies qu'un être vivant sur terre ne pourrait pas ingurgité eux on raffolent et suite à leurs manquent d'hygiène c'est toute la planète qui est contaminée ce n'est pas la première fois et j'en suis sûre pas la dernière tant qu'ils n'arrêtent de bouffés de la merde et de la chaire humaine🤮🤮🤮🤮

  • Abdel A.
    01/03/2020 08:45

    On ne mange pas les rats, chats, chiens, chauves-souris, !!ils mangent tous ce qui vient !!!!!

  • NT G.
    20/02/2020 00:44

    Ok

  • NT G.
    20/02/2020 00:39

    Mince

  • Yasser B.
    17/02/2020 14:59

    Nn manger plu chinois svp fait attention même en France

  • Roman L.
    16/02/2020 10:26

    Tony Goh My appeal to the treating doctors worldwide * An effective chlorine dioxide dose of 2.19 mg / L (see study above) corresponds to a quantity of 0.00219 g / L of chlorine dioxide. One liter of a 0.3% chlorine dioxide solution contains 3 g / L of chlorine dioxide. Production time 60 minutes - raw material costs 20 cents. My personal oral chlorine dioxide intake is 0.3 g / L daily. In extreme situations, I administer up to 0.6 g / 2L daily - e.g. during my development aid missions abroad. From this I deduce that my personal daily maximum oral dose, the chlorine dioxide concentration effective against the coronavirus, is 270 times (rounded). If, due to a comatose condition of the patent, oral intake no longer seemed possible, I would administer an amount of 500 ml, 0.03 g / L chlorine dioxide infusion solution up to twice a day intravenously. Even this low dose exceeds the chlorine dioxide dose effective against the coronavirus by 13 times (rounded). If one reasonably assumes that this amount of chlorine dioxide is diluted in the human organism, the amount mentioned in the above Efficacy concentration called study can be achieved in any case. This should show positive results at the latest after 3-10 days. reference Wang XW, L.J. (06 2015). Study on the resistance of severe acute respiratory syndrome-associated coronavirus. (U. N. National Center for Biotechnology Information, publisher) doi: 10.1016 / j.jviromet.2005.02.005

  • Irina R.
    15/02/2020 20:38

    Nu credem că vine din piață , nu este niciodată ceea ce pare a fi.

  • Marion M.
    14/02/2020 13:12

    Arrêter de bouffer les chiens chats et chauves souris et animaux sauvages et bien d autres la nature se retournera sur vous

  • Jean P.
    14/02/2020 08:16

    Faut plus rien accepter n acheter plus rien deux moi ses décider

  • Henri L.
    13/02/2020 21:56

    C'est peut-être le commencement de la fin ?

  • Ludo P.
    13/02/2020 16:20

    Regardez dans YouTube leglobe 777 alerte info patente corona virus vrai ou faux....? Cordialement

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.