retour

Une vie : Kamala Harris

Dans sa vie, elle a souvent été "la première". Choisie par Joe Biden, elle pourrait devenir vice-présidente des États-Unis, la première femme à occuper ce poste. Voici l'histoire de Kamala Harris.

Kamala Harris est officiellement la colistière de Joe Biden

Elle pourrait ainsi devenir vice-présidente des États-Unis, la première femme à occuper ce poste, et la première femme noire.

Elle est passée du statut de procureure générale de Californie à celui de deuxième femme noire de l’histoire à être élue au Sénat. Après s'être présentée aux primaires démocrates de 2020 contre Joe Biden, elle a été choisie pour être sa colistière. C'est Kamala Harris.

Enfant, elle connaît la déségrégation grâce au « busing »

Kamala Harris est née en 1964, à Oakland, en Californie, d'un père jamaicain et d'une mère indienne. Sa mère, Shyamala Gopalan, est chercheuse sur le cancer du sein au Berkeley Lab. « Mes parents se sont rencontrés lorsqu'ils étaient étudiants de troisième cycle à l'université de Berkeley, en plein mouvement pour les droits civils », raconte-t-elle.

À l'école primaire, sa classe est la deuxième de Berkeley à avoir connu la déségrégation grâce au busing, le transport d'élèves visant à promouvoir la mixité sociale ou raciale. Alors qu'elle a 12 ans, sa famille déménage à Montréal, où elle passe ses années de lycée et co-fonde un groupe de danse appelé « Midnight Magic ».

En 2010, elle est élue procureure générale de Californie

À 21 ans, elle est diplômée de l'université Howard, une université historiquement noire, où elle mène sa première campagne pour être représentante de la classe de première année. À 25 ans, elle obtient son diplôme de docteure en droit, Juris Doctor. À 40 ans, elle devient procureure de San Francisco, la première femme et la première personne noire à occuper ce poste.

Pendant cette période, le taux de condamnation pour crime à San Francisco atteint son plus haut niveau en 10 ans. En 2010, elle est élue procureure générale de Californie. Ce qui fait d’elle, une fois de plus, la première femme et la première personne noire à détenir ce titre.

Une génération de démocrates qui ont adopté des politiques conservatrices ?

Ses résultats en tant que procureure générale de l’État sont scrutés à la loupe lorsqu'elle se présente à l'élection présidentielle. Les critiques disent qu'elle fait partie d'une génération de démocrates qui ont adopté des politiques conservatrices de « lutte contre la criminalité », et qu'elle n'a pas fait assez pour lutter contre les violences policières.

Kamala Harris affirme de son côté qu'elle s'est battue pour la réforme des prisons et de meilleures pratiques policières… « Nous avons fait du travail là-bas et nous travaillons sur le profilage racial et les préjugés raciaux dans le système de justice pénale, en particulier dans l'application de la loi, qui doivent être abordés », argue-t-elle.

Ardente défenseuse du droit à l’IVG et de la lutte contre le changement climatique

En 2016, elle est élue sénatrice en Californie. Ses interrogatoires musclés lors d'auditions au Congrès attirent l'attention nationale. Elle est une ardente défenseuse du droit à l’IVG, de la marijuana médicale, de la lutte contre le changement climatique, de la réforme des lois sur les armes à feu, de la couverture maladie universelle et de la réforme de l'immigration.

Le 21 janvier 2019, lors de la journée Martin Luther King Jr., elle annonce sa candidature à la présidence des États-Unis. Lors des débats des primaires, elle se distingue par ses attaques virulentes contre Joe Biden, le présumé chef de file, pour son opposition au busing. « J’étais cette petite fille. Et il y en a beaucoup d'autres dans le pays qui étaient ces petites filles et ces petits garçons, qui ont été transportés par autobus », déclare-t-elle alors.

À 55 ans, Kamala Harris devient la première femme noire colistière

Mais après près d'un an, elle annonce qu'elle suspend sa campagne par manque de fonds. Le 8 mars 2020, Kamala Harris approuve Joe Biden au poste de président. En 2020, elle se joint aux manifestations de Black Lives Matter et travaille à la promulgation de la législation sur la réforme de la police. À 55 ans, Kamala Harris devient la première femme noire colistière aux États-Unis, qui pourrait aussi devenir la première vice-présidente.

13/08/2020 10:35
  • 2.2M
  • 2K

431 commentaires

  • Raymonde P.
    10/01/2021 13:03

    Inspirante! Future première présidente des États Unis.

  • Moise K.
    14/12/2020 23:47

    From the bottom to the top by fighting.

  • Latifa T.
    08/11/2020 16:52

    Elle est magnifique bravo

  • Mohammed M.
    08/11/2020 12:48

    Très bon choix défenseuse kamala biden bon courage

  • Bouda D.
    08/11/2020 10:40

    l'Amérique va reprendre sa place mondiale avec HaRRIS Pour faire oublier le voyou Tramp !???

  • Ann D.
    08/11/2020 04:58

    U tu

  • Eveline S.
    08/11/2020 00:29

    Tu es belle

  • Josee F.
    07/11/2020 16:00

    Bravo !!

  • Eloy K.
    24/10/2020 09:12

    Trump et en-tête il passera pas de problème n'écouter pas cet journaliste et le media toujour menteur et corrompu vive Trump

  • Bogdan G.
    24/10/2020 08:24

    Witch fck....

  • Didier L.
    23/10/2020 20:11

    Les politiques sont tous des parvenus pour arriver à leur fin,pas pour le bien du peuple,seulement pour eux et leurs complices

  • Carlos C.
    23/10/2020 15:38

    Dans le camp des satanistes vous vous Trumpez, les gens sont tellement cons. 😊

  • Houda B.
    23/10/2020 12:01

    ❤️

  • Odette F.
    22/10/2020 23:30

    Ça c’est de lIntelligence et bien Réel!

  • Kehi P.
    22/10/2020 05:19

    Merci mon Dieu pour le miracle

  • Dan S.
    21/10/2020 15:45

    Beau parcours..mais l'erreur est de soutenir Biden, elle connait le personnage, empêtré dans des magouilles ainsi que son fils..Elle l'a combattu et maintenant elle le soutient. La politique n'est vraiment pas toujours belle.

  • Nadine D.
    21/10/2020 14:32

    Toit sd qui va avec Biden est mauvais

  • Simon B.
    21/10/2020 06:56

    https://youtu.be/7oN_FzmMk5Q Pour tous les bouffons qui disent n’importe quoi sur la candidature d’Obama.

  • Stephane P.
    21/10/2020 04:30

    Elle ne sera rien du tout. Biden est un vendu et un corrompue. Il ne passera pas.

  • Arnaud B.
    20/10/2020 23:46

    Brut de merde.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.