Une vie : Pete Buttigieg

Il est arrivé en tête des primaires démocrates de l’Iowa avec Bernie Sanders. Voici l’histoire de Pete Buttigieg.

Pete Buttigieg, candidat jeune et ouvertement gay à la primaire démocrate américaine

L'ex-militaire est en tête des résultats partiels du caucus de l’Iowa. Pour certains, il pourrait créer la surprise lors de la prochaine élection présidentielle des États-Unis.

Il pourrait devenir le premier président des États-Unis ouvertement gay, mais aussi le plus jeune. C’est un vétéran de l’armée américaine qui parle huit langues : c’est Pete Buttigieg. Il naît en 1982 à South Bend, dans l’État de l’Indiana, de parents professeurs. Son nom vient de son père, immigré maltais. « Mon père a immigré dans ce pays parce qu’il savait que c’était le meilleur endroit au monde pour faire des études supérieures. Il est devenu citoyen américain et a rencontré ma mère, une jeune professeure qui est la fille d’un colonel de l’armée et d’une professeure de piano », a-t-il développé lors d’un discours de campagne.

Le plus jeune maire d’une ville américaine

En 2000, à 18 ans, il remporte le premier prix d’un concours de dissertation… avec un article sur le sénateur Bernie Sanders. À 23 ans, alors diplômé d’Harvard, il entre à Oxford. À 27 ans, il devient agent de renseignement dans la réserve de la marine américaine. En 2010, il se présente pour être trésorier de l’État de l’Indiana, mais il est battu par le candidat républicain en poste. En 2011, à 29 ans, il est élu maire de sa ville natale, South Bend. Il devient le plus jeune maire d’une ville américaine, avec plus de 100.000 habitants.

En 2013, il prend une pause durant son premier mandat de maire pour servir son pays en Afghanistan. En 2015, il fait son coming-out. Cinq ans plus tard, il revient sur son enfance. «  Si je pouvais retourner dans le passé, ce serait 20 ans en arrière pour retrouver cet adolescent qui vivait dans le sous-sol de la maison en briques de ses parents, qui se demandait ce que ça voulait dire, ce sentiment qu’il ressentait parfois lorsqu’il regardait de jeunes hommes dans les couloirs de l’école. Est-ce qu’il risquait de ne plus pouvoir porter l’uniforme ? De ne pas être accepté ? De ne pas connaître l’amour ? »

Une popularité très faible dans la communauté noire

En 2017, il fait campagne pour prendre la tête du Parti démocrate. Il échoue. À 36 ans, en 2018, il épouse son compagnon Chasten Glezman. En 2019, il annonce officiellement sa candidature à la présidentielle de 2020 : il entend représenter l’aile modérée du Parti démocrate. Sa popularité est d’ailleurs très faible dans la communauté noire, en raison de décisions prises dans sa commune. Pour le moment, Pete Buttigieg se démarque de ses adversaires en s’appuyant sur son jeune âge, son expérience militaire, et son statut d’élu local.

avatar
Brut.
7 février 2020 10:27