retour

Interview Vincent Callebaut : des villes en symbiose avec les océans

Des villes sous l'eau, des "oceanscraper" à la place des "skyscraper", des jardins habités par des orques et des baleines... La ville de demain, l'architecte-designer Vincent Callebaut l'imagine comme ça. (via Brut nature FR)

Des villes en symbiose avec les océans

L’architecte-designer Vincent Callebaut imagine les villes de demain. Son idée : investir les océans.

« Aujourd'hui, nous vivons sur une petite planète bleue recouverte à 71 % d'océans. Et pourtant, nous sommes des Terriens. Est-ce qu'un jour nous pourrions devenir des Mériens, des habitants de la mer et des océans ? » s’interroge Vincent Callebaut. Cet architecte-designer imagine les villes de demain. Son idée : investir les océans.

« Pourrions-nous re-régler le climat, vivre en symbiose avec la nature en passant de l'économie linéaire – qui produit, qui consomme, qui jette et qui génère de la dette – à une économie circulaire, qui fait en sorte que tout ce qui est produit et consommé soit recyclé en boucle vertueuse ? », poursuit l’architecte.

« Une tour inversée, qui, au lieu d'aller gratter le ciel, va gratter le fond des océans »

C’est ce qu’il espère. Les villes qu’il imagine sont directement inspirées de l'analyse du vivant. Il s’est ainsi spécialisé dans le biomimétisme. Il explique : « Je m’inspire des formes, des structures, de l'intelligence des matériaux et de toutes les boucles de rétroaction qui existent dans les écosystèmes matures. Nos projets sont de véritables écosystèmes habités. » Il prend l’exemple du projet Aequorea, inspiré d'une méduse bioluminescente. « C’est un ‘’oceanscrapper’’, à l'inverse d'un ‘’skyscrapper’’. C'est une tour inversée, qui, au lieu d'aller gratter le ciel, va gratter le fond des océans. »

On entrerait dans cette tour inversée par une grande marina qui viendrait accueillir des champs dédiés à la permaculture pour nourrir les habitants. « Vous pourriez enfiler un masque à branchies, qui viendrait casser les particules de CO2 et d'oxygène pour en extraire toutes les particules nécessaires pour votre respiration. Vous pourriez vivre dans une ville amphibienne, qui se développe aussi bien au-dessus qu’en-dessous du niveau de l'eau. Cette ville construite en algoplaste serait destinée à être calcifiée. C'est-à-dire à construire un exosquelette, exactement comme le font tous les coquillages qui se trouvent dans les océans. »

« Exploiter tous les champs encore méconnus pour l'urbanisation du futur »

C'est une ville qui serait en totale symbiose avec votre environnement, où l'être humain vivrait dans des espaces intérieurs biophiliques, développe Vincent Callebaut. Son jardin serait constitué par les baleines, les orques et tous les poissons en liberté autour de la ville. « Le but, en 2050, quand nous serons 9 milliards d'habitants sur Terre, avant d'atteindre les 12 milliards annoncés pour 2100, c'est d'exploiter tous les champs encore méconnus pour l'urbanisation du futur. »

Vincent Callebaut appelle ces projets des « utopies concrètes ». « Des projets fous, des projets de rêve, mais qu'on peut réaliser à partir des technologies existantes, à partir de l'innovation sociale souhaitée par les citoyens. Ce sont des projets que j'espère construire dans les 10 prochaines années. »

06/06/2018 12:41mise à jour : 05/08/2020 11:03
  • 684.0k
  • 1.5k

322 commentaires

  • Jo I.
    28/07/2020 11:15

    Utopie

  • Cédric D.
    20/07/2020 09:24

    stargate Atlantis 😂

  • Annie L.
    20/07/2020 05:02

    L'humain est un inventeur-destructeur. Maintenant qu'il a bien avancé dans ses travaux de destruction de la terre, il veut aller envahir mars et les océans. Je propose qu'il aille au diable !

  • Annie L.
    20/07/2020 04:57

    Marche arrière toute !

  • Angélique D.
    17/07/2020 09:48

    Quand on voit ce que l humain a fait de la terre ... Pourquoi toujours investir le territoire d autres espèces.. ? un tel projet ne peut être mis en place qu'avec des gens respectueux de leur environnement. Alors mieux vaut laisser les océans et leur faune tranquille. Prenez déjà soin de là où vous êtes

  • jean Sonjour
    12/07/2020 07:07

    Jacques Rougerie a déjà voulu faire ça https://amp.parismatch.com/Actu/Environnement/SeaOrbiter-La-sentinelle-de-la-mer-552396. la clé ne serait elle pas plutôt dans la régression ? revenir aux cadeaux initiaux de la nature ?

  • Stephane S.
    11/07/2020 12:03

    Water world Laisser tranquille la nature Arretons de modifier l"environement😉

  • Nicodème C.
    10/07/2020 02:19

    le futur à notre portée

  • Lucas S.
    09/07/2020 20:48

    Avant de penser à l'avenir, réglons les soucies du présent à chaque instant, nous sommes plus des destructeurs que des conquérants...

  • Christine R.
    09/07/2020 17:07

    Apres avoir polluer la Terre, on s attaque aux mers et océans. Bin voyons c est logique !!!!!!!!!!!!!!! Grrrrrrrrr

  • Camille C.
    09/07/2020 07:21

    une villes pour des riche et des pauvres dans des ghettos, l'avenir ressemblance de plus en plus a une dystopie.

  • Fernand M.
    08/07/2020 09:00

    Par mesure de précaution, faudrait savoir nager, avoir un scaphandre à portée de main et savoir remonter par palier...sait on jamais?

  • Qenthuin D.
    07/07/2020 13:07

    C'est vraiment une bonne idée. Maintenant il faut voir si ce projet est réalisable et si jamais il aboutit, quelle sera l'empreinte carbone de sa construction et en combien de temps elle pourra être annulée par ces villes biomimétiques

  • Ran T.
    07/07/2020 09:21

    Et si nous stoppions la course à "l'urbanisation", la course à "comment exploiter" d'avantage? Que nous laissions au moins un endroit sur cette planète tranquille et vidé de notre présence ? Et si nous faisions une réelle décroissance, des lois Appliquées à faire peu d'enfants au niveau MONDIAL ? À faire comprendre qu'il y aurait plus à y gagner à ne faire qu'un seul enfant; mais le faire "bien" (c'est à dire bien l'éduquer et le former à la vie du futur) plutôt que de donner vie et être vite surpeuplé de moutons façonnés par l'ultra consommation. Si nous appliquons cela à la population mondiale ?

  • Paskal E.
    07/07/2020 07:43

    Y a cas asséché quelque mer cela fera de la place pour construire 😅😅😅

  • Guy M.
    07/07/2020 07:22

    Connerie

  • Joice R.
    06/07/2020 23:34

    Nn merci

  • Nestor N.
    06/07/2020 21:02

    Ok ok ok

  • Jérôme L.
    06/07/2020 17:03

    https://reporterre.net/La-derniere-usine-en-France-de-papier-100-recycle-menacee-de-fermeture

  • Fiona C.
    06/07/2020 15:15

    c'est hyper intéressant, difficilement concevable par rapport à notre mode de vie mais ça me fais penser à un bouquin 😯

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.