retour

Si ces animaux n'existaient pas...

Loutres de mer, chiens de prairie et requins-tigres : sans ces animaux, des écosystèmes entiers s'effondreraient.

Si ces animaux n’existaient pas…

La loutre de mer, le chien de prairie, le requin tigre, la tortue gaufrée et les crabes violonistes sont des « espèces clé de voûte » : des animaux sans qui tout leur écosystème s'écroulerait.

Elles protègent la végétation, régulent les populations, fournissent des abris à leurs voisins… Ces espèces sont en quelque sorte les bonnes samaritaines du règne animal. On les appelle « espèces clé de voûte » : des animaux sans qui tout leur écosystème s'écroulerait. Focus sur cinq d’entre elles.

La loutre de mer

Les loutres de mer contrôlent le nombre d’oursins de mer en les mangeant. Quand ces oursins prolifèrent, ils détruisent les forêts de kelp, dont dépendent des centaines d'espèces, du requin à l'étoile de mer. En régulant les crabes, les loutres préservent également les herbiers marins, d'importants absorbeurs de CO2.

Le chien de prairie

En creusant leurs terriers, les chiens de prairie aèrent et fertilisent les sols. Les galeries qu'ils creusent permettent la pénétration de l'eau et donc l'apparition de végétations dans les prairies qu’ils habitent. Cela profite à l’ensemble de l'écosystème.

Le requin tigre

Ce superprédateur se nourrit d'un large nombre d'espèces. Mais en s'attaquant aux poissons les plus faibles et malades, ces requins assurent aussi la santé des populations et limitent la propagation de maladies.

La tortue gaufrée

Ces tortues originaires des États-Unis creusent de nombreux terriers au cours de leur vie pour s'abriter. Mais les terriers qu'elles n'utilisent plus servent aussi d'abris pour environ 360 autres espèces animales, parmi lesquelles des renards, des chouettes et des serpents.

Les crabes violonistes

Écosystèmes absolument cruciaux, les mangroves abritent une faune très riche. Les crabes violonistes y assurent la santé des autres espèces grâce aux trous qu’ils creusent au fond de l’eau. Comme pour les chiens de prairie, ces trous aèrent le sol, aidant à la pousse des plantes. Et comme pour les tortues gaufrées, ces trous servent d'abris à de nombreuses espèces, des vers comme des poissons, et des mollusques.

19/09/2018 10:19
  • 684.7k
  • 733

190 commentaires

  • Jp M.
    02/03/2019 20:51

    👍👍👍😀

  • Gerald C.
    25/02/2019 19:32

    tout le contraire de nous, sans nous tous la vie reprend

  • Adèle M.
    25/02/2019 17:26

    ptg

  • Orlando M.
    18/02/2019 06:11

    Tout animal est important à son échelle. La nature est vraiment bien faite. :)

  • Evelyne M.
    16/02/2019 09:47

    oui c est bien je ne savais pas bisous bonne journee

  • Saverina D.
    12/02/2019 19:24

    il faut mettre ces infos au programme de svt

  • Nathalie N.
    09/02/2019 12:03

    Très intéressant 😍👍

  • Saskia R.
    05/02/2019 02:56

    c'est vrai pour toutes les espèces

  • Muriel G.
    24/01/2019 18:27

    Cela s’appelle l’équilibre naturel que l’humain , hélas, hélas, hélas ,s’évertue à détruire pour moulte raisons plus fallacieuses les unes que les autres

  • Francoise R.
    20/01/2019 16:57

    Sauf sue c’est nous qui produisons de plus en’plus De bœuf en élevage .... l homme peut disparaître sans soucis .,,,

  • Marie-Nelly B.
    15/01/2019 16:49

    Mais! je suis très pessimiste sur l'espèce humaine qui ne comprend pas qu'il est URGENT de prendre conscience que notre mode de vie détruit tout.(abeilles, insectes, poissons, les mers ect ) il est sûrement déjà trop tard!!!!!!!!! Il aurait fallu se bouger avant!!!!! MALHEUREUSEMENT!!!! renseignez-vous et réagissez VITE très vite!!!

  • Channig B.
    10/01/2019 14:31

    ajouter les loups qui régulent l'ecosystème

  • Marc B.
    05/01/2019 20:21

    Dommage de ne pas avoir parlé du loup qui devrait être réintroduit, il a aussi son utilité...

  • Emma C.
    02/01/2019 12:10

    Dis donc on en finit pas d'apprendre que ces loutres de mer :0

  • Balance D.
    21/12/2018 15:57

    Les espèces animales s'auto-régulent de puis la nuit des temps, et il n'y a que l'homme pour foutre cette belle harmonie en l'air. Il faudra que l'homme comprenne que s'il mange moins de boeuf, qu'il sera possible d'en produire moins, dans de meilleures conditions pour tout le monde et les vegan contribuent à cet état de choses, donc les consommateurs de viande peuvent leur dire merci. Par contre ne plus manger de viande du tout contribuera à la raréfaction des espèces domestiques, voire à leur disparition puisqu'il n'y aura plus personne pour les entretenir! Tout est une question d'équilibre à mon point de vue, libre à chacun de ne pas le partager.

  • Geneviève F.
    21/12/2018 14:14

    Chaque animal a son utilité sur terre ,comme chaque chose c dommage que l'ètre humain ne soit pas aussi bienveillant et ne réfléchisse pas assez et fasse autant de conneries !qui abiment notre pauvre planète irrémédiablement !!😫😖

  • Joelle D.
    21/12/2018 12:50

    Magnifique reportage mais l'homme est bête ou il s'en fiche car il bousille tout! Triste réalité!!

  • Fûtūr B.
    19/12/2018 20:29

    vg

  • Guillaume M.
    19/12/2018 20:28

    Et bien si des ecosystemes s'effondrent , comme cela est arrivé regulierement tout au long d e l'histoire d e la planète , il s'en crée de nouveaux...

  • Annie D.
    19/12/2018 12:22

    j'adore les animaux il faut les protéger ,ils sont très utile pour nous

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.