retour

Supporters de Trump, ils quittent Facebook et Twitter pour l'application Parler

Supporters de Trump, ils quittent Facebook et Twitter pour l'application Parler. Ils racontent.

Parler, l’application des pro-Trump

Aux États-Unis, une application fait la joie des partisans conservateurs. Les téléchargements ont explosé depuis la campagne présidentielle.

Depuis les élections américaines de 2020, l’application « Parler » est en pleine expansion. Le réseau social est de plus en plus téléchargé. Le public de l’application est majoritairement composé de personnes qui contestent les tentatives des autres réseaux sociaux de lutter contre la désinformation.

Pour « la liberté d’expression »

Parler se définit comme le « réseau social de la liberté d’expression ». Sur Parler, aucune vérification des faits. Plusieurs politiciens et journalistes conservateurs en ont fait la promotion, comme Ivanka Trump. On y trouve aussi des personnalités comme le conspirationniste Alex Jones, Laura Loomer, autoproclamée « fière islamophobe » ou des groupes d'extrême droite, comme les Proud Boys.

Créée il y a deux ans, l’application compte aujourd'hui plus de 8 millions d'utilisateurs, soit une petite fraction des 187 millions d'utilisateurs quotidiens de Twitter et des près de 2 milliards d'utilisateurs quotidiens de Facebook.

L’application interdit les activités criminelles, le terrorisme, la pédopornographie, les violations des droits d'auteur, la fraude et le spam. Mais les contenus à caractère extrémiste ne sont pas bloqués sur Parler.

30/11/2020 07:35
  • 638.2K
  • 431

136 commentaires

  • Emmanuel L.
    15/01/2021 20:56

    Bref, un réseau social pour complotistes pro-Trump quoi.

  • Pascale D.
    15/01/2021 08:15

    Ben oui quoi, laissez nous faire nos.propres infos parce qu'on sait bien que la terre est plate, que Donald est le nouveau messie et que les envahisseurs sont là!!! 😀🤣🤣🤣 l'art de se conforter dans son ignorance, de refuser le savoir, l'histoire, le rationnel et se gargariser de "moi je sais, moi j'ai tout compris" comme dans une secte on se fait bourrer le mou 😱😱😱

  • Dazibao C.
    15/01/2021 01:08

    TRUMP FOR EVER ...

  • Jean-Claude B.
    14/01/2021 19:31

    Parler le réseau des fachos et des néo nazi alors,je crois bien

  • Jean G.
    14/01/2021 09:24

    C’est dégueulasse le power trip de big brother sur la liberté d’expression. Ils détruisent la société à leur image.

  • Jean S.
    14/01/2021 07:34

    C' est qui ce Trump dont on nous rabat les oreilles depuis 15 jours ? 😰😰😰😰😰😰

  • Lou P.
    14/01/2021 02:29

    ...

  • Mohamed A.
    13/01/2021 22:30

    je vais rejoindre PARLER de suite.

  • Adrien P.
    13/01/2021 21:48

    Bye Trump

  • Olive N.
    13/01/2021 15:54

    La liberté d expression vu par les politiques américains et leurs copains des GAFA.. Vu côté démocrate.. un gag.! Et ont a les mêmes partout ..

  • Eric W.
    13/01/2021 11:08

    Meilleurs prix pour trépanation du cerveau sur Parler. 50%off

  • Rb C.
    13/01/2021 08:07

    Je connaissais pas merci

  • Dominique P.
    13/01/2021 06:29

    Parler a été délogé de son site d'hébergement !!!

  • Liliane C.
    13/01/2021 00:26

    Lilianecabet

  • Anne B.
    13/01/2021 00:11

    Mais, avant les réseaux sociaux, on achetait la presse papier en étant conscient qu'on choisissait les journaux qui nous convenaient. Maintenant, certains veulent les réseaux qui ne coutent rien à l'utilisateur et exigent l'objectivité (comme si ça existait!). FB n'est sûrement pas parfait, a ses positions etc.. Moi, j'aime beaucoup et j' essaye de faire le tri à mon petit niveau.

  • Isa B.
    12/01/2021 21:04

    C'est bien ça le problème. Tous ces réseaux sociaux sont une ouverture sur tout et n'importe quoi et surtout n'importe quoi. C'est là que cela devient dangereux.

  • Edgerider V.
    12/01/2021 18:50

    https://fb.watch/2ZGfwNGm8u/

  • Serge G.
    12/01/2021 15:58

    Quand on lit ce qui est est écrit sur Facebook en France il faut bien reconnaître que c'est également sans intérêt.

  • Oguh R.
    12/01/2021 15:42

    Combien de militant.e.s pour les minorités se sont fait bannir de ces réseaux avant trump ? Tout cela dans l’indifférence de l’opinion public puisque pour la majorité iels ne représentent au mieux rien, au pire leurs ennemi.e.s. Prétendre que nous devrions tolérer les intolérant.e.s et leur donner une plateforme pour s’exprimer et répandre leur bêtise sans être condamné.e.s ce n’est pas ça la liberté d’expression. Aussi paradoxal que ça puisse paraître, défendre la tolérance requiert de ne pas tolérer l’intolérance.

  • Rose M.
    12/01/2021 13:44

    Réponse à christophe Tu oublies pas mal de choses: -LA LIBERTÉ c'est:" -l'obligation du port du masque -l'obligation de rester enfermé chez toi à partir de 18 heures -l'obligation de fermer ton resto et ton bar -l'obligation de ne plus fréquenter les salles de sports -l'obligation de ne plus aller en fac -l'obligation de te faire tester même si tu SAIS que tu n'es pas malade -l'obligation de ne plus faire la fête entre amis - l'obligation de dénoncer ton voisin s'il reçoit des amis ( enfin ,peut être pas encore,?) -l'obligation d'été mouchet dans le coude -l'obligation de te tenir à un mètre de ton voisin. -et enfin.....l'obligation de te faire vacciner! Dans ce cas, l'ANARCHIE, c'est peut être la liberté !

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.