Tanay a testé l'Hyperloop, le train du futur

Tanay est l'un des premiers à avoir pu tester l'Hyperloop, le train supersonique du futur. Il raconte.

Hyperloop, le train futuriste

Virgin Hyperloop est un train supersonique développé par l’entreprise Virgin. En novembre dernier, une poignée de privilégiés ont eu l’occasion de monter à son bord et de l’essayer.

Il roule à 1.000 kilomètres à l'heure. Ce train, c’est Virgin Hyperloop. Brut a rencontré Tanay Manjrekar, qui fait partie des premiers passagers à tester ce train supersonique. Tanay Manjrekar est spécialiste de l'électronique de puissance chez Virgin.

« Nous n'utilisons aucune forme de gaz »

Hyperloop utilise des aimants pour propulser des capsules qui transportent des passagers dans un tube vidé de son air. Les capsules sont en lévitation. « Ces aimants se repoussent lorsqu'ils se déplacent à grande vitesse. Si vous mettez des aimants sur une piste et que vous les déplacez très rapidement sur celle-ci, ils créent rapidement une force répulsive, ce qui fait se soulever la capsule », explique Tanay Manjrekar.

Virgin n’est pas la seule société à développer ce train du futur. Par ailleurs, Hyperloop est encore loin d'atteindre ses objectifs de vitesse. « Actuellement, il y a environ 70 millions de trajets de voyageurs par an, Hyperloop a la capacité de faire 200 millions de trajets par an dans le même espace », précise le spécialiste de l’électronique.

Le véhicule fonctionne uniquement par propulsion électrique. « Hyperloop est donc un moyen de transport durable. Nous n'utilisons aucune forme de gaz », indique Tanay Manjrekar. Virgin Hyperloop espère obtenir une certification de son système d’ici à 2025 pour un lancement commercial d’ici à 2030.

avatar
Brut.
8 décembre 2020 10:02