retour

Thomas Pesquet sur le réchauffement climatique

"Voir la fragilité de la planète, c'est quelque chose" L'astronaute Thomas Pesquet raconte comment son expérience lui a donné envie de faire plus pour l'environnement. Et tacle Donald Trump.

07/06/2017 00:00
  • 1.3m
  • 68

30 commentaires

  • Maury C.
    11/06/2017 11:50

    Alors envoyons Trump dans l'espace, mais loin, genre super loin.

  • Cathy B.
    11/06/2017 11:51

    well done

  • Simon R.
    11/06/2017 11:52

    comme t'en as pas marre de le voir

  • Cazenave G.
    11/06/2017 11:53

    Lets send " TRUMP "FAR AWAY DEEP IN SPACE AND NEVER COME BACK!!

  • Isa J.
    11/06/2017 11:56

    Très touchant votre message, Bravo et merci de partager votre expérience. ...Vous en parlez très bien! Merciiiiiiiiiii

  • Carla C.
    11/06/2017 11:57

    La Planète est fragile, je ne sais pas... Nous sommes beaucoup plus. L'Humanité finira et la Planète continuera. Sauvons d'abord l'Humanité de sa propre méchanceté et la Terre nous remerciera.

  • Etienne Z.
    11/06/2017 12:01

    Ce qui est mignon, c'est que les USA ont toujours détruit la planéte, Trump au moins ne ralentira pas les négociations, n'oublions pas Kyoto c'est fait sans eux

  • Kelly J.
    11/06/2017 12:05

    Il aurait du rester là haut, ici bas tout est pourri. Au moins il pourrait sécher comme un jambon fumé là haut en paix.

  • Kachen H.
    11/06/2017 12:09

    Je propose d'envoyer Trump dans l'espace pendant 6 mois. Si ça ne le sensibilise pas, au moins ça nous aura donné un peu de répit.

  • Emma P.
    11/06/2017 12:11

    Il ajoute quand même prudemment "On est pas là pour faire de la politique"... wow tellement subversif

  • Daniel G.
    11/06/2017 12:45

    Bla bla bla ... Fake nasa... réchauffement est du scientisme foireux... n'importe quoi ... réveillez-vous

  • Alain M.
    11/06/2017 13:01

    Ce mec pue le fake. Ses assertions ont toutes en commun d'être anti-scientifiques et de magiquement toutes servir l'agenda climatologique, i.e. la fraude du réchauffement climatique. On prend vraiment les gens pour de tous petits enfants.

  • Chris G.
    11/06/2017 13:49

    La fragilité de la planète est essentiellement due à l'activité humaine. Partout où pose l'être humain sa sale patte, il y a de la pollution. Thomas Pesquet aurait pu dire deux mots sur la zone gravitationnelle des modules et autres satellites laissés à l'abandon : la haute atmosphère terrestre est malheureusement aussi une poubelle.

  • Philippe L.
    11/06/2017 14:05

    Je crois que Trump ne sais même pas qui est ce mec

  • René C.
    11/06/2017 15:40

    Merci Thomas, il va en falloir beaucoup comme vous pour que chaque citoyen se sente directement concerné.

  • Steve M.
    11/06/2017 15:40

    Non mais vous avez pas compris, c'est une manipulation des médias la planète Terre. Y'a pas d'espace. La lune c'est une boule en plastique accrochée dans le ciel.

  • Arnaud B.
    11/06/2017 15:59

    Y'avais un candidat qui proposé des solutions responsables et réalisables en écologie, et visiblement la majorité des français s'en foutent de la planète.

  • Rayane W.
    11/06/2017 19:30

    T'es où bon sang ?

  • Stéphanie D.
    12/06/2017 07:35

    C'est notre environnement qui est fragile. La planète sera encore présente bien après notre disparition (à moins de la faire exploser). Donc, elle n'est pas spécialement fragile.

  • Jerem D.
    12/06/2017 08:48

    Désolé mais si chaque personne avait besoin de voir la planète depuis l'espace pour se rendre compte que notre espèce est entrain de la détruire on n'irait pas loin non plus. La machine est maintenant en marche et ce n'est plus notre stupidité extrême que les américains incarnent à merveille qui va désamorcer le processus du réchauffement climatique.