Thomas Ruyant et Molécule se sont lancé un défi pour le Vendée Globe

Thomas Ruyant est skipper. Romain Molécule est musicien. Ensemble, ils se sont lancés dans un projet inédit pour le Vendée Globe...

Ils souhaitent raconter le Vendée Globe en images

Un skipper et un DJ se sont lancés dans un projet audiovisuel dans le cadre du Vendée Globe. Ils souhaitent montrer la vie à bord d’un voilier durant une course.

Thomas Ruyant est le chef de bord d’un voilier, Romain est DJ électronique sous le pseudo Molécule. Ensemble, ils vont créer un projet audiovisuel pendant le Vendée Globe. Grâce à 16 micros et 13 caméras cachées positionnés sur le voilier, Molécule va enregistrer les sons et les images du tour du monde réalisé par Thomas Ruyant.

Un dispositif audiovisuel autonome

« Il y a une contrainte qui est très forte, à la base de tout ça, qui est que Thomas va faire une course en solitaire, sans escales et sans assistance. J’aurais bien aimé être avec lui dans un petit coin pour installer mon studio et faire de la musique, mais évidemment, c’est impossible », explique Molécule. C’est la raison pour laquelle Romain a réfléchi à un dispositif autonome. Ainsi, le skipper peut se concentrer sur sa course.

Il suffira d’une simple pression pour démarrer le dispositif. Parfois, il pourra même s’activer automatiquement. « Il y aura des périodes ou le dispositif se mettra en route tout seul, sans que j’appuie sur ce bouton, justement aussi pour aller capter des moments où c’est pas moi qui décide à quel moment je vais être filmé », indique Thomas Ruyant. À partir des enregistrements, Molécule entend créer un album, puis un film, pour raconter ce voyage.

60 jours de bateau en images

Thomas Ruyant, lui, vivra 60 jours dans son bateau. Il raconte un aspect de la vie de skipper : « Le sommeil, c’est un des gros sujets de la course en solitaire, parce que forcément, on ne peut pas être tout le temps en réveil. On va dormir sous forme de sieste et du sommeil polyphasique. Ça va être des siestes entre quelques secondes, quelques minutes jusqu'à une heure. Mais ça va être le grand max. »

Avec ce projet en collaboration avec Molécule, Thomas Ruyant souhaite montrer ce qu’est la course de voilier. Il veut que le public vive la course comme il la vit. Pour lui, la raconter à l’oral ne suffit pas car certains ressentis sont indescriptibles : les images sont plus parlantes. Dès leur première rencontre, les deux partenaires ont compris qu’il y avait un projet à imaginer.

avatar
Brut.
8 novembre 2020 13:20