back

Comment faire lire les jeunes ?

Clémentine Beauvais a co-écrit le roman "Si on chantait". Les bénéfices seront intégralement reversés au Secours populaire pour que les enfants défavorisés aient davantage accès à la culture.

L’autrice Clémentine Beauvais veut redonner le goût de la lecture aux adolescents

Elle publie aux éditions Pocket Jeunesse le livre « Si on chantait », un cadre exquis pour enfants écrit avec 12 autres auteurs.

« "Les jeunes ne vont pas assez vers la lecture", j'entends ça systématiquement de la part d'adultes qui n’ouvrent jamais un bouquin, à part quand ils sont en vacances, l’été. À chaque fois, j'ai envie de demander mais c'est quoi le dernier roman que tu as lu ? Est-ce que tu as parlé littérature à tes enfants ? Est-ce que tu leur as fait comprendre pourquoi c'était important pour toi ? Je refuse qu'on critique les jeunes si on ne se regarde pas soi-même. »

Pour redonner aux jeunes l’envie de lire des livres, l’autrice Clémentine Beauvais a une petite idée… Clémentine Beauvais a co-écrit le roman pour enfants Si on chantait avec 12 autres auteurs. Les bénéfices de ce livre seront intégralement versés au Secours populaire pour que les enfants défavorisés aient davantage accès à la culture. Brut l’a rencontrée.

« On part du principe qu’on n’a plus à lire des choses aux ados »

Je sais pas si vous avez déjà essayé de lire à voix haute quelque chose à un enfant de plus de 10 ans. Ce qui est fascinant, c'est que les enfants, les petits enfants, quand on leur lit des histoires, ils adorent ça. Mais pour les ados, on part du principe que puisqu'ils savent lire, on n’a plus à leur lire des choses.

Un jour, j’étais dans une classe de seconde. Les élèves n’étaient pas super motivés, ils étaient un peu mous. Je ne savais plus trop quoi faire. Ils n’avaient plus trop de questions, et il restait du temps. Alors j’ai dit « Bon, je vais vous lire un truc. » J'ai l'habitude de lire à voix haute. Mais là, j'ai été surprise par la qualité du silence qui se faisait dans la classe et par la qualité d'écoute. Plus je lisais, et plus je me disais « Mais c'est incroyable, ils m'écoutent vachement. » Et quand j'ai arrêté parce que c'était bientôt la fin du cours, il y a eu une espèce de soupir. Ils m’ont demandé : « Mais, c'est déjà fini ? »

« Un imaginaire pur créé par des mots »

Le fait qu'ils n’aient plus l'habitude qu'on leur lise des choses fait que quand on leur en lit, ça les réveille… Ça, c’est important avec la lecture à voix haute. J’ai des amis profs qui le font en classe, et ça motive leurs élèves. Ensuite, ils vont peut-être prendre le livre par eux-mêmes, le terminer. Mais même s’ils ne le prennent pas ou qu'ils ne le terminent pas, ils auront eu cette espèce de bulle, cet imaginaire pur créé par des mots. 

Il y a aussi les audio-livres, qui sont très disponibles dans les médiathèques. Je ne vous dis pas le nombre de fois où je vais en lycée, et il y a des ados qui me disent : « Oh madame, madame, j'ai lu votre livre… Enfin non, je ne l'ai pas lu, je l'ai écouté. » Et on a l'impression qu’ils culpabilisent, parce qu'ils ne l'ont pas lu avec les yeux. Alors je leur dis que ce n’est pas grave ! C’est la même chose.

L'audio lecture, c'est de la lecture. Tu as eu tous les mots, tu as visualisé comme tu l’aurais visualisé avec des mots. Tu as eu une expérience de lecture. Et ça, c'est super important. Déculpabilisons les jeunes et les adultes qui écoutent des audio-livres ! Une fois qu'on aura dit que la lecture, c'est pas la peine que ce soit douloureux, que c'est juste raconter une histoire avec des mots, des images, des métaphores, on aura fait un grand pas.

02/20/2020 10:42 AM
  • 4.9m
  • 2.3k

1260 comments

  • Evelyne B.
    08/24/2020 06:52

    Je n ai pas eu besoin personnellement de mes parents pour développer le goût de la lecture des le plus jeune âge.. Il faut savoir être curieux, aller plus loin que le bout de son nez et arrêter d attendre que tout tombe tout cuit dans la bouche... Piou Piou.. Le problème est cependant est déplacé car à l époque, les vidéos, le portable, le net et tout l arsenal technologique dont dispose la jeunesse n existait pas.. Quand on les voit passer le plus clair de leur temps à regarder des conneries débiles sur leur portables c est sûr qu'ils ont moins de temps à consacrer à ouvrir un livre.. C est un constat... Cela me fait rire et attention ce n est pas de l anti jeunisme.. C est une triste réalité il faut se reprendre un peu, la critique est un peu facile

  • Roland J.
    08/22/2020 15:03

    offrir des livres dés le plus jeune age et laisser les enfants se l'approprier même s'ils déchirent les pages le toucher et le visuel sont importants

  • Céline D.
    08/21/2020 16:17

    A faire avec la filleule :)) @

  • Lilith M.
    08/20/2020 10:17

    😉

  • Scavone G.
    08/20/2020 05:38

    Exactement

  • Xavier R.
    08/17/2020 21:53

    😉

  • Myriam L.
    08/17/2020 11:45

    Bjr lorsque mes enfants étaient plus jeunes, tous les soirs, avec chacun d entre eux, nous lisions. Une page moi, une page eux. Sur les 4, 3 aiment vraiment lire. Rien n est jamais perdu. Si ce n est pas maintenant, un jour on y vient. 🙂

  • Quechuette D.
    08/17/2020 10:07

    J ai un problème de repérage dans l espace depuis mon Avc et la lecture est quelque chose de fatiguant pour moi. Grâce au centre de rééducation je vais pouvoir bénéficier gratuitement d une bibliothèque de livre audio. J aimais beaucoup lire, j espere que j apprecierai également l audio lecture, je pense que je beaucoup aimé et ça m apportera la possibilité de découvrir plein de choses auxquelles je n aurai pas forcément eu accès.

  • Mathieu G.
    08/17/2020 00:35

    Intéressant, non?

  • Louyeti B.
    08/16/2020 16:05

    fyi ;)

  • Marie-Christine L.
    08/16/2020 07:22

    tout est bon pour faire partager le plaisir de la littérature, quelle qu'elle soit. Un livre, une histoire et c'est tout un monde que l'on visite.

  • Sébastien M.
    08/12/2020 13:10

    Euh, je suis un adulte et je lis régulièrement. Après, quand tu as un taf à temps plein, des enfants et une maison à tenir, c'est compliqué de trouver le temps... Mais quand je vois des jeunes qui n'ont rien à foutre de leur journée rechigner à lire, clairement, c'est pas par manque de temps. Donc ses leçons de morale à deux balles, elle peut se les carrer là où le soleil ne brille pas...

  • Unedoui U.
    08/11/2020 17:17

    C'est sûr que l'audio lecture, cela va aider pour l'orthographe...

  • Anaïs C.
    08/11/2020 15:38

    C’est Clémentine Beauvais 😉

  • Ano N.
    08/11/2020 09:16

    🥰

  • Nabelle N.
    08/11/2020 06:26

    Quand je lis à des ados, c'est d'abord des rires gênés. On est pas des attardes me disent ils et puis après c'est l'écoute... puis à la fin, le "c'est déjà fini" je les incite aussi avant la lecture à adopter la posture qu'ils souhaitent pour bien écouter ou du moins etre le plus détendu possible... et ça fonctionne mais il y a tout de même des réfractaires qui a la fin disent " c'était nul" mais qui ont été tout de même respectueux du silence de lectures

  • Pascal G.
    08/10/2020 22:58

    Lire un livre et écouter un audio-livre, c'est la même chose? Un peu comme faire du vélo et regarder le Tour de France... À vous écouter, cela ne me donne pas envie de vous lire. Ca tombe j'ai d'autres livres à fouetter.

  • Camille H.
    08/10/2020 21:05

    C'est tellement vrai

  • Véronique P.
    08/10/2020 10:36

    L a différence entre la lecture et l'audio lecture est le fait de voir les mots, de retenir leur orthographe...

  • Elizabeth W.
    08/10/2020 09:50

    Tout à fait Exact...d'où le bienfait de la sophrologie!

Stay informed and entertained, for free with myBrut.

Stay informed and entertained, for free with myBrut.

switch-check
switch-x
By continuing, you agree to receive emails from Brut.