Corinne Herrmann, l'avocate qui s'attaque aux affaires non résolues

Elle a fait condamner Émile Louis, elle traque Michel Fourniret… S'attaquer à des enquêtes non résolues pour enfin faire éclater la vérité, c'est sa spécialité. Brut a rencontré l'avocate des "cold cases" Corinne Herrmann.

Corinne Herrmann, avocate d’Estelle Mouzin et spécialiste des cold cases

Elle a fait condamner Émile Louis et traque Michele Fourniret depuis 15 ans… C’est Corinne Herrmann, spécialiste des affaires non-résolues.

Un cold case, c’est une ancienne affaire non-résolue. L’avocate Corinne Herrmann en a fait sa spécialité. « On ne se rend pas compte que le cold case est le dossier le plus urgent, parce qu’on a un criminel qui agit et qui peut recommencer », affirme-t-elle. D’après l’avocate, beaucoup de cold cases concernent des tueurs en série. «C’est nous qui créons les tueurs en série, collectivement. Parce que si on ne fait pas le travail d’enquête au départ, on permet à un tueur de recommencer et de récidiver », estime-t-elle.

Son combat pour Estelle Mouzin

Depuis 14 ans, Corinne Herrmann et son associé Didier Seban sont les avocats d’Estelle Mouzin. La jeune fille a disparu en 2003. « On prend un dossier souvent tout petit, qui n’a pas été travaillé, où on a rendu un non-lieu, où la famille n’a pas eu de réponse et on va essayer de dérouler toutes les pistes qui n’ont pas été exploitées pour les refournir à un juge d’instruction, à des enquêteurs », explique la spécialiste.

Après de nombreuses années, le tueur en série Michel Fourniret a fini par avouer le meurtre d’Estelle Mouzin en début d’année 2020. Dans cette affaire, Corinne Herrmann a évoqué le nom du tueur dès 2006.

« Ce qui a été difficile, c’est d’en reparler de façon récurrente, d’essayer de comprendre, d’essayer de convaincre, d’essayer d’avoir les vérifications qu’on voulait », confie l’avocate. Et de poursuivre : « Quand tout le monde va dans le même sens, eh bien, on avance très vite et en règle générale, on identifie assez vite l’auteur des faits. »

avatar
Brut.