L'histoire du drapeau breton

On le voit partout, partout… mais alors vraiment partout. Voici l'histoire du drapeau de la Bretagne, le Gwenn ha du.

“Il représente la Bretagne et les Bretons dans son ensemble”

Le drapeau moderne de la Bretagne, celui appelé le “Gwenn ha du” en breton, qui signifie “le blanc et noir”, est le plus courrant aujourd’hui. Il est composé de 9 bandes et d’une moucheture d’hermines. Les 5 bandes noires représentent les pays de Haute-Bretagne, et les 4 bandes blanches symbolisent les pays de Basse-Bretagne. “Aujourd’hui, le drapeau breton, il est vraiment omniprésent. il est quasiment sur toutes les mairies, on le retrouve partout, c’est vraiment devenu pleinement un drapeau populaire, loin de toutes les étapes qu’il a pu avoir, de toutes les connotations politiques”, explique Nicolas Graignic, créateur de la chaîne Youtube Istoerioù Breizh. La fête du drapeau à Haïti

Entre 1923 et 1925, un jeune architecte breton, Morvan Marchal, a voulu doter la Bretagne d’un nouveau drapeau, un drapeau plus moderne. À ce moment-là, il y avait beaucoup de mouvements régionalistes, autonomistes et indépendantistes en Bretagne, et lui-même faisait partie d’un groupe, le Groupe régionaliste breton. “Il était fédéraliste et socialiste, et il ne se retrouvait pas dans le drapeau d’hermine plain, qui faisait écho à la monarchie, et ni dans le drapeau de La croix noire, qui faisait plus écho à la religion. Donc il a voulu créer un nouveau drapeau, en se basant sur des modèles modernes, donc le drapeau américain et probablement grec”, confie Nicolas. L'histoire du drapeau algérien

avatar
Brut.