Les réseaux sociaux peuvent-ils favoriser l'apparition de tics ?

Les réseaux-sociaux peuvent-ils faire apparaître des tics chez certaines personnes ? Un neurologue répond.

“Le problème numéro 1 des tics, c'est quand même très souvent le regard des autres”

Après le premier confinement, une vague de nouvelles patientes atteintes de tics sévères a déferlé chez les spécialistes du syndrome de Gilles de la Tourette. Mais pour Andreas Hartmann, neurologue à Paris, ces tics ne sont pas totalement les mêmes que ceux du syndrôme de Gilles de la Tourette. “Il y a quand même souvent pas mal de gestes qu'on ne voit jamais dans le syndrome de la Tourette, donc, des gens qui jettent des choses, qui balancent des objets… Pour nous, cela ne correspond pas du tout à ce qu'on voit en clinique.Luna parle de ses tics sur TikTok

Effectivement, il y a beaucoup de vocalises, des bruits, des sifflements, des claquements de langue, des gros mots, justement… Et quand on voit certains influenceurs sur Tik Tok et YouTube, vous retrouvez exactement ce type de vocalises”, poursuit-il. Pour lui, il s'agirait ainsi d'un phénomène de mimétisme : une imitation inconsciente des influenceurs qui montrent leurs tics sur les réseaux sociaux, couplée à d’autres facteurs comme l’anxiété ou des symptômes dépressifs. Provence parle de son addiction au cannabis

avatar
Brut.