back

Si je vous dis "consentement", vous pensez à quoi ?

Si je vous dis "consentement", vous pensez à quoi ? Pour Brut, Camille Aumont Carnel du compte Jemenbatsleclito a posé la question à des lycéens…

Si je vous dis “ consentement”, vous pensez à quoi ?

Qu’est-ce que le consentement ? Camille, créatrice du compte instagram “Je m’en bats le clito” pose la question à 6 ados. Brut a pu assister à la discussion.

La définition du consentement

Esther, 16 ans, se lance : “ C’est un accord pendant une relation sexuelle, que ce soit dit ou pas dit (…) Il faut aussi pouvoir être en capacité de dire oui ou non, et pas être sous l’emprise de substances.

Zoé, 16 ans également, rappelle le droit de changer d’avis : “Il peut y avoir un oui, et au final c’est non.” Camille, créatrice du compte instagram “Je m’en bats le clito” réfléchit avec les adolescents à la pression sociale induite par la sexualité. “Comment dire non sans passer pour un ou une coincée ?” demande-t-elle aux jeunes.

La notion de viol

Sacha, 16 ans, affirme : “ Quand on te touche mais que tu en as pas envie, c’est un viol.” Pas exactement. Camille corrige : Pour qu’il y ait viol, il faut qu’il y ait pénétration dans la bouche, le vagin ou l’anus. Qu’est-ce que la sidération ? Esther propose : “C’est une réaction qui consiste à ne rien faire, alors que la situation ne te plait pas, mais tu freezes, tu ne fais rien.” “c’est comme une surchauffe (…) tu ne peux plus réagir”, précise Camille.

L’information et la prévention autour du consentement

C’est avec #MeToo que ma génération a découvert ce que c’est que le consentement”, se souvient Jules, 18 ans. Esther déplore de trop nombreux tabous au sein de l'école : “On ne parle jamais de consentement, jamais de pornographie.

Camille explique avoir mené une enquête auprès de sa communauté Instagram, dont une grande partie a entre 13 et 17 ans. Lorsqu’elle demande pourquoi ils consomment de la pornographie, ils répondent que c’est "pour apprendre”. Zoé parle du danger de ce phénomène : “C’est comme si tu apprenais à aimer avec des films romantiques, c’est comme si tu apprenais à aimer avec des films d’actions, c’est faux !” La jeune fille évoque également l’orientation de la pornographie, souvent dédiée au plaisir de l’homme, objectifiant la femme.

Esther ajoute : “On apprend à la femme que sa seule valeur est sexuelle.

Rebecca, 15 ans, rappelle qu’une pression peut aussi être ressentie pour les hommes qui peuvent être entraînés à avoir ce comportement de domination, sous peine d’être moqués : “Tu peux aussi avoir la réputation d’être un canard, un vieux mec parce que tu n’as pas fait telle ou telle chose à la fille.

Le harcèlement de rue

Ça arrive tout le temps, et même quand ca n’arrive pas, c’est une peur en permanence”, réagit Esther. Selon Sacha, les hommes qui harcèlent dans la rue “se sentent supérieurs à la femme”. Lorsque Zoé déclare “Ils ne se rendent pas compte du traumatisme que ca peut créer aux femmes”, il exprime son désaccord : “Ils le savent très bien, et c’est justement aussi ça qu’ils cherchent.

La peur de mal faire et la peur de ne rien faire

“Avez-vous déjà eu peur d’aller trop loin avec une nana ? “ demande Camille. “Ce n’est pas vraiment une peur, c’est plutôt une interrogation”, explique Jules. “Être bien sûr qu’on est pas dans le mal, dans quelque chose qui va nuire à la personne”, ajoute-t-il. Quant à la virginité, Sacha parle d'une pression au sein des groupes de garçons : "Si tu es le dernier a n'avoir rien fait, tu n'es pas validé.” Les garçons évoquent les contradictions sociales autour de la sexualité masculine : Se faire accepter tout en respectant ses valeurs, répondre à la pression de la virilité sans tomber dans le machisme, draguer sans être “relou”.

Avec toutes ces questions que se posent notre génération, est-ce que ça peut changer ? moi, je pense que oui”, affirme Jules.

10/01/2021 13:08
  • 1.2M
  • 488

220 comments

  • Christine A.
    27/09/2021 21:57

    👏👏👏 pour leur maturité. Cela donne de l'espoir.

  • Lynda M.
    26/09/2021 19:08

    Bravo les jeunes

  • Bass E.
    26/09/2021 12:18

    Non à n'importe quel moment ? Elle se fout de la gueule de qui sérieux ? Apprenez au jeunes de dire non ou oui ,soyons clair ...

  • Simone S.
    26/09/2021 09:02

    J'ai dis ce que j'avais à dire et je n'ai pas à polémiquer davantage car je ne reviendrais pas là dessus sauf à l'auteure de cette vidéo qui devrait dispenser son "savoir" là où ce serait beaucoup plus utile !

  • Sheanil N.
    25/09/2021 21:31

    crane d'oeuf

  • Hel D.
    25/09/2021 21:08

    montre sa l autre truie elle comprendra peut être 😘😘

  • Aude S.
    25/09/2021 10:15

    A diffuser obligatoirement au lycée ça 👍

  • Philipe R.
    24/09/2021 21:37

    Femme noire les conneries que tu racontes ne fait pas partie de ta culture laisse Babylone retourne a tes racines au lieu de donner gloire a Babylone la grande prostituée de se monde

  • Jok J.
    24/09/2021 14:40

    Après avant de chauffer tu réfléchis aussi un minimum. Même en temps qu'homme. Cette génération de merde qui s'envoie en l'air a tout va ça saoul. Même si oui un non c'est non et même moi en tant qu'homme j'ai déjà dis non car j'étais pas serein. Mais pas après avoir chauffé non plus

  • Cristian I.
    24/09/2021 14:29

    Je pense ce qui se passe c'est que les gens ne prennent plus le temps vraiment de se connaître et la communication elle est basée sur ces petites phrases insignifiante (jte kif , tu es bonne etc...)qui ne résume pas vraiment les vraies pensées sincères ou pas, c'est le monde à la va-vite qui veut , que cela soit comme ça ,passant a Côté de beaucoup chose, le temps passe et les gens passent à travers ou pas !? tout le monde courent vers le chemin le plus court, sans vraiment prendre le temps de la légèreté de la finesse du romantisme, sans savoir mesuré la chimie entre 2 personnes ou bien reconnaitre la sincérité du vrai amour.

  • Loïc V.
    24/09/2021 13:39

    Bah putin. Si tu stop au dernier moment c est juste que ....

  • Marco M.
    24/09/2021 13:08

    Couille bleu est de retour.

  • Patrick D.
    24/09/2021 09:21

    Elle est belle l'animatrice !

  • Mathilde M.
    24/09/2021 08:53

    il nous la faut pour le foyer !

  • Kan Y.
    24/09/2021 08:27

    Très bien

  • Belaid S.
    24/09/2021 08:09

    La melediction la politique des drogue populaire

  • Cristian I.
    24/09/2021 07:15

    Vas y qui Dis stop à une Femme .... Il y a des courageux ? Elle te jettes tout de suite par la Fenêtre......où elle te demande si tu es pas plutôt un Homosexuel ou si tu l' as trompé ....voilà la triste réalité, mais ce point de vue, et ce vécu, personne en parle.

  • Robert B.
    24/09/2021 07:02

    Comme pour le vaccin , tous obliger !

  • Uli R.
    24/09/2021 06:56

    Bravo pour ces gamins. Ils sont bien conscients. Et la Dame qui mène la discussion aussi elle arrive a créer un ambience de confiance. Une bonne Éducation sexuelle est si important. Certains pensent par pudeur que ça va donner des idées bizarre aux enfants ou ça les sexualise mais le contraire est le cas. Aujourd'hui ils ont accès à tout en plus il y a des malades menteaux partout... Mieux être preparé. Et une bonne relation entre les enfants et les parents aide aussi d'éviter des problème.

  • Malonga C.
    24/09/2021 05:31

    Branlette de cerveaux, a chier

Stay informed and entertained, for free with myBrut.

Stay informed and entertained, for free with myBrut.

switch-check
switch-x
By continuing, you agree to receive emails from Brut.