back

Des enfants confrontés au sexisme

Ils ont entre 4 et 16 ans, et ils ont déjà été confrontés au sexisme.

Le sexisme chez les enfants

Ils ont entre 4 et 16 ans. Tous se souviennent de propos ou d’actes sexistes lors de leur scolarité.

Le sexisme concerne même les enfants les plus jeunes. Dès qu’elles entrent à l’école, des petites filles sont discriminées par des petites garçons, et inversement. Brut a rencontré 11 enfants et adolescents, qui témoignent d’actes ou de propos misogynes.

« On me traitait de pédé »

Gaetan, 5 ans : Un jour, quelqu'un a dit que je pouvais pas jouer aux poupées… et après, j'ai pleuré.

Lylia, 5 ans : Un jour, j'ai voulu jouer au foot, mais les garçons voulaient pas que je joue parce que je suis une fille. Alors du coup, je suis partie jouer avec ma meilleure amie Maya.

Mathieu, 16 ans : J’ai les cheveux et les ongles assez longs, donc j'ai souvent été critiqué pour ça. On m'a aussi un peu harcelé au collège, on me traitait de pédé. On ne m'a jamais frappé non plus, mais on a déjà essayé.

Abel, 12 ans : Je fais du tennis tous les mercredis. Il y a trois filles et on est 11. J'ai remarqué que souvent, les professeurs les mettent à l'écart, les font jouer ensemble. Il y a une fille, ça fait un an que je fais du tennis dans le même cours qu’elle, et j'ai jamais joué avec elle.

« Si on ne faisait pas du foot, on était considéré comme une fille »

Sounkamba, 12 ans : Puisque j'étais une fille, ils pensaient que toutes les filles ne savaient pas jouer au foot. Et c'étaient que des garçons. Ils disaient : « Nan, tu peux pas jouer au foot, tu sais pas jouer. » Moi, je leur disais : « Mais comment vous savez ça ? Vous m'avez pas vue jouer. » Et après, j’ai joué avec eux - je vais pas me vanter mais j'ai quand même un bon niveau - et après ils étaient un petit peu… pas choqués mais… Et voilà, après on a joué ensemble.

William 14 ans : Si on ne faisait pas du foot, en tant que garçon, on était considéré comme une fille. Donc on ne faisait pas partie de la société.

Nathan, 13 ans : Pendant une semaine, mes camarades m'ont charrié juste parce que j'avais utilisé du rose pour faire une peinture.

« Les garçons, ils voulaient pas que je joue au foot »

Lukas, 5 ans : J’étais dans la rue et j'ai vu un garçon en train de faire la course avec un autre garçon. Il y avait une fille qui voulait jouer avec eux, à la course. Et du coup, les garçons ont dit : « Non, non, toi, t'as pas le droit. Toi, t'as juste le droit de regarder. »

Camélia, 5 ans : J’ai invité un garçon à ma maison et mes deux soeurs, et bah, elles ont dit non pour qu'il joue à la poupée, mais il voulait jouer.

Antoine, 4 ans : Il y avait deux filles qui jouaient à la poupée. Moi, je voulais jouer avec elles. Elles ont dit non. Et après, elles m'ont poussé.

Margot, 6 ans : Un jour, et bah les garçons, ils voulaient pas que je joue au foot. Du coup, ils nous ont reculées, reculées, reculées.

05/31/2019 6:36 AMupdated: 05/31/2019 7:22 AM
  • 4.1m
  • 3.9k

369 comments

  • Aboubak S.
    6 days

    Ils sont mignons et j'adore leurs vécus 🤣

  • Yves O.
    09/11/2020 18:34

    Quand vous dites, mais oui mon fils tu peu mettre du rouge à lèvres Ne soit pas gêné ! Et après vous maté un film d’action et fantasmer sur des acteurs virils et musclés ou sur un style de rebelle car vous pensez qu’il incarne un homme sexy!!! Je pense que vous êtes vraiment des parents qui rêve d’une chose et qui par effet de modes inculqués carrément l’inverse à vos enfants. Courage pour l’avenir de notre pays avec tous ses futures efféminées

  • Lyana S.
    09/07/2020 13:34

    Quand on est raciste, on le transmet à ses enfants, qu'on le veuille ou non

  • Antonio A.
    09/05/2020 19:45

    Oh Non faire ça a des gosses !!!!!!! Arrêter de vouloir nous éduquer sans cesse !!!!

  • Awa N.
    08/30/2020 19:18

    viens regarder et donne moi ton opinion

  • Hélène S.
    08/30/2020 08:00

    Merci qui? La société🤦‍♀️

  • Apolline B.
    08/30/2020 04:39

    Le premier c’est tellement moi “et j’ai pleuré” 🥺🥺 adorabke hahahaha

  • Стандартная в.
    08/29/2020 09:56

    Honnêtement les filles, quand vous étiez petites vous aviez envi de jouer au foot? Les mecs, vous vouliez jouer à la poupée? La réponse est clairement non!!!!!!! Qu’est ce qui a changé depuis notre enfance (j’ai 37 ans)? Posez vous les bonnes questions par ce que ça ne gênait personne à l’époque quand on refusait aux filles de jouer au foot ou qu’elles nous refusaient de jouer à des jeux de « filles » avec elles...

  • Steven S.
    08/28/2020 15:10

    C’est dégueulasse de penser que ces enfants qui jouent le rôle de « bravache » sont eux victimes aussi de leurs parents car la « bravacherie » est une attitude enseignée. Les « adolescents bravaches » miroitent les attitudes perverses de leurs parents et proches. Donc, il y a deux enfants victimisés!!!

  • Morgane L.
    08/26/2020 18:39

    Dans le même genre, ma fille m'a dit une fois qu'une de ces copines qu'elle aimait beaucoup n'avait plus le droit de jouer avec elle. Quand je lui ai demandé pourquoi et qui empêchait ça, elle m'a répondu que c'est la mère de sa copine qui lui avait interdit parce que ma fille joue avec des garçons. Pffff... qu'est ce que je réponds à ça moi ? 😔

  • Ange S.
    08/26/2020 17:53

    Et sinon qui laisse son enfant évoluer à sa façon ? 😒

  • Maëva B.
    08/26/2020 17:36

    Mon fils m'a réclamer des poupées monster high pour son anniversaire car il adore le dessin animé et je lui ai offert, il m'a demander de lui mettre du vernis la semaine dernière car il m'a vue en mettre sur mes ongles, et je lui ai mis. Je le laisse jouet à se qu'il veux, et lui apprend que si ont empêche pas sa sœur de jouet au voitures, ont a pas à l'empêcher de jouer à la poupée. J'espère qu'il sera aussi ouvert d'esprit en grandissant.

  • Trace M.
    08/26/2020 10:48

    Les parents apprennent la vie à leur Goss quand ? On leur parle pas on leur apprend rien.. Faire des Goss juste pour en faire.. Génial

  • Virginie A.
    08/25/2020 16:26

    Stereotypes du genre... Ça existe encore !!!

  • Bruno-Emile L.
    08/25/2020 15:08

    Tout est dans l’éducation.

  • Anastasia Y.
    08/25/2020 02:46

    Éduquon correctement nos enfants et les mentalités changeront,évolueront. Personelement quand ma fille me dit des choses type " il peut pas avoir de jupes c'est un garçon " , je lui apprend que les garçons ont eux aussi le droit s'il aime. Il faut arrêter de tout genrer. :) Si les parents sont étroit d'esprit, les enfants le seront forcément aussi et rien ne pourra évoluer ..

  • Elise P.
    08/24/2020 11:05

    La bêtise humaine est infinie!!! Les enfants doivent pouvoir s’exprimer comme ils l’entendent

  • Adam B.
    08/22/2020 22:00

    J'ai fais 4 ans de tennis, pendant 4 ans j'étais avec une fille, elle était là plus forte du groupe et le mono Marc ne l'a jamais mise à l'écart et en profitais même pour nous motiver à la battre ! Deux poids deux mesures y'a du bon et du mauvais partout, comme d'hab

  • Soulef B.
    08/21/2020 23:47

    Bientôt tu diras que ton fils joue aux voitures, camions ou ballon on te diras d'aller consulter car ce n'est pas normal. Par contre tu dis que ton fils de 3 ans aime mettre des robes de princesses et jouer à la coiffeuse avec des poupees c'est super il est ouvert d'esprit. Et à 10 ans ton fils te dira qu'il veut changer de sexe on te répondra félicitation il a trouvé sa voie.

  • Lisa D.
    08/21/2020 19:27

    😭

Stay informed and entertained, for free with myBrut.

Stay informed and entertained, for free with myBrut.

switch-check
switch-x
By continuing, you agree to receive emails from Brut.