back

Manon Garcia sur la soumission des femmes

Voilà pourquoi toutes les femmes sont soumises dans la société d’aujourd’hui, selon la philosophe féministe Manon Garcia.

La soumission des femmes, par Manon Garcia

Pour la philosophe féministe Manon Garcia, toutes les femmes sont soumises à un certain degré, car c’est l’éducation qu’on leur a donnée et ce que la société entretient.

« Les femmes se soumettent. Elles sont actives dans cette soumission. On a tendance, quand on parle de soumission féminine, à penser que ce sont les femmes voilées ou les femmes au foyer qui sont soumises. Mais la soumission, ça arrive à toutes les femmes. » C’est la thèse de la philosophe féministe Manon Garcia. Pour Brut, elle développe et argumente son assertion volontairement provocante.

« On est invitées à penser que c’est la bonne façon de se comporter »

On est aussi soumise quand on s’affame pour rentrer dans une taille 36, quand on s’occupe de faire des repas parfaits à instagrammer pour montrer à quel point on est une bonne petite amie et mère de famille. Une femme, qui fait énormément de sport pour être mince et jolie, et se maquille… Le maquillage, ça prend beaucoup de temps et d’énergie. Il y a un plaisir pris à la soumission.

Mais c’est normal, ça ne veut pas dire que les femmes sont vicieuses de ne pas prendre du plaisir à la liberté et de prendre du plaisir à la soumission. Quand une société est construite d’une certaine manière, si on joue le jeu qui nous est proposé, on est valorisé. Et on est invité à penser que c’est la bonne façon de se comporter. Il y a des femmes qui prennent un plaisir infini à repasser les chemises de leur mari parce qu’elles se disent : « Ah là, je fais vraiment la bonne femme. »

« Les femmes qui ne jouent pas le jeu de la féminité sont punies pour ça »

Sexuellement, c’est aussi très important, parce que l’érotisme est construit par ces normes de genre. Beaucoup de femmes désirent la soumission sexuelle alors que dans leur vie quotidienne, elles sont très libres. On apprend aux petites filles à être gentilles et calmes dès les premiers jours de leur vie. On les éduque à la soumission. C’est très difficile de se départir de ça.

Il y a des femmes, dont on dit qu’elles sont très masculines parce que simplement, elles ne jouent pas le jeu de la féminité. Mais elles sont punies pour ça. On le voit dans le traitement d’Angela Merkel, qui est toujours attaquée sur le fait qu’elle ne soit pas très jolie, qu’elle ne soit pas très sexy, qu’elle ne sourie pas assez.

« Les femmes se sentent tout le temps coupables »

Moi, je trouve que c’est un des grands phénomènes de l’existence des femmes dans nos sociétés contemporaines : elles se sentent tout le temps coupables parce qu’elles sont tiraillées entre l’impératif de liberté et l’impératif de féminité, qui est un impératif de soumission. Quand on joue le jeu de la soumission à fond, la société nous dit qu’on n’est pas assez libre. C’est ce qu’on trouve dans les expressions « une potiche », une « ravissante idiote »…

Mais une femme qui choisit de vivre la liberté sans jouer le jeu de la féminité, on va dire qu’elle est masculine, qu’elle n’est pas belle, qu’elle n’est pas charmante. Tout est fait pour que les femmes se sentent tout le temps coupables. Parce que ce n’est pas possible d’être à la fois libre et soumise.

« La seule solution, c’est d’érotiser l’égalité »

Une fois qu’on commence à comprendre qu’on est partie prenante d’un système qui nous désavantage au niveau macro, à un niveau plus large, c’est intéressant de se dire : « Ah oui, ces petites conduites-là, où j’ai l’impression que c’est du niveau de l’intime et de mes choix personnels, c’est aussi quelque chose de politique. »

La seule solution, c’est d’érotiser l’égalité. On a cette espèce d’image comme quoi ce qui est sexy, c’est de plaquer une fille contre un mur plus ou moins contre son gré, comme on voit dans les James Bond, dans La Guerre des étoiles… Mais au fond, ça peut être aussi très sexy de trouver des moyens de dire : « Est-ce que t’as envie de ça ? » ou « Moi, je voudrais t’embrasser, est-ce que c’est ok ? »

C’est juste qu’on a des structures mentales qui font que l’égalité n’est pas érotisée. C’est impossible d’imaginer des rapports où il n’y aurait jamais des rapports de pouvoir. Je pense que dans l’amitié, dans l’amour, dans la sociabilité humaine en général, il y a des rapports de pouvoir. Le problème, c’est que ces rapports de pouvoirs sont figés dans une certaine structure. L’égalité, ce serait de pouvoir être soumise, de pouvoir ne pas être soumise, et que ce soit fluide.

12/20/2018 12:11 PMupdated: 05/28/2020 3:05 PM
  • 1.8m
  • 4.2k

3161 comments

  • Mathieu I.
    09/13/2020 14:40

    Brut je vous suis depuis des mois de plus en plus de reportage bidon

  • Mathieu I.
    09/13/2020 14:38

    Nous casse les couilles avec leur discours de con

  • Stéphane M.
    09/11/2020 23:31

    C est n importe quoi, la femme de nos jours prend des décisions seule, elle est indépendante. Si certaines sont victimes de la mode ou de la vision d elle-même en société. Pour moi, une femme est une vraie femme, lorsqu'elle est indépendante et qu'elle est naturelle sans chichis avec maquillage etc... quand elle dit franchement les choses et n est surtout pas une potiche. Aujourd'hui j ai plus de respect pour les femmes qui ont un vécu car elles connaissent la vie et ses problèmes que celle qui ont eu une vie toute tracée et soit disant avec des valeurs morales soit disant et qui manipulent les gens et se permettent de juger les autres car elles ne sont pas dans le moule qu elles se sont créées elles-mêmes et qui ce sentent ensuite emprisonnés jusqu à confondre la soumission à la dictature physique, sociale et identitaire qu elle a souhaité. Non les femmes en France ne sont pas soumises.

  • Christophe C.
    09/11/2020 04:09

    Oh l intello qui se fait des nœuds au cerveau...

  • Alexis B.
    09/10/2020 13:57

    elle est bien triste sa vie

  • RoNe J.
    09/09/2020 20:11

    Arrêtez avec votre fake propanganda bordel de merde, on est dans une putain de gynarchie. Si vous voulez pleurer allez dans certains pays orientaux ou asiatiques comme l'Inde, dans ce cas précis vous pourrez geindre.

  • Patricia B.
    09/07/2020 07:36

    Jamais je n’ai eu le sentiment d’être soumise. Comme tout à chacun j’ai parfois fait des compromis, homme ou femme. Quelle idée avez vous de la femme, pour la décrire ainsi?

  • Fatih K.
    09/04/2020 06:35

    Ben te fais pas de coloration, ne mets pas de maquillage 💄... commence par la , laisse toi pousser la moustache etcetc

  • Axel W.
    09/02/2020 15:46

    « On leur apprend à être gentilles et sages dès leurs premiers jours de vie, donc on les éduque à la soumission » Heuuuuu.... WTF? On va pas les éduquer à être méchante et indisciplinées juste pour qu’elles ne soient pas soumises 😂😂😂 et ça se dit psychologue.... il faut savoir choisir ses mots hors là je suis désolé mais elle débite un nombre de conneries à la minute assez hallucinant 😂😂 mais sinon Girl Power 💪 tous égaux ! 😘

  • Marion V.
    08/31/2020 15:58

    Pas concernée.... XD

  • Carlos O.
    08/29/2020 15:52

    Pas toutes les femmes sont soumises, je fais tout chez moi et j'adore aider ma mère, je ne vois pas mal qu'un homme fasse les ménages. Généraliser en disant que toute la société en faisant des guillemets sur "les hommes" c'est un erreur fréquent, dire que les femmes sont maintenant prises en compte ça démontre l'ignorance de la culture féministe de cette génération parce qu'il y a beaucoup de temps, en fait, du siècle passé les femmes ont obtenu les mêmes droits que les hommes, tout grâce à un système libre en démocratie et par les voix des premières féministes, mais malheureusement, ce féminisme ne cherche pas l'égalité qu'il est déjà présent, il cherche l'idéologie et la puissance de la femme au dessus de l'homme, ce n'est pas l'égalité

  • Sebastien L.
    08/28/2020 21:19

    Elle fait de cas une généralité, et du mot soumission une banalité, une petite fille que l'on habille, que l'on éduque serait dans une forme de soumission, j'en ai eu deux et je n'ai pas le sentiment de les avoir soumise. Il faut arrêter la psychologie masturbatoire, sinon les femmes ne se maquilleront plus, prendront leur salaire en se demandant si elles n'ont pas étés soumise pendant un mois, et refuseront l'acte par peur d'être soumise. La soumission c'est une femme battue, humiliée, violée, dévalorisée, le vrai combat il est là. J'ai écris trop vite, elle vient de dire que la féminité serait une forme de soumission, qu'en pensez-vous mesdames!!

  • Natacha N.
    08/28/2020 11:12

    En 4 mots: les gens font chiers !!!!

  • Thierry T.
    08/27/2020 13:58

    Débile victime de la vie...

  • Ryan H.
    08/26/2020 05:36

    Philosophe ? 😂😂😂😂😂😂

  • Didier B.
    08/25/2020 20:18

    Allez donc vous occupez de ce qui vous attend avec l islam radical, vous verrez si les gentils cons occidentaux , finalement etait pas de brave garçon ,un programme relevé vous attend. Pardon religieux, eux quand ils seront pas d accord avec vous mesdames ils vous couperont la tête,

  • Dolph K.
    08/24/2020 19:32

    Sombre taré 🤣🤣🤣

  • Madjid S.
    08/24/2020 19:14

    La vie est fait de compromis, heureusement que nous acceptons de nous "soumettre" à certaines règles pour que notre société fonctionne comme il faut se révolter pour son harmonisation . Attention à ne pas généraliser.

  • EL M.
    08/24/2020 18:14

    Arrêter de chialer putin.soyez juste des femmes arrêtez de jouer le rôle de l'homme..

  • Gus T.
    08/23/2020 06:02

    C'est donc ça ? la philosophie féministe ? 😂

Stay informed and entertained, for free with myBrut.

Stay informed and entertained, for free with myBrut.

switch-check
switch-x
By continuing, you agree to receive emails from Brut.