retour

300 Md€ pour sauver l'économie française : comment ça marche ?

300 milliards d'euros pour sauver l'économie française, c'est le plan présenté par l'État et la Banque publique d'investissement. Mais comment ça marche, concrètement ?

300 milliards d'euros de prêts garantis par l'État : on vous explique

Ce plan a été présenté par l’État et la Banque publique d’investissement pour aider les entreprises en cette période de confinement. Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, en détaille les contours.

300 milliards d’euros pour sauver l’économie française : c’est le plan présenté le 24 mars dernier par l’État et Bpifrance, la Banque publique d’investissement. Toutes les entreprises peuvent demander ce prêt garanti par l’État à leur banque habituelle.

Plus de 5 milliards d’euros ont déjà demandés par plus de 20.000 entreprises. Ces aides sont destinées à éviter les faillites, alors que dans le BTP, par exemple, 80 % des entreprises sont à l’arrêt, et que plus de 3,6 millions de personnes sont au chômage partiel. Explications de Nicolas Dufourcq, directeur général de la Banque publique d'investissement.

« Les 300 milliards d’euros ne sont pas de la subvention »

Les 300 milliards d’euros ne sont pas de la subvention, ce n’est pas du budget de l’État. Ce sont des crédits accordés par des banques privées françaises. Ce sont vos banques : le Crédit Agricole, la Caisse d’Épargne, la BNP, la Banque Populaire, Cegetel, etc. Ces crédits sont garantis par l’État à 90 %. C’est-à-dire que si ces crédits, dans deux ans, trois ans, quatre ans, cinq ans, ne sont pas remboursés, c’est l’État qui paiera.

Je vais faire un petit calcul, pour que les gens comprennent. Admettons qu’on soit à la fin du mois de mai, et que les entrepreneurs aient demandé 100 milliards d’euros de crédit pour traverser le désert. Et que, sur les 100 milliards d’euros de crédit, il y ait un taux de paume de 10 %, qui est déjà très élevé dans le monde bancaire. Ça ferait 10 % de 100 milliards, c’est égal à 10 milliards d’euros.

« Ces dépenses publiques, c’est de la dette »

10 milliards d’euros, ça veut dire que ça coûtera 9 milliards à l’État et 1 milliard aux banques. 1 milliard partagé entre toutes les banques et 9 milliards pour l’État. Là, on est dans un scénario qui pour moi est le pire du pire. Pour l’instant, je n’y crois pas. Je pense qu’on sera beaucoup plus bas que ça.

Donc la question que vous posez, c’est : où est-ce que l’État va trouver 9 milliards ? Et pas « 300 milliards ». 9 milliards, c’est ce que coûte le chômage partiel en ce moment, par mois. Donc l’État sait faire ça. La question, c’est : « Est-ce qu’on les a, les 9 milliards ? » Et la réponse est non. De toute façon, ces dépenses publiques, c’est de la dette.

« Ce prêt peut aller jusqu’à un tiers du chiffre d’affaire 2019 »

Les cas d’exclusion pure sont relativement limités. Ce sont évidemment des entreprises qui sont en cessation de paiement au 1er janvier, ça, on peut le comprendre. Les entreprises dites en difficulté, ce sont celles qui ont perdu plus de la moitié de leurs fonds propres dans la dernière année et les entreprises en règlement judiciaire. Toutes les autres sont éligibles au prêt garanti par l’État aujourd’hui.

Ce prêt garanti par l’État peut aller jusqu’à un tiers du chiffre d’affaire 2019 de l’entreprise. Pour une startup, il peut aller jusqu’à deux années de masse salariale, donc il est assez généreux en montant. Il est très peu cher, puisqu’il est à 0,25 % et remboursable sur un an, deux ans, trois ans, quatre ans ou cinq ans, au choix de l’entrepreneur. La philosophie est très simple : on fait une avance sur recettes, recettes qui auraient dû être celles de l’entrepreneur dans les mois de mars, avril ou mai.

« Il y a eu une transmission de l’animal à l’humain, il ne faut pas de transmission de l’humain à l’économie »

Le vaisseau est atteint par une torpille qui s’appelle Covid-19, et donc une épidémie. Et une épidémie, c’est éphémère. Le but du jeu, c’est qu’il n’y ait pas un lien de transmission. C’est terrible à dire, mais il y a eu une transmission de l’animal à l’humain, la frontière des espèces a été franchie. Il ne faut pas qu’il y ait une transmission de l’humain à l’économie. Il faut qu’on sorte de l’épidémie assez rapidement.

La mesure prise sur le chômage partiel est incroyablement généreuse, la plus généreuse d’Europe. L’État a par ailleurs mis en œuvre un fonds de sécurité et de solidarité pour les travailleurs indépendants, ceux qui ne sont couverts par aucun dispositif, pouvant aller jusqu’à 2.000 euros par personne. Enfin, il y a le grand pont aérien de cash, plus le report des charges fiscales et sociales, plus, dans un certain nombre de cas, le report des frais de loyer, une grande solidarité nationale…

06/04/2020 11:33
  • 643.8k
  • 965

456 commentaires

  • Boubou
    26/05/2020 01:51

    On est dans la merde totale ce gouvernement de chiotte va ruiner la France ben si ça continu comme ça on va tous finir par émigré dans d'autre pays

  • Pierre B.
    10/05/2020 06:02

    Jeunesse lève tôî

  • Pierre B.
    10/05/2020 06:02

    Tous des voleurs le petit va repayer mais les gens en on marre je préfère pas penser au enfants de demain m'ai je garde espoir

  • Carol T.
    09/05/2020 00:04

    Incroyable

  • Christian B.
    07/05/2020 14:51

    Une idée me vient pourquoi les banques sauvées avec l’argent public en 2008 ne participeraient-elles pas?

  • Clément d.
    05/05/2020 14:06

    Merguez tu va demander combien toi ?

  • Tarik K.
    29/04/2020 08:54

    C est clair et précis Bravo !

  • Adam B.
    28/04/2020 23:24

    LoL

  • Abderrahim A.
    26/04/2020 21:32

    Vous parlez de choses qui vous dépasse totalement. Regarde plus loin et regarder dernière ce qui c'est passé et se qui se passe. Vous parlez d'argent mais quand on aura tout bousillé sur cette terre tu en fera quoi de ton frics. Bill Gates il croit qu'il va partir avec son frics! .VOUS AVEZ RIEN COMPRIS. Recommencer de la même manière et tout le monde il est beau.

  • Dayan D.
    26/04/2020 11:08

    Pendant ce temps, en France, ça matraque, ça verbalise , ça interdit , ça séquestre, ca tue.....stop ! Il est venu le temps, plutôt que de faire encore et encore des constats, d'appeler à l'union pacifique de tous les humains de tous les peuples de la terre , dans le but de construire ensemble ce nouveau monde bienveillant et altruiste.

  • Jhoan R.
    26/04/2020 10:31

    Ouais ou beaucoup moins

  • William R.
    26/04/2020 07:20

    c'est la fin de l'Union européenne l'Italie va claquer la porte les Allemands ne vendent plus de bagnole- 90 % de vente de voiture au niveau mondial il n'y aura pas de reprise en V la France a une dette insoutenable tout comme le Portugal l'Espagne la Grèce on va retourner au franc la casse va faire mal à tout le monde on est gouverné par des pédant obtus

  • Mickaël T.
    26/04/2020 06:56

    Et les banques on ne les a pas sauver ils y a peu.....

  • Julien R.
    25/04/2020 14:20

    Nous allons être les esclaves de banques que nous avons sauvées de faillites en 2008.

  • Laurent N.
    25/04/2020 01:58

    il faudrait faire comme les marrées noires polueurs payeurs... c’est pas la première fois que la chine contamine le monde donc ca devrait etre a eux de regler les factures! ils n’avaient qu’a mieux gerer le debut de l’epidemie!

  • Gregory M.
    24/04/2020 15:04

    Merci Brut de retablir qq verités

  • Audrey T.
    23/04/2020 20:48

    Et ISF DANS TOUT SA !!!!!!...... ET SA CONTINUE ENCORE ET ENCORE...........

  • Laurent L.
    21/04/2020 11:58

    Il y a dû soucis à ce faire !!!!!😡👎🏼

  • Schbeb K.
    20/04/2020 19:33

    Qui va payer la facture? Ceux qui n'ont déjà plus rien? Ceux qu'on applaudit aujourd'hui alors qu'on les éborgnait il y a deux mois? Ceux qui font la France et qui pourtant ne sont rien? Quand va t'on faire payer la facture aux responsables, aux coupables et non plus uniquement aux contribuables?

  • Houcine l.
    20/04/2020 08:16

    Encore un coup de trafalgar 🙉🙉🙈🙈🗣🗣🗯📢

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.