retour

Ce couple qui a changé de vie : de DRH à l’élevage de truites

Marjorie était DRH. Laurent travaillait dans l'administration. Ensemble, ils ont tout quitté pour élever des truites. Pour Brut, ils racontent.

Marjorie et Laurent ont tout quitté pour aller élever des truites

Fatigués d’un mode de vie urbain effréné, ils ont décidé de monter leur propre entreprise : une pisciculture.

Jusqu’en 2017, Marjorie était directrice de ressources humaines dans une entreprise de 600 salariés. Sous pression et en désaccord avec la gestion, elle fait un burn-out. « Heureusement que je me suis arrêtée parce que je pense qu’on aurait éclaté la famille », réalise-t-elle.

« J’ai troqué 600 salariés contre 2.000 truites »

Avec son mari Laurent, qui travaille dans l’administration, elle décide de tout quitter et de monter une entreprise. « Officiellement, on fait 39 heures, mais quand on a des positions hiérarchiques comme ça, on vous fait comprendre qu’il vaut mieux en faire 50. La vie devient difficile », témoigne Laurent.

La passion de celui-ci pour les truites les pousse à créer une pisciculture. « J’ai troqué 600 salariés contre 2.000 truites, mais la différence, c’est que je n’ai pas de patron », se réjouit-il. D’autant que le poisson, c’est sa passion. « Cette idée-là, de me dire que je vais aller vers un métier où finalement, je vais avoir toutes les qualités pour le faire, ça met de la certitude au quotidien. »

« C’est pas la nature qui s’adapte à nous, c’est nous qui nous adaptons à la nature »

Marjorie, pour sa part, affirme avoir réussi à trouver un équilibre. « On n’est maître de rien du tout, surtout pas de la météo. C’est pas la nature qui s’adapte à nous, c’est nous qui nous adaptons à la nature et aux événements, et c’est vraiment une relation différente qu’il peut y avoir en ville, où on a l’impression qu’on est les maîtres du monde. Même s’il pleut, c’est pas grave, on a toujours les moyens de faire ci, de faire ça. »

Son mari tient toutefois à donner quelques conseils de base à celles et ceux qui voudraient se lancer dans l’aventure en couple : « Il faut édicter des règles de comportement et de vie, et surtout se donner des tâches. Le fait que chacun ait son pré-carré, pour se réaliser, c’est important pour se donner de la liberté d’action. »

20/08/2020 09:12
  • 600.3K
  • 327

259 commentaires

  • Chacha P.
    9 heures

    Valérie Lemercier avait pas déjà eu l’idée dans l’Ecole du Fan ?

  • Benoit D.
    11 heures

    De tous les métiers possibles du monde, il fallait qu'ils en choisissent un consistant à exploiter et tuer des animaux... 🤦

  • Mélina B.
    17 heures

    regarde le titre de la vidéo . Tu vois c'est possible :) 🤣

  • Mauricette S.
    un jour

    Qui a dit que vivre c est facile.... évidemment quand on esquive tout effort à la fin faut bien s y coller

  • Eléa L.
    un jour

    ensemble c’est possible

  • Kate G.
    un jour

    Courageux

  • Jocelyne C.
    un jour

    Un grand Bravo à Marjorie et Laurent 👍🏻👏🏻💖💖💖💖💖

  • Marianne P.
    un jour

    Bravo et felicitations

  • Valérie M.
    2 jours

    y en a qui quitte tout pour élever des truites alors pourrait faire un effort pour les chèvres 😂😂😂

  • Ïrina Z.
    2 jours

    Enfin du contenu interessant de gens marginaux qui ont compris que le bonheur réside dans le processus et non de le résultat lui-même. Félicitations à eux ❤️

  • Lauriane N.
    2 jours

    on fait pareil?

  • Stephane C.
    2 jours

    Bah en fait maintenant elle travaille vraiment dans les « ressources humaines »

  • Emmanuel R.
    2 jours

    Il faut vivre avec quelqu'un qui vous écoute

  • David W.
    2 jours

    Félicitations

  • Beatrix U.
    2 jours

    : ça me rappelle quelqu un 🙂

  • Agnès A.
    2 jours

    Bravo !

  • Alexia G.
    2 jours

    allé viens on quitte tout 😂😂

  • Antoine S.
    2 jours

    ton projet de vie tout tracé

  • Frank-Ivan B.
    13/05/2021 12:43

    DRH, quelle horreur ! Vive la nature !

  • Julie F.
    12/05/2021 16:37

    nous plus tard

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.