retour

Faut-il ouvrir le RSA aux jeunes de moins de 25 ans ?

Faut-il ouvrir le RSA aux jeunes de moins de 25 ans ? On a posé la question à deux économistes. L'une est pour, l'autre est contre. Voici leurs arguments.

Pour ou contre l’ouverture du RSA aux moins de 25 ans ?

*Sabrina Issehnane est économiste à l’Université de Paris. David Cayla est économiste à l’Université d’Angers. Elle est favorable à l’ouverture du RSA pour les jeunes de moins de 25 ans, lui non. Voici les arguments de chacun. *

L’efficacité des autres aides existantes

Selon David Cayla, opposé à l’ouverture du RSA pour les moins de 25 ans, d’autres dispositifs d’aide sont à exploiter en priorité pour les jeunes car plus adaptées. Il évoque les bourses, la garantie Jeunes, et les aides à l’emploi.

Sabrina Issehnane considère qu’elles sont insuffisantes, notamment la garantie Jeunes qui ne concerne que 100 000 jeunes. Elle souhaite rappeler la relative importance financière que représente le RSA : “Le RSA c’est 564 €, ce n’est rien du tout par rapport au seuil de pauvreté qui est en dessous de 1080 € environ. Donc, lorsqu’on touche le RSA, on ne touche pas grand chose.

Le rapport entre le RSA et l’emploi

Il faut développer un plan massif d’embauche de la jeunesse. Si on fait ça correctement, il n’y a pas besoin de faire du RSA”, assure David Cayla.

Nous devons faire en sorte, plutôt que de donner de l’argent aux gens en les laissant tranquilles et sans on va dire les accompagner et surtout des sommes misérables, eh bien il faut leur donner de véritables emplois”, ajoute-t-il. David Cayla estime que c’est à l’État d’attribuer ces jeunes à des emplois en demande, comme dans le domaine de santé, du social, de l’éducation.

Pour Sabrina Issehnane, une politique plus efficace pour l’emploi des jeunes n’empêche pas l’attribution du RSA, qui aiderait les jeunes à se concentrer sur cette recherche d’emploi plus sereinement.

David Cayla exprime son inquiétude : “Ce que je crains, c’est que la généralisation du RSA entraîne un isolement accru des jeunes puisque, finalement, ils auraient le droit à un chèque tous les mois, on va dire.

Sabrina Issehnane croit au contraire que le RSA pourrait permettre d’éviter un “déclassement des jeunes”,qui, face à l’urgence financière, sont prêts à accepter des emplois très précaires et dans de mauvaises conditions.

La limite des 25 ans

Pour Sabrina Issehnane, la décision de ne pas attribuer le RSA aux moins de 25 ans est absurde : “Pourquoi à 25 ans on est considéré comme 'apte à percevoir un minimum social' et à 18 ans on est pas 'apte' parce qu’on n’est pas assez autonome ?

Pour David Cayla, les personnes de moins de 25 ans sont parfois très éloignées du marché du travail, n’ont pas les codes pour intégrer le monde de l’emploi : "Si on considère que pour résoudre ce problème, on ne peut le faire uniquement qu’en donnant de l’argent, eh bien je pense qu’on ne résout pas le problème de fond qui est la capacité, justement, de s’insérer."

Donc il faut vraiment accompagner dans l’insertion les personnes qui n’ont pas beaucoup d’expérience ou qui sortent des études”, conclut-il.

10/02/2021 07:31
  • 229.6K
  • 915

423 commentaires

  • Eve L.
    17/02/2021 22:10

    Je suis pour l’emploi des jeunes, mais comme il n’y a pas de travail, et que pôle emploi est incapable de les aider sinon que d’envoyer des courriers pour des entretiens en visioconférence et de les annuler le jour convenu ,je vous avoue que c’est démoralisant pour eux. Étant retraité un peu d’argent pour mon fils serait bienvenue .

  • Hermimi D.
    14/02/2021 02:34

    Oui RSA pour les jeunes mais tous ceux qui touchent, jeunes ou moins jeunes, devraient participer quelques heures par semaine à des actions d’aide...

  • Jean M.
    13/02/2021 23:25

    Le monsieur a t il déjà vécu réellement avec le rsa ?

  • Lysiane G.
    13/02/2021 22:23

    Le rsa ce n est fait que pour rendre les jeunes parresseux desolees vous prenez l argent survles salaires des ouvriers pour distribueux aux faigneants sans respecrs aucuns pour les gens malades avec des pathologies non gerables revoyez un peu vos loies svp merci

  • Sébastien C.
    13/02/2021 21:28

    Une seule solution éduquer aux jeunes la valeur de l'argent. Car beaucoup de dise en galère , mais dites leurs de vider leurs poches et vous y trouverez des téléphones hors de prix, demander leur où ils achètent leur vêtements peu vous diront chez Kiabi. Et arrêtons de vouloir a tous prix les d'encourager a faire des études qui dans la majorité des cas ne mènent à rien . Favorisons les études par l'apprentissage. Les jeunes étudient tout en touchant de l'argent et apprennent plus vite les valeurs de la vie .

  • Chantal D.
    13/02/2021 19:02

    Pour en faire des fainéants stop 🛑

  • Iolly Y.
    13/02/2021 15:23

    On devrait supprimer le rsa pour tout le monde Et le verser après une période de formation de où 3 mois après pas plus ... Ouvrir l’es emploi pour première expérience Le rsa c verser 600 balles sans rien faire .. Bin le jeune va vite faire le choix de rien faire Trop d aide en France Pour peux de gens qui veulent bosser Peut être faire comme en Amérique Bosser pour réussir

  • Jic B.
    13/02/2021 12:27

    Qui est le macronien en marche en bas de l’écran qui exprime son point de vue ?

  • Annelaure B.
    13/02/2021 08:47

    Je suis pour l égalité des chances et dans cette période on voit bien ceux pour qui c’est difficile voire très difficile !! Cela n empêche pas de travailler mais cela rend plus serein

  • Audrey T.
    13/02/2021 08:33

    tiens tiens

  • Samuel L.
    13/02/2021 03:07

    Ah mais parce que vous pensez que la CAF est assez performante pour gérer les dossiers de tous les jeunes dans les temps ? 🤣🤣

  • Stephanie N.
    12/02/2021 21:27

    J suis fière de toi ben tu as du bon coeur

  • Nanou B.
    12/02/2021 16:51

    Se serait dune grande aide pour les étudiants... travaillée et étudier en même temps ce n'est pas l'idéal...

  • Dard V.
    12/02/2021 14:48

    Ras le bol de l'assistanat

  • Nathalie D.
    12/02/2021 11:36

    Ce n'est pas 564€ par mois pour une personne seule c'est 480€ c'est ce que touche mon fils qui est en situation de handicap mais qui ne touche pas l'AEH. Heureusement qu'il vit à la maison car comment on peut manger, se loger avec 480€ par mois. Et mon deuxième fils a perdu son job en intérim en mars 2020 covid 19... il n'a pas retrouvé de boulot malgré ses recherches et son envie de travailler. D'avril à Septembre, il ne touchait rien aucun revenu car pas assez bossé pour toucher du chômage. Aujourd'hui il a un contrat avec la région pendant 8 mois où il bosse tous les après-midi en école primaire, il touche 500 euros par mois..Voilà la réalité de la vie de nos jeunes en France. Et j'aimerai savoir comment une personne seule avec 500€ peut vivre...

  • Philippe G.
    12/02/2021 09:05

    Oui évidemment, ça va sous le sens...

  • Robert H.
    12/02/2021 05:30

    Y a t' il encore beaucoup de ses Phänomen comme catte abrutie

  • Mina J.
    12/02/2021 04:51

    Si je ne souviens bien à une époque le RMI n'était que temporaire avait on dit. C'était pour aider les jeunes à se re inséré dans le monde du travail !

  • Hurtel F.
    11/02/2021 21:27

    C’est en forgeant qu’on devient forgeron !! Donner une aide à la génération netflix ! Franchement 🤦‍♂️

  • Corentin M.
    11/02/2021 20:37

    Je savais même pas que les gens de -25 y avaient pas droit mdr

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.