retour

Faut-il ouvrir le RSA aux jeunes de moins de 25 ans ?

Faut-il ouvrir le RSA aux jeunes de moins de 25 ans ? On a posé la question à deux économistes. L'une est pour, l'autre est contre. Voici leurs arguments.

Pour ou contre l’ouverture du RSA aux moins de 25 ans ?

*Sabrina Issehnane est économiste à l’Université de Paris. David Cayla est économiste à l’Université d’Angers. Elle est favorable à l’ouverture du RSA pour les jeunes de moins de 25 ans, lui non. Voici les arguments de chacun. *

L’efficacité des autres aides existantes

Selon David Cayla, opposé à l’ouverture du RSA pour les moins de 25 ans, d’autres dispositifs d’aide sont à exploiter en priorité pour les jeunes car plus adaptées. Il évoque les bourses, la garantie Jeunes, et les aides à l’emploi.

Sabrina Issehnane considère qu’elles sont insuffisantes, notamment la garantie Jeunes qui ne concerne que 100 000 jeunes. Elle souhaite rappeler la relative importance financière que représente le RSA : “Le RSA c’est 564 €, ce n’est rien du tout par rapport au seuil de pauvreté qui est en dessous de 1080 € environ. Donc, lorsqu’on touche le RSA, on ne touche pas grand chose.

Le rapport entre le RSA et l’emploi

Il faut développer un plan massif d’embauche de la jeunesse. Si on fait ça correctement, il n’y a pas besoin de faire du RSA”, assure David Cayla.

Nous devons faire en sorte, plutôt que de donner de l’argent aux gens en les laissant tranquilles et sans on va dire les accompagner et surtout des sommes misérables, eh bien il faut leur donner de véritables emplois”, ajoute-t-il. David Cayla estime que c’est à l’État d’attribuer ces jeunes à des emplois en demande, comme dans le domaine de santé, du social, de l’éducation.

Pour Sabrina Issehnane, une politique plus efficace pour l’emploi des jeunes n’empêche pas l’attribution du RSA, qui aiderait les jeunes à se concentrer sur cette recherche d’emploi plus sereinement.

David Cayla exprime son inquiétude : “Ce que je crains, c’est que la généralisation du RSA entraîne un isolement accru des jeunes puisque, finalement, ils auraient le droit à un chèque tous les mois, on va dire.

Sabrina Issehnane croit au contraire que le RSA pourrait permettre d’éviter un “déclassement des jeunes”,qui, face à l’urgence financière, sont prêts à accepter des emplois très précaires et dans de mauvaises conditions.

La limite des 25 ans

Pour Sabrina Issehnane, la décision de ne pas attribuer le RSA aux moins de 25 ans est absurde : “Pourquoi à 25 ans on est considéré comme 'apte à percevoir un minimum social' et à 18 ans on est pas 'apte' parce qu’on n’est pas assez autonome ?

Pour David Cayla, les personnes de moins de 25 ans sont parfois très éloignées du marché du travail, n’ont pas les codes pour intégrer le monde de l’emploi : "Si on considère que pour résoudre ce problème, on ne peut le faire uniquement qu’en donnant de l’argent, eh bien je pense qu’on ne résout pas le problème de fond qui est la capacité, justement, de s’insérer."

Donc il faut vraiment accompagner dans l’insertion les personnes qui n’ont pas beaucoup d’expérience ou qui sortent des études”, conclut-il.

10/02/2021 07:31
  • 285.2K
  • 885

163 commentaires

  • Kitry de Menus
    15/08/2021 14:26

    Pourquoi avoir invité des économistes engagés resolument a gauche a l heure de la droitisation des esprits ?

  • Jean M.
    13/02/2021 23:25

    Le monsieur a t il déjà vécu réellement avec le rsa ?

  • Chantal D.
    13/02/2021 19:02

    Pour en faire des fainéants stop 🛑

  • Annelaure B.
    13/02/2021 08:47

    Je suis pour l égalité des chances et dans cette période on voit bien ceux pour qui c’est difficile voire très difficile !! Cela n empêche pas de travailler mais cela rend plus serein

  • Declerck A.
    12/02/2021 16:51

    Se serait dune grande aide pour les étudiants... travaillée et étudier en même temps ce n'est pas l'idéal...

  • Dard V.
    12/02/2021 14:48

    Ras le bol de l'assistanat

  • Nathalie D.
    12/02/2021 11:36

    Ce n'est pas 564€ par mois pour une personne seule c'est 480€ c'est ce que touche mon fils qui est en situation de handicap mais qui ne touche pas l'AEH. Heureusement qu'il vit à la maison car comment on peut manger, se loger avec 480€ par mois. Et mon deuxième fils a perdu son job en intérim en mars 2020 covid 19... il n'a pas retrouvé de boulot malgré ses recherches et son envie de travailler. D'avril à Septembre, il ne touchait rien aucun revenu car pas assez bossé pour toucher du chômage. Aujourd'hui il a un contrat avec la région pendant 8 mois où il bosse tous les après-midi en école primaire, il touche 500 euros par mois..Voilà la réalité de la vie de nos jeunes en France. Et j'aimerai savoir comment une personne seule avec 500€ peut vivre...

  • Marla S.
    11/02/2021 19:32

    Déjà leurs donnés les APL intégrales, aussi pourquoi pas un "chèque alimentaire" (versé par la caf) mensuel ! En fct des ressources. Et de ne pas soustraire ces aides au salaire que l'étudiant pourrait avoir ! obligé les entreprises (de tant d'employés) un quota minimum de contrat "jeune" ! Comme on a fait pr les handicapés. Pour obliger les entreprises a embaucher sans expérience et de s'adapter a cela en créant des postes spécifiques a la formation des jeunes ! Pourquoi pas les faire bosses ac les senior (ceux bientôt a la retraite) plutôt que de les mettres sur la touche dès l'approche de la retraite

  • Mireille F.
    11/02/2021 16:30

    moi je suis pour l aide au étudiants (es)de moins de 25 ans qui on un loyer a payer du moment que leurs bourses n es pas suffisante ,et qui quelques fois arréte leurs grande étude pour ne pas mettre leurs parents dans la dèche, ces étudiants(es) là oui devrait percevoir le RSA c est pas un luxe ni un salaire pour eux , mais une aide mérité.

  • Katia G.
    11/02/2021 10:29

    Bonjour moi même avec la cea je nes que était escroc oui vraiment pas d'accompagnement mais un boulot comme un autre personne a smigues sa fait très mal vraiment car je donner tout vraiment de ma personne

  • Az V.
    11/02/2021 09:37

    Que des raconteur d histoire sur cette page blablabla il ya trop spécialistes dans se pays cest pour sa on est au bord du gouffre

  • Isabelle M.
    11/02/2021 04:43

    Moi je suis d’accord pour un complément de rsa car désolé un jeune qui prépare sont cap et qui a des charges locatives en aurais bien besoin quand on voit certain qui bosse pas et ne cherche pas de boulot passe leur temps à jouer au courses etc.. bein moi je dis oui !!! Pour un coup de pouce à ceux qu’il mérite

  • Alexis C.
    11/02/2021 02:41

    Néanmoins en bossant et en étant étudiant je touche moins qu’une personne touchant le dit rsa

  • Gazelle B.
    10/02/2021 23:49

    Mais oui faut aider les jeunes en difficulté, quelle tristesse quand je lis certains commentaires, se prostituer pour s’en sortir....

  • Selma O.
    10/02/2021 22:28

    Le Mr économiste habite dans le monde de oui oui ..... Si les jeunes pouvaient avoir une rémunération contre une activité, c'est qu'ils auraient déjà du travail et n'auraient pas besoin d'un RSA .... .... Donc en attendant d'avoir du boulot pour les jeunes, beh ...oui, on donne une alloc'...normal quoi

  • Alain M.
    10/02/2021 21:00

    De toutes les facons v edt la faute au FN c est la formule qui regle tout vos problemes.

  • Lolo B.
    10/02/2021 20:41

    Si déjà on commence à donner de l'argent à rien faire on est pas prêt de les mettre au travail mais comment on a fait nous. On a du aller travailler et prendre se qu'il y a. Voilà pourquoi Ils auront la retraite à 80 ans lol

  • David D.
    10/02/2021 19:23

    Mauvaise idée 🐷

  • Mathieu P.
    10/02/2021 18:58

    Rsa au moin de 25 oui avec un accompagnement pour un projet ds le milieu du travail ! Justifier de recherches ou creer des journées civiques obligatoires ds le milieux professionnel ! Cela peux les aider à une vocation et un maintient social ! Même juste une journée par semaine ds une institution ou le privée ! C'est plus facile d'intégrer le milieu professionnel quznd tu as un pied dedans ! Deja juste une journée civique par semaine c'est pas le bous du monde, les patrons ou les institutions quand c'est gratuit sont toujours favorable ! Si on le donne sans contre partie cela ouvre la boite de pondore au cumul de la debrouille et du rsa a 18 ans et cela ne les aides pas du tous c'est plus facil d'abandonner tes objectifs ! Il faut aider c'est certain ms en contre parti le jeune dois s'orrienter et cumuler de l'expérience qu'il n'a pas contrairement à ceux de plus de 25 qui on un parcour professionnel !

  • Sandrine Polter Vergnol
    10/02/2021 18:53

    Suite et fin : une bourse pour les étudiants, oui, mais plutôt que donner

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.