retour

Guillaume Pepy, président de la SNCF, répond à Brut

Grève, statut des cheminots, ouverture à la concurrence, avenir de la SNCF... Le président de la SNCF Guillaume Pepy répond aux questions qui fâchent.

03/05/2018 11:11
  • 253.4k
  • 290

212 commentaires

  • Sandrine G.
    03/05/2018 11:13

    :o

  • Coline M.
    03/05/2018 11:16

    même quand il boit on dirait un requin

  • Daniel S.
    03/05/2018 11:17

    Encore un arriviste

  • Valentine W.
    03/05/2018 11:18

    Il doit être riche

  • Tom F.
    03/05/2018 11:21

    😍😅

  • Dou Y.
    03/05/2018 11:21

    sur la dette ce que je disais,

  • Sand F.
    03/05/2018 11:24

    Quoi ??? plus de bar ??? dans un train français..??? :-D

  • Jack C.
    03/05/2018 11:25

    Bizarre les élus régionaux disent ne pas pouvoir supporter financièrement les petites lignes ... scandaleux, menteur.

  • Coco G.
    03/05/2018 11:26

    Et la marmotte ....

  • Nad D.
    03/05/2018 11:26

    ...

  • Vincent P.
    03/05/2018 11:28

    Mauvais en-tête... " Guillaume Pepy répond aux question et ça fâche " me paraît plus juste.

  • Sev A.
    03/05/2018 11:28

    Mmmh. C'est un très bon orateur, c'est certain. Mais seuls certains points qui l'arrangent bien sont abordés.

  • Anne M.
    03/05/2018 11:29

    La dette ne provient pas seulement des voies comme le dit PEPY, il ne parle pas de son salaire 450 000 €, il faut supprimer tous les salaires à plus de 10 000 € mensuel, les entreprises ne seront plus déficitaires.

  • Jean P.
    03/05/2018 11:29

    Une crapule à mettre en taule pour 30 ans et pourtant je suis trop sympa avec lui, n'est ce pas..!

  • Josette L.
    03/05/2018 11:29

    comment se débarrasser des syndicats ??? En supprimant la fonction publique la seule a faire grève pour des acquits , c'est donc la porte ouverte aux abus patronnaux , à savoir : si t'es pas content va voir ailleurs , vous n'aurez plus personne à qui vous adressez pour intervenir en votre faveur .Retour aux années 30 , apprenez à courber le dos , baisser et à supporter les affronts ,ne pas répondre et à lever le doigt pour aller aux toilettes !

  • Danielle D.
    03/05/2018 11:31

    Si vous baissiez votre et vos salaires ?....

  • Olivier M.
    03/05/2018 11:31

    Pour une fois que ce ne sont pas les gauchos révolutionnaires du dimanche qui parlent. C’est bien de remettre en avant les vrais problèmes et les vrais motifs du la libéralisation du rail en France. Bravo mr Pepy !!

  • Al B.
    03/05/2018 11:35

    C'est une blague ?! Ce mec ment sur tous les points ! En 2017, la SNCF réalise un bénéfice net de 679 Millions d'€. Impossible à rembourser ? Depuis quand parle-t-on de dette sans regarder les actifs ?! Et cette dette n'aurait jamais existée si l'État ne laissait pas la SNCF s'endetter auprès des banques privées, ce qui coûte 1,5 Milliards d'intérêts/an. Pourquoi parler de rachat de la dette une fois la privatisation effectuée ? Pourquoi pas maintenant ?! Simple. Les entreprises privées sans le poids de la dette peuvent reverser cet argent en dividendes aux actionnaires. Le contribuable payent la dette, la maintenance du rails et tout l'argent part dans les poches de sociétés privées et actionnaires. (Macron a supprimé l'ISF pour favoriser cette bulle spéculative) Depuis quand pouvons-nous avoir de la concurrence sur une même ligne ? C'est absurde ! Les prix des billets "peuvent" baisser simplement parce que le statut est supprimé, donc les salaires et services tirés vers le bas ! Quand allons-nous prendre conscience que l'oligarchie veut faire baisser le coût du travail en France pour répondre à la concurrence déloyale des accords du TFUE et TUE !

  • Sébastien S.
    03/05/2018 11:36

    , tu n'as pas encore commenté..??

  • Sanlaville M.
    03/05/2018 11:37

    Et le changement de nom de la sncf qui coûte 2,5 milliards d’euros, est ce bien nécessaire ?