Voilà à quoi sert le recensement de la population

Mieux connaître la population pour répondre à ses besoins, c’est le but du recensement de la population qui a lieu en ce moment. Pierre est étudiant et agent recenseur : voilà pourquoi il viendra peut-être sonner chez vous. [Avec l'INSEE]

Renseigner ses données personnelles, c'est aussi parfois pour la bonne cause.

Pour répondre aux besoins de la population, Pierre, étudiant et agent recenseur, fait du porte à porte tous les ans. Le recensement, c'est indispensable pour que la commune, déjà, ait les bonnes informations qui lui permettent de savoir où il y a plus d'habitants, donc par exemple, pour les transports, des informations comme ça. Le recensement permet aussi d'évaluer le budget alloué par l'État à chaque commune. Chaque année, de mi-janvier à mi-février, 9 millions de Français sont recensés. Mais certains sont plus difficiles à atteindre que d'autres… Les étudiants, en fait, ne sont pas particulièrement hostiles au recensement. Assez peu sont au courant donc je viens les voir, je leur dis que: "Vous êtes recensés, c'est bien obligatoire." Je leur explique s'ils ont des questions. Certains étudiants comprennent que ça va finir par leur rendre service. Agrandir le réseau de transports, construire davantage de résidences étudiantes… Tous les étudiants qui vivent au moins 1an en France peuvent être concernés. Ils sont recensés dans la commune où ils habitent pour leurs études. On a toujours intérêt à savoir, à dire, aux pouvoirs publics, en quelque sorte, qu'on existe et donc qu'on a besoin que des dépenses soient allouées à nos besoins en infrastructures. Âge, diplômes, lieu de vie, quotidiens, déplacements les données recueillies restent strictement confidentielles. Alors ça, c'est vrai que certaines personnes craignent un contrôle fiscal ou, en tout cas, un recoupement d'informations, c'est totalement interdit l'utilisation par les mairies donc il n'y a que l'Insee qui va en tirer des constatations générales, statistiques. Les informations sont ensuite anonymisées. Mes meilleurs souvenirs, c'est avec des étudiants qui, voilà, étaient assez sympas et finalement, un argument auquel ils peuvent être plus ou moins, enfin même assez sensibles: "Je suis payé au nombre de fiches que je remplis et j'arrêterai de vous embêter si vous le remplissez." Ça marchait mieux que des arguments plus généraux. Même si eux, ils ne partageaient pas ça, ils étaient quand même simplement contents de m'aider en remplissant un papier et partager une bière, voilà.

avatar
Brut.