retour

3 moments qui ont changé la vie de Karim Rissouli

Son oncle salafiste qui voulait lui laver le cerveau, le jour où il a accueilli un réfugié afghan, le scandale qui lui a donné sa chance… Karim Rissouli raconte les 3 moments qui ont changé sa vie. Karim Rissouli présente, à partir de ce lundi 25 janvier, "C ce soir" à 22h30, du lundi au jeudi sur France 5.

Karim Rissouli : 3 moments qui ont changé sa vie

La fracture familiale qui a marqué son enfance, son accès au service politique d’Europe 1, le jour où il a accueilli un migrant…voilà 3 instants qui ont changé la vie du journaliste Karim Rissouli.

L’été 1989, la fracture familiale

Alors qu’il n’a que 8 ans, Karim Rissouli est envoyé quelques semaines au Maroc accompagné de sa grande sœur, dans la famille de son père. Alors qu’il avait le souvenir d’une famille qui depuis toujours se montrait “extrêmement joyeuse, ouverte, tolérante”, Karim Rissouli doit faire face aux récentes évolutions politiques de son oncle. Ce dernier s’est rapproché des mouvements salafistes, et exerce une pression sur l’enfant. “Il a entrepris une sorte de lavage de cerveau sur moi”, raconte Karim Rissouli. Au retour de ses parents quelques semaines plus tard, il leur raconte les propos entendus. “Mon père a viré mon oncle de la maison familiale, ce fut un véritable schisme dans ma famille”, se souvient Karim Rissouli.

Devenu adulte, le journaliste assure avoir réussi par la suite à se relever de cet événement douloureux, avoir pu développer une connaissance de ces idéologies et en faire une véritable force.

Le scandale qui propulse sa carrière

En janvier 2006, un scandale éclate. Une conversation entre Nicolas Sarkozy, futur président de la République, et Jean-Pierre Elkabbach, président d’Europe 1, est rendue publique. Lors de cet échange, Nicolas Sarkozy avait donné 3 noms de journalistes privilégiés pour reprendre la direction du service politique d’Europe 1. Suite au gros titre du Canard Enchainé, critiquant le rôle de Nicolas Sarkozy dans le choix des journalistes de la chaîne, il fallait recruter une nouvelle personne encore peu connue, étouffer la polémique. Karim Rissouli, alors très jeune journaliste, est choisi pour intégrer le service politique.

L’accueil d’un réfugié chez lui

Début septembre 2015, les médias du monde entier publient la photo d’Aylan, l’enfant réfugié kurde retrouvé sans vie sur une plage turque. Karim Rissouli est bouleversé, et souhaite s’engager pour la cause des réfugiés. Lui et sa famille s’enregistrent alors auprès de l’association Singa. Ils accueillent par la suite un Afghan, Nouri, une expérience très forte pour Karim Rissouli. Il explique : “En tant que journaliste, quand on est dans des studios de télé, on parle beaucoup du drame des réfugiés. Ces accueils nous permettent de mettre des visages, des histoires sur les infos, et de faire en sorte que les réfugiés ne soient pas uniquement une statistique.

25/01/2021 14:26
  • 565.3K
  • 235

200 commentaires

  • عمر ج.
    2 jours

    c'est dure de croire aux journalistes en 2021... leur informations c'est la ou ya de l'argent et l'islam ! des gens ignorants existent toujours mais de quel façon on les présentent quand il s'agit de l'islam ! qui finance daesh et avant al qaida...qui a été derrière le 11 septembre ?

  • Arafat Y.
    23/02/2021 02:52

    Dis moi qui te paye et je te dirais qui tu es et surtout les interêt que tu défend . Ton histoire ce n’est que de la fiction tu cherche à plaire à tes bourreau

  • Medhi L.
    18/02/2021 23:38

    Forceurs avec leur histoire

  • Diego C.
    18/02/2021 17:09

    On savait que tu étais un vendu comme tout les journalistes surtout ceux avec des origines. Mais là venir cracher sur ta famille franchement.....

  • Touria G.
    13/02/2021 04:45

    Je veux bien vous croire mais c rare au maroc le comportement de votre oncle🤔

  • Jacqueline M.
    11/02/2021 15:39

    Merci de nous offrir des émissions intelligentes, enrichissantes

  • Nicole A.
    10/02/2021 11:11

    Moi je trouve son émissions dimanche nettement moins bien il a du faire des concessions pour avoir ses nouvelles émissions dommage

  • Pascale W.
    02/02/2021 09:08

    Bravo et merci !

  • Dadou T.
    01/02/2021 15:20

    Ce gars est sobre dans son élocution et c'est un bon journaliste bien dans ses bottes Bon courage

  • Djibril H.
    01/02/2021 12:08

    C est quoi l objectif brut escroc 🤣

  • Djibril H.
    01/02/2021 12:08

    Un journalope

  • Kass M.
    30/01/2021 07:25

    Ils on raison tes oncles tu va pleurer quand le jugement va venir mais sa serai trop tard fallait écouter tes oncles

  • Thomas C.
    29/01/2021 21:55

    Un super professionnel

  • Adel K.
    29/01/2021 21:42

    Rissouli, rissouli ! C’est pas lui qui présentait la roue de la fortune ? 😏 ...ok je sors ! 🚪🏃🏻 Blague à part, fin des années 80 j’ai quasiment vécu la même chose en Algérie, ce basculement dans le salafisme, la création du parti politique FIS ( front islamique du salut) qui gagne les élections, le pouvoir en place qui refuse de céder, l’Algérie qui bascule en guerre civile plus de 200000 morts.

  • Moussouni A.
    29/01/2021 21:00

    Arrêter vos mensonges

  • Nicole B.
    29/01/2021 17:34

    Merci brut BRAVO 💗

  • Lé J.
    29/01/2021 15:27

    Tous à une fin sur cette terre riche pauvre blanc noir rouge tous dans le même trou À méditer

  • Averhn B.
    29/01/2021 15:20

    Il etait beaucoup plus detentu avant sa conversion Philippe Risoli

  • Michel M.
    29/01/2021 13:47

    À gauche toute...

  • Larbi H.
    29/01/2021 12:25

    Bravo à ton courage

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.