retour

3 moments qui ont changé la vie de Vincent Cassel

"Ça n'a rien à voir avec le succès de 'La Haine'. C'était, tout d'un coup, me sentir à ma place." Sa rencontre avec Mathieu Kassovitz, ses études de théâtre à New York, le cinéma dans le casino de son grand-père… Vincent Cassel raconte les moments qui ont changé sa vie.

Trois moments qui ont changé la vie de Vincent Cassel

L’acteur fétiche du cinéma français raconte son parcours à travers trois anecdotes qui ont marqué son enfance et sa vie de jeune adulte.

1. Le cinéma-théâtre de son grand-père

C'était un cinéma de quartier, d'été, en fait, comme on a pu voir dans les vieux films. C'est là que j'ai découvert Monty Python, Taxi Driver, Mean Streets, les Charlots, les films avec Edwige Fenech, Tintin, les films d'horreur un peu, les films de Dario Argento, tout ça. Mais en fait, je ne me rendais absolument pas compte de la chance que j'avais. Le porno, le soir, aussi !

En fait, je vivais dans un cinéma de quartier à Arcachon. J'ai vu beaucoup, beaucoup de films, et je n’étais absolument pas cinéphile. Je me suis créé énormément de références à ce moment-là, parce que j'allais tout voir de manière complètement innocente. Je ne savais pas ce qui était bien ou ce qui n’était pas bien. C’est seulement des années plus tard que je me suis rendu compte à quel point ça avait été important pour moi.

2. Sa rencontre avec Mathieu Kassovitz

Quand j'ai rencontré Mathieu Kassovitz, un peu avant Métisse, je suis tombé sur un mec de mon âge qui avait les mêmes références que moi et qui était en train d'apprendre en même temps que moi. Il y a un truc qui traîne dans le métier d'acteur quand on prend des cours de théâtre, c'est que les acteurs ne doivent pas se regarder parce que sinon, ils sont mauvais. Moi, j'avais cru ça comme un imbécile. Et lui m'a dit : "Viens voir, regarde ! Tac, tu bouges là !"

Tout d'un coup, j'ai commencé à entrevoir et à imaginer mon métier comme quelque chose à laquelle je pouvais participer de manière active. Voilà. Mais ça n'a rien à voir avec le succès de La Haine ou quoique ce soit. C'était, tout d'un coup, me sentir à ma place.

3. Ses études de théâtre à New York

L'Amérique, pour moi, c'était Spike Lee, c'était Mean Streets. Moi, mon fantasme, c'était le hip-hop. J'arrive, j'ai 16, 17 ans. New York, c’est les fat laces sur les baskets… C'est The Roxy, c'est Grandmaster Flash. C'est Delancey Street, c'est Biz Markie. C'est les cours de danse chez Steps. C'est les boîtes de nuit où j'allais bosser un petit peu plus tard. C'était ça ! C'était Alphabet City ! Moi, je me rappelle, j'avais 17 ans, j'allais en boîte, je tombais sur Andy Warhol, Basquiat, Mapplethorpe…

04/01/2020 12:35
  • 383.8k
  • 188

152 commentaires

  • Bruno C.
    11/01/2020 10:04

    Tu as de la chance tu es né riche alors arrête de me casser les couilles avec ton passé c'est pas très intelligent

  • Romain G.
    11/01/2020 00:43

    tmtc

  • Marine V.
    09/01/2020 16:21

    bah dommage qu’il continue pas de passé ses vacances à arcachon 🤦🏽‍♀️

  • Nath V.
    09/01/2020 16:16

    J adore son sourire et g adore "mon roi"

  • Christophe C.
    09/01/2020 07:50

    son grand père était directeur du casino d’Arcachon ! 😳 J savais pas putin...

  • Jeanluc G.
    08/01/2020 21:00

    Insupportable, on a des acteurs de sa génération mille fois plus doué, je préfèrais de très loin son père.

  • Michel G.
    08/01/2020 19:38

    Moi je que je regrette c'est que je me suis occupé de Vincent ,tout les soir ares 18 heures je lui appris a monter sur un bateau d'aviron au garage de L'Aviron Arcachonnais ,sa Grand mère Mme Litique me la confier avec sa cousine qui etait sa nounou ,un soir voir au vélodrome Sacha Distel avec qui il etaot amis ,et là j'ai une anecdote que je garde pour moi car cetait super en surprise ,j’essaye de rentrer en contact avec lui car quand son père est venu le chercher au club d"aviron il partait faire ses études en Angleterre il ma embrassé et il ma dit je ne t’oubliais jamais ( a voir ???? )

  • Esteban G.
    08/01/2020 16:29

    Le comble pour un fils de blindé que son film le plus marquants sois la haine..

  • Edwin K.
    08/01/2020 06:54

    Arcachon 👌👌

  • Stephan S.
    07/01/2020 22:23

    Le 2eme plus mauvais acteur au monde

  • Cedric R.
    07/01/2020 20:43

    Le petit club des parvenu bien né, la consanguinité culturel des élites choisi...

  • Philippe R.
    07/01/2020 18:28

    Super acteur👍👍👍

  • Véronique D.
    07/01/2020 18:14

    Who cares about this guy’s grandfather who cares about this guy Who is he anyway?

  • Win S.
    07/01/2020 17:52

    Waw pour moi united states c chiche kebab city euhh homosse streets , bab oued city ... peps biceps triceps

  • Franck S.
    07/01/2020 12:05

    oue ta pas passer beaucoup temp pour la pauvrette humaine bonne vacances bientot devant le boss au ciel shuss

  • Léa C.
    07/01/2020 10:09

    arcachooon

  • Francois P.
    07/01/2020 06:34

    sauf le porte feuille j imagine

  • Viktor B.
    07/01/2020 06:32

    plus ça va plus il te ressemble 😂

  • Ju T.
    07/01/2020 04:26

    ta sœur l'extraterrestre

  • Pierre G.
    07/01/2020 00:49

    Fils à papa