retour

Alexandra Rubinstein se bat contre l'inégalité de traitement femmes / hommes dans l'art

Pour lutter contre l’objectification de la femme, elle a décidé d'inverser les rôles. Alexandra Rubinstein peint des hommes nus. Elle raconte.

Alexandra Rubinstein peint des hommes nus pour lutter contre l’hypersexualisation des femmes

« Mon travail consiste en quelque sorte à placer la femme dans le rôle de consommatrice », explique l’artiste.

Dépeindre les hommes comme des objets. C'est la démarche d'Alexandra Rubinstein, artiste peintre. « Mon travail consiste en quelque sorte à placer la femme dans le rôle de consommatrice », résume Alexandra Rubinstein. Sa spécialité : peindre des hommes nus. « Il y a beaucoup de censure autour du sexe masculin et je pense que c'est parce qu'on a l'habitude de le voir comme quelque chose de menaçant », estime l’artiste.

« Cette idée très directe de représenter le point de vue des femmes et leurs fantasmes »

Dans nos sociétés, les représentations des femmes sont plus sexualisées que celles des hommes. C’est contre cette inégalité de traitement qu’Alexandra Rubistein se bat au quotidien avec ses œuvres. « Si on ne fait que représenter la figure féminine encore et encore, sans en faire autant lorsqu'il s'agit de représenter les hommes, alors on ne fait que perpétuer cette idée que les femmes sont des objets à consommer », assure-t-elle.

Dans sa série Thirsty, la peintre utilise des corps d’hommes pour décorer des objets, une démarche souvent réalisée avec les femmes, notamment dans la publicité. Dans sa série A Dream Come True, elle représente des hommes célèbres qui font des cunnilingus à des femmes. « Ça a commencé avec cette idée très directe de représenter le point de vue des femmes et leurs fantasmes, ce que l'on ne voit pas vraiment dans les médias traditionnels, même dans la pornographie », raconte l’artiste.

« J’ai ressenti cette colère car j’étais scrutée et perçue comme un objet »

Alexandra Rubistein rejette l’idée selon laquelle les femmes seraient passives dans leur sexualité. « Nous avons de l'assurance, c'est ce que j'explore aussi. » Depuis son plus jeune âge, elle réfléchit aux attentes de la société envers les femmes. « J'ai été élevée par des parents russes. Cette culture représente une grosse part de mon éducation. En grandissant, j’avais l’impression qu’il y avait deux choses que je pouvais apporter à la société : mon physique et ma sexualité, ou mon rôle de mère », regrette la peintre.

Sa carrière d’artiste est donc une rébellion contre ces stéréotypes de genre. « J’ai ressenti cette colère car j’étais scrutée et perçue comme un objet et je n’avais droit à aucune autonomie. Ça me semblait presque interdit, en tant que femme, de traiter ce sujet, d’utiliser un humour cru dans mon travail. »

« Si on voyait plus souvent le sexe masculin, il perdrait en son pouvoir sur nous. »

Alexandra Rubistein constate aujourd’hui beaucoup de censure autour du sexe masculin, celui-ci étant souvent considéré comme quelque chose de menaçant. Pour elle, c’est parce qu’on ne le représente pas assez. « Si on le voyait plus souvent, il perdrait en quelque sorte son pouvoir sur nous. »

L’artiste espère ainsi que son travail encouragera les femmes à s’affirmer sexuellement. « Notre culture a tendance à punir les femmes. Elles intériorisent tellement la culture du "slut-shaming". Pas seulement pour leurs actions, mais aussi dans l’expression de leur sexualité. Je souhaite que mon travail pousse les gens à remettre en question leurs réactions, leurs idées et leur jugement. »

29/01/2019 16:01
  • 831.0k
  • 443

176 commentaires

  • Frederic C.
    06/02/2019 12:30

    Ça fait partie de ces nombreux sujets pour lesquels ceux qui sont pour sont déjà convaincus, ceux qui sont contre resteront contre et tous les autres s'en talquent... Si le but c'est de faire parler de soi ou de faire parler tout court alors allez y parlez !

  • Sarah L.
    04/02/2019 17:09

    PERSONNE, ni une femme, ni un homme n'a compris ce que voulait dire cette artiste ! Mais alors, personne ! Elle dénonce à travers ses peintures, le fait que l'on utilise le corps des femmes comme de simple objets sexuel, surtout pour vendre. Elle dénonce le fait que notre culture occidentale ne voit en premier que cela chez une femme. Pour dénoncer cela, elle peint le contraire. Des corps d'hommes très sexualisés. Et là, ça choque (y'a qu'à voir les commentaires....) et c'est le but bon sang !!! Ça choque par son absurdité ! Cest absurde pour nous de voir ça, parce que ce n'est pas dans nos "habitudes" de voir ce genre d'image. Ce n'est absolument pas pour dire qu'il faut faire aux hommes ce que subissent les femmes ! Et ont en viens a la moralité : si cela nous semble absurde de voir un corps d'homme sexualisé, utilisé comme ça, pourquoi est-ce que ça ne serait pas absurde de voir un corps de femme sexualisé pour le bon plaisir de notre société ? Pourquoi est-ce que se serait plus acceptable pour les femmes et pas pour les hommes ? Je vous aide, la réponse est : c'est absurde dans les deux cas... Un être humain ne se résume pas à son paraître, aucuns genres n'a le droit de subir cela. L'objectisation des corps doit être interdit. Et si il faut peindre des hommes nus, dans des poses sexuelles pour faire comprendre que ça n'est acceptable ni pour eux ni pour les femmes, alors oui c'est nécessaire.

  • Sarah L.
    04/02/2019 16:53

    J'aime bien l'idée qu'elle véhicule derrière ces peintures ! Va faire un tour dans les com, tu vas voir les mecs comment ça les mets en rogne de ouf 🤣 Y'en à pas un qui a comprit que c'est pour dénoncer et pas pour que ce soit eux a la place... Vas y va voir c'est magique 👌

  • Clarisse A.
    03/02/2019 02:20

    L'objectisation des hommes existe déjà malheureusement mais même dans ce contexte l'homme à toujours une image de supériorité, de beauté, de virilité. Bien-sûr ces critères de beauté sont irréels. Je ne sais pas si c'est par ce que je suis une femme,(ou par ce que c'est juste moi lol) mais quand je vois un homme à moitié à poil dans une pub je me dis il est beau. Un homme (Pas tous biensur) qui voie une femme sexy dans une pub va penser elle est bonne, pour moi cette façon de penser rend les choses différentes et plus "malsaines" pour la femme même si en ce qui concerne l'homme les choses devraient elles aussi changées. ;) Ensuite dans les pubs souvent la femme n'a pas une place centrale c'est à dire on la pose près d'un produit pour rendre un produit plus "vendable". Alors qu'un homme et souvent seul, entouré de femmes, dominant etc. Bien-sûr c'est mon avis et surtout ce n'est pas partout pareil.

  • Ange C.
    02/02/2019 23:47

    Ce phénomène est très répandu chez les gays

  • Jenya D.
    02/02/2019 01:10

    Perso je peint des femmes nues et moins des hommes nu Et je vois pas trop le rapport avec l’inégalité ... un corps féminin a des traits beaucoup plus harmonieux, quand on peint une femme nue c’est comme peindre l’histoire de toute une vie, la vie de cette femme . Faut arrêter de trouver la petite bête de partout ... dans l’art il y a toujours eu des femmes nues mais aussi des hommes nues ..

  • Jim S.
    01/02/2019 22:25

    Tu as sauvé la planète merci.

  • Romain D.
    01/02/2019 13:29

    Pas mal

  • Marianne M.
    01/02/2019 08:46

    ;-)

  • Marjory P.
    01/02/2019 08:37

    là les rôles ont changé tu vois

  • Véronique K.
    01/02/2019 03:54

    ;-)

  • Stef C.
    31/01/2019 17:59

    Sympa et drôle, mais on ne peut inverser les rôles sur ce sujet... Il reste des différences HF côté attirance et sexe...

  • Dofini W.
    31/01/2019 17:51

    Lol. Quand tu as juste envie de peindre des trucs pervers mais il te faut une idée "progressiste" derrière pour être couvert. Smart

  • Maylis M.
    31/01/2019 17:16

    Si tu t'ennuies jette un œil aux commentaires

  • Mathaiev F.
    31/01/2019 12:04

    "Depuis tout petite elle réfléchie aux attentes de la société envers les femmes"… Cette phrase montre encore une fois que les anglais pensent à l'envers.. la société n'est pas une entité pensante, les hommes et les femmes sont la société point.. et donc son truc c'est de reproduire la même sexualisation qu'a subie la femme mais avec des hommes, dégradons l'un donc dégradons l'autre… c'est certain que si elle défendrais la dignité des femmes elles ne serait probablement pas aussi connue, certainement plus facile de détruire que de construire ou reconstruire…

  • Cléophée R.
    31/01/2019 11:09

    yaaasss!!!

  • Nathalie P.
    31/01/2019 09:51

    Sinon Ni l'un ni l'autre plus de Femmes Objets et pas d'hommes non plus 😉

  • Jay R.
    31/01/2019 07:04

    allez c'est bon vous m'avez brisé les couille avec votre féminisme permanent. adieu

  • Marceline B.
    30/01/2019 23:27

    sympa en deco!

  • Nath P.
    30/01/2019 23:26

    je pensais que les peintres recherchaient l’esthétique en peignant le corps des femmes, plus beaux et épanouis que celui des hommes..loin d'une considération phallocratique! je ne sais pas trop quoi penser des tableaux de cette artiste.... le sujet masculin comme menace!? que dire du David de Michel-Ange??? Et au mieux, plutôt que camoufler (auto censure?) le sexe masculin sous un string rouge ( image inversée de "l'origine du monde"?) ou un décapsuleur (métaphore pour le sexe masculin qui va prendre une virginité???), pourquoi cette "artiste" ne va pas au bout de son discours en nous donnant à voir le sexe masculin tel qu'il est??? bien visible, peint en détail, dans plusieurs postures? là, oui, on pourrait faire le pendant (sans jeu de mots ^^) entre la représentation du corps de la femme nue et celui du corps de l'homme nu! Sans oublier de peindre les poils, femme ou homme, nos corps sont faits de cette façon, il faut que tout le monde l'accepte, l'épilation n'est pas un acte naturel!

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.