retour

Angèle raconte toute l'histoire derrière "J'entends"

"Franchement, les acouphènes peuvent rendre fou. Ma plus grande peur, c'est que ça s'empire." Dans cette chanson, elle parle de la souffrance liée à ses acouphènes.

Angèle évoque ses problèmes d’acouphènes

La chanteuse Angèle souffre d'acouphènes depuis deux ans, après avoir été victime d'un accident sur un plateau télévisé. Depuis, elle entend sensibiliser à ce souci de santé, trop minimisé selon elle.

« Ceux qui en souffrent entendent des bruits alors que l’environnement externe est silencieux. « J’entends », c’est une chanson qui parle de frustration et d’angoisse. En fait, ça parle d’acouphènes. Ça fait à peu près deux ans, deux ans et demi que j’en ai. » La chanteuse belge Angèle souffre d’acouphènes depuis deux ans. Pour Brut, elle raconte son calvaire.

« Le son, ce sont des fréquences qui viennent taper dans le tympan »

J’en avais beaucoup entendu parler, parce que mon père a des problèmes d’audition. J’avais conscience que ça devait être terriblement stressant et angoissant, et assez terrible comme sentiment et comme situation, mais je ne pensais pas que ça m’arriverait.

Et puis, un jour, j’étais à une promo télé, et dans le stress, je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais il y avait un problème avec le micro. Il n’avait pas de piles, alors j’ai mis beaucoup le son plus fort dans mon boitier, pensant que c’était un problème de son… J’ai reçu un « jus » dans les oreilles. Je ne m'en suis pas rendu compte, mais j’ai reçu un gros coup ! C’est physique : le son, ce sont des fréquences qui viennent taper dans le tympan. C’est tout un système que je n’ai pas encore totalement compris, mais c’est comme plein de petits poils que le son vient caresser. Si ça dure trop longtemps ou que c’est trop fort, ça peut vraiment endommager ces petits poils, ces petits nerfs.

« Je me souviens d’avoir eu un sentiment d’énorme angoisse »

Le soir-même, j’ai eu la merveilleuse idée de travailler un nouveau son au casque pour ne pas déranger les voisins. Et quand j’ai arrêté la musique, j’entendais encore le son dans mes oreilles. Je me souviens m'être levée, avoir un peu titubé dans l’appartement en imaginant que c’était la fin du monde, et ça ne s’est pas calmé depuis. Je me souviens d’avoir eu un sentiment d’énorme angoisse, parce que je savais que c’est incurable, et je savais qu’on ne peut rien y faire et que l’oreille, quand elle est abîmée, c’est pour toujours. 

C’est très lié au stress, c’est très lié au mental. Je sais que les premiers mois étaient vraiment bizarres parce que j’en parlais pas trop, parce que je ne voulais pas trop admettre que j’avais un problème. Je n'en ai parlé à personne au début. Même pas à Roméo Elvis, mon frère, qui a lui aussi des acouphènes. Je ne voulais pas admettre qu’il y avait un problème. Étant donné que mes oreilles sont vraiment mon métier, j’avais trop peur que ça soit un vrai problème. Pendant longtemps, je n'ai rien fait à part faire des recherches sur Google en pleine nuit, ce qui n’a pas trop aidé.

« J’avais vraiment l’impression de devoir faire le deuil du silence »

Et puis je suis allée voir des spécialistes. Tous m’ont assuré qu’il y avait un problème. Et en fait, dès le moment où je me suis dit : « Ce son que j’entends, je vais l’entendre toute ma vie et ça va m’accompagner », j’ai réussi à l’accepter. J’ai pensé qu’écrire J’entends allait m’aider. J’ai passé six mois de ma vie à angoisser. Je ne dormais pas bien, j’avais vraiment l’impression de devoir faire le deuil du silence. Et en même temps, je me suis dit que j’avais un moyen de sensibiliser les gens, parce que pendant mes concerts, même si on fait attention, ça va fort !

Dans les deux oreilles, j’ai une sorte de bruit blanc qui fait shhhii comme si tu serrais les dents très fort. Tu entends une sorte de petit bruit très aigu derrière les oreilles un hiiiiss. Je m'y suis vraiment habituée, mais au début, c’était dur. Je visualisais le bruit, j’avais une sorte de brouillard dans les oreilles.

Ce qu’il faut savoir, c’est que si tu entends du son trop fort pendant plus de 30 minutes, ça peut te blesser pour toute la vie. C’est incroyable que j’en aie aussi peu entendu parler ! On n’en parle pas trop comme d’un vrai danger, alors que franchement, les acouphènes, ça peut rendre fou. Enfin moi, j’ai de la chance, parce que c’est vraiment très léger, mais je pense qu’il y a des gens qui font des dépressions. Je leur envoie tout mon soutien. Vraiment, ma plus grande peur, c’est que ça empire.

16/02/2020 07:26mise à jour : 18/02/2020 12:05
  • 3.4M
  • 2.7K

1684 commentaires

  • Jenni I.
    29/12/2020 13:29

    💙

  • Kevin E.
    25/11/2020 06:16

    C'est triste à dire mais c'est rassurant de ne pas se sentir seul à en avoir, par contre je ne comprends pas pourquoi il n'y a aucun traitement possible actuellement..

  • Malou S.
    14/11/2020 17:09

    🙏🏻

  • Sylvain S.
    09/11/2020 06:42

    Batteur depuis plus de 35 ans, je suis sujet aux acouphènes. À l'époque où j'ai débuté la musique, nous n'étions pas sensibilisé.e.s aux dangers liés au sons forts... Pour vivre avec des acouphènes, il est impératif de préserver ses oreilles des sons dépassant les 130 db... Donc, en concert, privilégier les retours classiques aux retours casques, par exemple...

  • Laura C.
    06/11/2020 23:29

    Jai eu des acouphènes non stop quand du silence pendant 1 mois et demi environ. Le son aigu, parfois le son aigu et un autre un peu grave. Puis ça sest estompé,ou je ny fais plus attention? Parfois ca revient quand fatiguée. Courage.

  • Alex P.
    06/11/2020 22:42

    J'ai des acouphènes depuis plus de 8 ans et je viens de passer la barre de la trentaine. J'ai mis du temps à les accepter mais quand on comprend qu'ils seront toujours là, on n'a pas le choix pour avancer. Les oublier, être toujours active et protéger ses oreilles 🙏

  • Sab S.
    06/11/2020 20:42

    Bravo Angèle pour ton message. J'ai des acouphènes aussi, et vécu les mêmes étapes de peur puis d'acceptation que tu décris. Ta chanson sur ce thème m'avais touché énormément. Alors MERCI 😘

  • Cédric V.
    06/11/2020 18:53

    J'en ai depuis une vingtaine d'années... Parfois trois fréquences différentes. Parfois relou, j'arrive globalement a vivre avec...

  • Leana A.
    06/11/2020 11:38

    Mon Dieu que ta vie est difficile 😂😂😂😂

  • Claudy H.
    05/11/2020 23:35

    Moi ça fait des années. Que j' en ai, ça a commencé par un bruit Legé comme écouter la mer dans une coquille et maintenant cela s est accentué et c est comme le bruit d une cocotte minute. C Est très désagréable surtout le soir. Pour prendre si. Sommeil !

  • Marie A.
    05/11/2020 21:09

    Je vis avec des acouphènes depuis des années dans l'oreille gauche...pas facile...

  • Valerie F.
    05/11/2020 20:02

    Je ne peux pas rester dans le silence complet c'est désagréable donc il y a toujours de la musique, la tv ou la radio qui fonctionnent. Et pour m'endormir des livres audios le son de certaines voix arrivent à me les faire oublier. La relaxation et un bon Kiné pour réduire les tensions du cou et de la tête m'ont aider à les "oublier"

  • Laetitia C.
    05/11/2020 19:12

    Pour ma part ça s est déclenché suite à un accident de voiture et l ostheopathie m a fait du bien... Mais c est revenu... Avec le stress. Je l accepte il est la je l entends mais je ne l écoute pas, plus on y fait attention plus ils est présent. Les bruits blancs ça marche bien.

  • Didi G.
    05/11/2020 18:15

    tu vois jamais sans mes bouchons !!!

  • Gilles L.
    05/11/2020 17:30

    Depuis 1984 je vis (mal) avec. Il y a des jours à devenir (rester ?) dingue.

  • Yo L.
    05/11/2020 16:14

    Elle décrit parfaitement bien la sensation et les angoisses que cela procure. Je me retrouve complètement dans son témoignage et la prévention doit grandir car les acouphènes peuvent devenir un réel handicap ❤️

  • Perrine B.
    05/11/2020 15:58

    c'est elle aussi

  • Gaelle A.
    05/11/2020 15:47

    Allez sa fait longtemps 😅✌

  • Fifi L.
    05/11/2020 12:05

    C'est difficile, c'est permanent et tt le monde s'en moque..

  • Julien A.
    05/11/2020 11:45

    Je ne me rappelle plus avoir vécu sans.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.