Elle retranscrit les concerts de métal en langue des signes

Cette interprète américaine traduit en langue des signes et en live des concerts de metal. Voici comment elle se prépare avant un concert.

“Il faut arriver à faire passer ces émotions”

Retranscrire la musique et ses nuances “quand on ressent l’intensité de la musique qui monte et redescend”, voici la mission de Kristi, interprète américaine, qui retranscrit en direct des concerts de métal pour le public sourd et malentendant.

Depuis la mise en place de l’Americans With Disabilities Act (Loi sur les Américains porteurs de handicap) en 1990, aux Etats-Unis, les salles de concerts sont obligées de fournir une interprétation des chansons si nécessaire.

Il n’y a pas toujours d’équivalence directe entre l’anglais et la langue des signes. “C'est une langue à part entière. Il s’agit de comprendre ce qui est dit et son sens. Ensuite, il y a un travail à faire pour la traduction."

“Les personnes malentendantes sont toutes différentes. On a aussi bien des clients qui veulent chanter que des clients qui entendent une partie. Certains n’entendent pas du tout mais ressentent les vibrations si fortement qu’ils arrivent parfaitement à suivre.”

Partez en immersion dans le monde des sourds et malentendants avec le documentaire BrutX ‘Sourde : le quotidien d’Eozenn, sourde profonde’.

“Je me suis toujours intéressée à la langue des signes”

Au quotidien, Kristi travaille à l’université de Tennessee, où elle assiste des étudiants. “Je travaille la plupart du temps dans une salle de cours, où j’interprète pour les étudiants, mais aussi les professeurs et le personnel”.

Kristi a toujours été attirée par la langue des signes. “Enfant, j’étais très réceptive à sa dimension visuelle. Je ne connaissais personne qui soit sourd. J’ai juste trouvé un jour un abécédaire et je suis tombée amoureuse”.

“C’est une si grande partie de ma personnalité que je ne pourrais pas imaginer faire autre chose. Si un jour ça ne fonctionne plus, je n’ai pas de plan B.”

Être sourd en France en 1981 et 2001, voici les différences expliquées par deux personnes sourdes, père et fille.

avatar
Brut.
29 avril 2022 06:13