retour

Ingrid Chauvin raconte son combat pour adopter un enfant

Depuis 4 ans, l'actrice Ingrid Chauvin cherche à adopter un enfant. Dans le documentaire "Notre combat pour adopter", elle raconte les difficultés auxquelles elle doit faire face…

Ingrid Chauvin raconte son combat pour adopter un enfant

« À mon sens, il y a une injustice totale. » Depuis 4 ans, l'actrice Ingrid Chauvin cherche à adopter un enfant. Dans le documentaire "Notre combat pour adopter", elle raconte les difficultés auxquelles elle doit faire face…

« Quand je pense à cette journée que j'ai passée dans une pouponnière, autour de ces 40 enfants âgés de quelques mois à 3 ans qui sont là, sans parent. Et je n'ai eu qu'une envie, c'est de repartir avec » raconte Ingrid Chauvin. Depuis 4 ans, l'actrice Ingrid Chauvin cherche à adopter un enfant. Dans un documentaire diffusé sur TF1, elle raconte les difficultés auxquelles elle doit faire face.

En 2014, sa fille de 5 mois décède. Deux ans plus tard, elle donne naissance à un petit garçon, Tom. « Après la naissance de Tom, il a fallu qu'on révise notre projet, pour qu'il y ait une logique familiale, on se doit d'accueillir un enfant qui est plus petit que l'enfant qui se trouve déjà à la maison » explique Ingrid Chauvin.

Elle raconte le sentiment de solitude et surtout l’attente, longue et douloureuse, qui accompagne cette démarche d’adoption. « À partir du moment où on a l'agrément, on ne peut pas s'empêcher de penser à son téléphone en disant : “En fait, on peut nous appeler demain, après-demain…” » raconte Ingrid Chauvin. Après l’euphorie, lorsqu’elle obtient enfin son agrément, l’actrice Ingrid Chauvin s’est vite rendue compte que l’attente était loin d’être terminée.

Le problème, c’est que le nombre de candidatures est généralement beaucoup plus élevé que le nombre d’enfants pupilles. Seulement 10 % des couples arrivent à adopter, alors « qu'il y a énormément d'enfants délaissés dans des foyers ou dans des familles d’accueil » lance Ingrid Chauvin.

« Il n'y a pas de loi nationale concernant l'adoption. C'est-à-dire que chaque département fait comme bon lui semble » déplore l’actrice. De plus, les informations qu’elle reçoit ne sont pas toujours complètes. Elle a par exemple appris très tard que lorsqu’on possède un agrément national, on peut l'envoyer à tous les départements.

« Il y a en France, ce lien du sang, qui me semble prioritaire et qui fait que, malheureusement, il y a très, très peu d'enfants qui deviennent adoptables » déplore Ingrid Chauvin. « Certains parents, ne serait-ce qu'en donnant quelques nouvelles (…), ou une lettre, une visite même pas régulière, gardent, malgré tout, ce droit parental. Cet enfant reste en famille d'accueil ou en foyer et ne peut pas être adopté. Et là, à mon sens, il y a une injustice totale » ajoute l’actrice.

Après 4 ans de demande d'adoption, son agrément s'achève en novembre 2019. L’actrice ne sera alors plus autorisée à adopter. Ingrid Chauvin essaye de se préparer à cette idée. « Je pense surtout aux couples qui ne peuvent pas avoir d'enfant. (…) pour eux, c'est extrêmement douloureux. Et je pense à ces enfants que j'ai rencontrés (…) qui n'ont pas de papa qui dorment dans des dortoirs et qui n'ont pas de maman… Ça fait mal, quoi ! (…) Donc j'aimerais que ça change tout simplement » conclut Ingrid Chauvin.

11/06/2019 08:01
  • 5.7m
  • 2.4k

1921 commentaires

  • Karine J.
    un jour

    Très émouvant

  • Silvia J.
    un jour

    C est incroyablement triste ce qui se passe dans ce pays !

  • Manolita M.
    un jour

    Bravo Ingrid entièrement de votre avis

  • Evelyne V.
    2 jours

    il y a bcp à faire encore malheureusement tellement dur d'adopter et c'est bien triste car tellement d'enfants attendent d'être dans une famille remplie d'amour quel gâchis ces lois à la noix

  • Jacqueline L.
    2 jours

    J espère vraiment que vous aurez un petit pour agrandir votre famille. Vous êtes trop mignonne

  • Sandra D.
    2 jours

    Bravo Ingrid continuez votre combat

  • Ju S.
    2 jours

    J'aimerais beaucoup connaître les raisons qui font que seulement 10% finissent par réussir à adopter ! Pourquoi ? Il y a tant d'enfants qui n'attendent que ça d'avoir des parents aimants... J'élève mes enfants en leur disant qu'ils ne sont pas obligés d'avoir des enfants, qu'ils ne sont pas non plus obligé des enfants "du sang", qu'on peut adopter... C'est dur de se dire que même si ils ont envie de faire ce chemin là plutôt que le même que le mien bah ils pourront peut être pas être parent dans ce cas... Que c'est compliqué !

  • Marylise P.
    2 jours

    Et oui j'adore cette femme et c'est vrai que c'est émouvant tout ses petits anges qui méritent pleins d'amour et une vie pleine de douceur!!!♥️♥️♥️♥️♥️♥️💋💋💋

  • Karine M.
    2 jours

    Vient à Tahiti Ingrid. L'adoption est moins compliqué juridiquement mais la route est longue car il faut faire du porte à porte, rencontrer les familles, il faut instaurer une confiance. Beaucoup de jeunes polynésiens préfèrent faire adopter car pas les moyens de l'élever. La vie coûte chère ici. Il ne faut pas baisser les bras Ingrid! Courage

  • Carole D.
    2 jours

    On vit vraiment dans un monde d'égoïstes un monde de dingues ou les plus puissants décident de laisser des gamins orphelins ou avec des parents de merde rester dans leurs vies de merde alors que des personnes se battent des années pour les adopter et leur donner tout l'amour qu'ils n'ont jamais eu et qu'ils méritent tant...

  • Denise L.
    3 jours

    Bravo Ingrid , vous êtes une belle personne

  • Mireille S.
    3 jours

    Une honte de voir ça que pour adopter c'est toute une affaire d'état ils y a tant d'enfants à adopter en France et on les laisses dans les pouponnière alors qui il y a des familles qui pourraient rendre ses enfants heureux c'est triste à pleurer 😭

  • Corinne H.
    3 jours

    Merci pour vos paroles vraies et équilibrées . Malheureusement vous avez raison !! C'est ""tordant " mais c la triste réalité . Ces enfants souffrent de frustrations et les parents potentiels aussi ! C'est terrible j'avoue. Bon courage parce qu'il en faut beaucoup hélas

  • Sarah S.
    3 jours

    Association Radia pour l adoption Marrakech

  • Charlyne S.
    3 jours

    💗💞🧡

  • Marie-josé L.
    4 jours

    Bravo et merci de vous battre pour eux. Je suis entièrement d'accord avec vous, c'est pas normal que beaucoup d'enfants sont en n foyer, famille d'accueil et ne peuvent pas être adopté et être heureux parce qu'ils ont des "parents" qui se moquent complètement de leurs enfants, mais qui existent. Je suis désolée mais suivant le cas et bien on devrait leur enlever les droits parentaux

  • Fabienne G.
    4 jours

    Je suis maman adoptive, son combat c'est celui de beaucoup de personnes et je ne suis pas d'accord sur sa façon de faire. Elle se sert de sa notoriété pour mettre en avant de idée sur l'adoption qui ne sont pas les bonnes. Il y a des gens qui ont eu l'agrément et qui attendent depuis plus longtemps qu'elle, donc oui il faut attendre, certains attendent 5, 6 8 ans. Pourquoi cette femme passerai avant eux, de plus un couple de leur âge ne peut avoir un bébé, encore une fois, pourquoi elle oui. Elle a qu'à faire comme tout le monde dans ce cas là et revoir sa notice d'agrément Oui c'est dur cette pouponnière pleine d'enfants mais cela ne veut pas dire qu'ils sont adoptables. Et je trouve monstrueux de se servir de sa notoriété pour avoir ce qu'elle veut

  • Sylvie A.
    4 jours

    C'est bien de dénoncer tous ses dysfonctionnements Bravo d'essayer d'améliorer les choses

  • Lou A.
    4 jours

    Tu es formidable Ingrid, tu es humaine je t'adore

  • Laeti d.
    4 jours

    c’était pas elle la meuf connu de sushi couronne ?