retour

Jhon Rachid raconte son enfance en foyer

Le vidéaste JHON RACHID a grandi en foyer, et il a choisi de raconter son expérience dans une BD. Une façon pour lui de rendre hommage aux éducateurs. Son enfance en foyer, voilà comment il l'a vécue.

Placé en foyer à l’âge de 7 ans, le youtubeur Jhon Rachid raconte son enfance dans une BD

Né en 1984, à Lyon, Mohamed Ketfi connaît une enfance difficile, avant d’être connu sous le pseudo de Jhon Rachid. Placé en foyer à l’âge de 7 ans, le youtubeur sort sa première bande dessiné consacrée à son enfance. Il raconte à Brut.

Jhon Rachid se souvient avoir accepté d’être placé en foyer à l’âge de 7 ans après avoir compris que ses parents n’avaient pas les moyens de s’occuper de lui. “C’est une demande un peu bâtarde parce que tu ne sais pas vraiment ce que tu acceptes”, raconte le youtubeur. En effet, Jhon Rachid confie avoir vécu, certes, des moments de bonheur au sein du foyer. Cependant, être éloigné de sa famille a été, pour lui, une grande source d’angoisse. Pour réussir à s’endormir, Jhon Rachid confie avoir pris l’habitude de garder la radio allumée, pour avoir un bruit de fond. “Aujourd’hui je ne peux pas dormir sans bruit”, confie-t-il.

"Là où dans mon malheur, ça va, c’est que moi, j’étais que pauvre"

Contrairement à Jhon Rachid, certains enfants étaient placés au foyer pour d’autres raisons que la pauvreté. Violences, viols, meurtres : “des histoires atroces” causant parfois des traumatismes très difficiles, se souvient le Youtubeur. Pour Jhon Rachid, le foyer est un internat “mais avec un ambiance moins stricte et plus familiale” qu’au sein d’un internat classique, tandis que le métier d’éducateur est “hyper altruiste”. Jhon Rachid se souvient d’éducateurs qui sacrifiaient leur vie de famille pour passer davantage de temps avec les enfants du foyer. C’est en partie pour rendre hommage à ces éducateurs que Jhon Rachid a fait cette BD, intitulée “Comme on peut”.

27/10/2019 19:27mise à jour : 28/10/2019 08:42
  • 461.5k
  • 462

178 commentaires

  • Elisol S.
    5 jours

    Merciiii encore merci pour cette video qui me fait du bien a moi éducatrice et a moi maman.

  • Colette F.
    22/11/2019 16:49

    triste ! les enfants ont droit à vivre avec leurs parents, dans la sérénité.

  • Roxane B.
    17/11/2019 16:03

    Merci d'avoir raconté tout ça ! Force a tous les mômes qui sont placés qu'elle qu'en soit la raison ❤️

  • Rejane S.
    11/11/2019 21:29

    Ça y est, je comprend mieux pourquoi il me faut une radio dans chaque pièce, je me sens moins seule.

  • Elise D.
    11/11/2019 17:43

    Gn 😘

  • Stephanie V.
    11/11/2019 14:35

    Tsume tsume ^^

  • Metslanis D.
    10/11/2019 16:55

    Merci de valoriser une profession qui ne l’est pas souvent malgré les sacrifices qu’elle demande et le manque de moyens qu’elle subit!!

  • Charlotte L.
    09/11/2019 16:20

    Je travaille dans un foyer et merci pour ton témoignage 😉😉😉c'est top

  • Farid D.
    07/11/2019 21:14

    Merci pour cet hommage ça fait plaisir de parler de la profession de manière positive. Bon vent

  • Sk S.
    07/11/2019 12:42

    faut garder le cap !

  • Nina S.
    06/11/2019 22:19

    ❤️🙏💓💓💓

  • Sophie L.
    06/11/2019 07:01

    😘

  • LiLi T.
    05/11/2019 20:27

    Très touchant

  • Amélie R.
    05/11/2019 19:37

    ; ;

  • Peggy V.
    05/11/2019 19:00

    Merci les supers educs

  • Jamel B.
    05/11/2019 17:56

    , Merci Rachid....

  • Bonnie D.
    05/11/2019 14:55

    pour toi à la meilleure éducatrice que j’ai pu connaître merci d’avoir été là si aujourd’hui je suis devenu celle que je suis c’est aussi grâce à toi, merci d’avoir était dans la joie mais aussi dans mes pleures pleins de bonheur tu es une femme exceptionnelle pleins de bisous 😘😘😘😘❤️❤️

  • Marie S.
    05/11/2019 13:56

    Merci pour les éducateurs, étant moi-même éducatrice, retraitée depuis quelques mois après plus de quarante ans en foyer auprès d’enfants puis auprès de mères avec leurs enfants. Ce métier a été une passion mais ces dernières années, le travail social est terriblement maltraité et le public, enfants et adultes, en est le premier à en souffrir. Manque de moyens, comme dans tous les secteurs... Mais encore merci pour ton hommage, ça fait chaud au cœur...

  • Marine T.
    05/11/2019 08:17

    , 💪👌

  • Marine M.
    04/11/2019 23:52

    😍