retour

John Grisham sur la peine de mort

Il était pour la peine de mort et puis, un jour, il a changé d’avis. L’écrivain américain à succès John Grisham raconte sa prise de conscience.

07/09/2018 08:52
  • 330.6k
  • 256

94 commentaires

  • Marie P.
    07/09/2018 08:53

    Jamais trop tard pour réfléchir intelligemment...

  • Romane W.
    07/09/2018 08:55

    Qu'on lui traaaAAAAaaanche la tête

  • Brut
    07/09/2018 08:56

    John Grisham était au pour recevoir le prix Lucien-Barrière pour son roman "Le Cas Fitzgerald".

  • Aurélien S.
    07/09/2018 09:02

    tu peux me répondre stp je veux voir cette vidéo (et je pense qu’elle va aussi t’intéresser vu que c’est toi qui m’a offert le bouquin 😂) 😂😘

  • Margo S.
    07/09/2018 09:03

    sacré john

  • José M.
    07/09/2018 09:07

    Arguments bidons...

  • Arnaud M.
    07/09/2018 09:09

    Les tueurs en séries, les pédophiles, les tueurs de femmes et enfants, les criminels récidivistes, les crimes de guerre, les crimes contre l'humanité des pires faits quoi ne méritent même pas la peine de mort ? Je crois pas... ça ne pardonne pas

  • Theo V.
    07/09/2018 09:10

    à quand ton revirement ? :P

  • Eugénie V.
    07/09/2018 09:10

    "Les noirs sont plus souvent condamnés à mort que les blancs". Ouais il y en a même qui ne sont pas condamnés avant d'être tué par leur état (et leurs représentants) dans la rue, dans leur jardin, dans leur voiture...

  • Nadine S.
    07/09/2018 09:17

    Va au diable !

  • Nicolas D.
    07/09/2018 09:17

    be or not to be , tuer ou se faire tuer par des tarés qui n'en n'ont rien a foutre , qui violent des enfants et ensuite les brûlent par exemple.... pour certains cas elles devraient être obligatoire et cela coûterait bien moins cher à la société de nourrir et de loger ce genre de monstres .

  • Gemma M.
    07/09/2018 09:22

    Son livre "le couloir de la mort" est saisissant, très intéressant. Il a aussi écrit "l'affaire pélican" qui est super. Il traite de sujets juridiques et politiques complexes mais de façon à ce que tout le monde puissent comprendre.

  • Dimitri F.
    07/09/2018 09:22

    La peine de mort doit être abolie (et en France le rester) pour plusieurs raisons : -La justice n'étant pas infaillible, elle ne devrait pas donner une punition qu'elle ne peut annuler. Nombre de prisonniers sont relaxés des années après leur procès, suite à de nouvelles preuves. Mais comment relaxer un invidu tué ? -La peine de mort n'a aucun effet dissuasif. Le taux de criminalité aux Etats-Unis est d'ailleurs bien plus élevé que dans les autres démocraties. -Il n'est pas moral de faire subir à quelqu'un ce qu'il a fait subir. Doit-on aussi violer les violeurs ? L'Etat (nous !) se rend criminel en utilisant la peine de mort. -Un État a la possibilité de maintenir à l'écart un criminel. -La peine de mort peut, en cas de dérive autoritaire, être utilisée pour éliminer tout opposant, en les accusant simplement à tort.

  • Tanguy P.
    07/09/2018 09:24

    , peut être qu’un jour je vais tomber malade comme lui 🤔

  • Renee C.
    07/09/2018 09:37

    Pour la peine de mort pour certains,pédophiles et terroristes, cela coutera moins cher à la société.

  • Gérard B.
    07/09/2018 09:54

    Et moi je suis pour la peine de mort !

  • Benjamin M.
    07/09/2018 09:59

    http://p8.storage.canalblog.com/80/27/1079793/92352999_o.jpg

  • Zakia M.
    07/09/2018 10:00

    Très fière pour se changement merci pour toutes ses beaux romans

  • Julien C.
    07/09/2018 10:11

    la peine de mort n'est pas plus dissuasive que la prison , elle s'appuie sur une justice faillible qui prend le risque d'exécuter des innocents ; elle est discriminatoire et injuste car les riches sont souvent plus protégés que les pauvres ;elle ne permet pas au coupable de s'amender et nie toute possibilité de réinsertion, elle est un outils de vengeance: or le rôle de l'état est de se substituer à la loi du talion avec une justice qui pacifie et régule , et ne réponds pas à des pulsions de vengeance. La peine de mort est donc une preuve de l'échec de la société et de l'état. En tuant, on ne puni pas (or la punition permet de réformer les choses) mais on supprime sans chercher à résoudre le problème à sa source . Éliminer un coupable en le mettant à mort est la solution de facilité , qui évite de se poser le vrai problème , celui de la réforme pénitentiaire , voir celui du corps social dans son ensemble . La peine de mort ne protège pas en profondeur la société....

  • Karim S.
    07/09/2018 10:13

    Pas pour les pédophiles