L'histoire de l’acteur Dali Benssalah

Une blessure l'a empêché de continuer la boxe thaï… mais elle lui a permis de devenir acteur. Depuis, Dali Benssalah enchaîne les rôles dans divers films dont un James Bond. Brut l'a rencontré au Red Sea International Film Festival.

“J'ai pris tout ce que j'avais et je suis parti”


Dali Benssalah était présent au Red Sea International Film Festival pour la présentation du film La Dernière Reine de Damien Ounouri et Adila Bendimerad. Il est revenu sur son parcours. “Je faisais de la boxe thaï et en parallèle, je faisais un peu de figuration à la fac de sciences éco. C’est là où il y a eu cette blessure”. Le jeune homme avait prévu de partir dans un camp en Thaïlande pour préparer les prochains combats. Compte tenu de son état de santé, le voyage doit être annulé.
Tahar Rahim raconte comment il est devenu acteur à partir de rien


“On a l’impression qu’on est pas forcément désiré”


Né en 1992 à Rennes, Dali Benssalah est alors contraint de changer ses plans de vie. “De s'arrêter radicalement, ça fait que l’on se retrouve face à soi-même et on se pose des questions sur la vie. Et quand on vient d'une ville qui n'est pas Paris et qu'on vient en plus de ça dans un quartier populaire dans cette ville, les opportunités de vie nous paraissent limitées. On a l’impression qu’on est pas forcément désiré”.
De rappeur à acteur, Kofs raconte son parcours à Brut


Le jeune homme fait le “choix radical de partir” à Paris avec ses valises. “J'ai pris tout ce que j'avais et je suis parti. J'ai tracé ma route. Je me suis dit : que ça marche ou pas, au moins, j'aurai fait quelque chose de ma vie”. Dali Benssalah intègre une formation théâtrale. Il joue ensuite dans le clip Territory du groupe The Blaze. Dans Mourir peut attendre, réalisé par Cary Joji Fukunaga et sorti en 2021, il interprète le rôle du nouveau adversaire de James Bond, Primo. En parallèle, il se produit au théâtre, notamment entre 2018 et 2020 dans la représentation Pur Présent d’Olivier Py.
Quand Sidney Poitier recevait l'Oscar du meilleur acteur en 1964


avatar
Brut.