L'incroyable histoire de Sam Melendez, directeur artistique du NYTB

Du foyer pour sans-abri à la direction artistique du prestigieux New York Theatre Ballet, voici l'histoire de Sam Melendez.

“Je n’aimais pas qu’on me considère comme “le danseur classique qui a été SDF””

“On entend beaucoup d’histoires de danseurs qui racontent qu’ils ont toujours su qu’ils étaient faits pour danser. Ou qu’ils dansaient tout le temps au milieu du salon. Ce n’est pas du tout mon histoire. Je suis devenu danseur par accident. Un heureux accident”. Steven Melendez, danseur classique, a été découvert dans un foyer pour sans-abri à New York. “Quand j’ai découvert la danse classique, j’avais sept ans. J'étais un petit garçon, qui vivait dans le Bronx. C’était à l’opposé de tout ce que j’imaginais pour mon avenir”. À l’époque, Steven Melendez, qui a été sans domicile fixe pendant 3 ans lorsqu’il était enfant, bénéficie du programme LIFT mis en place par le New York Theater Ballet dans les foyers pour sans-abri. Il y rencontre Diana Byer. En répétition avec le danseur François Alu avant son seul en scène

“Ma mère m’a obligé à y aller et à prendre des cours de danse. Et à la fin du programme, on m’a proposé une bourse d’études”. À huit ans, il se produit sur scène pour la première fois, dans Casse-Noisette, dans le rôle de la deuxième souris. “Quand je suis revenu saluer à la fin de la représentation, j’étais émerveillé que le public applaudisse ma prestation et ça m’a nourri comme rien ne m’avait jamais nourri auparavant. C’était le début d’une très longue carrière de danseur”. Après une carrière de premier danseur au New York Theatre Ballet, stoppée à cause d’une blessure, il reprend la direction du programme LIFT avant de devenir directeur artistique du lieu. Il raconte son histoire dans le documentaire LIFT, présenté au Festival de Tribeca. Léonore Baulac danse pour les enfants de l'hôpital Necker

avatar
Brut.