La techno de Laurent Garnier en 3 villes

"Il y a un truc qui est viscéral et peut-être que ça m'a parlé." De Manchester à Détroit en passant par Paris, Laurent Garnier raconte pour Brut ses débuts dans la techno. Rencontre.

avatar
Brut.
4 décembre 2021 19:37