retour

La vie de Elizabeth Eckford racontée par Thomas Snegaroff

Pour la première fois, 9 élèves noirs ont le droit d'intégrer un lycée blanc. Elizabeth Eckford était de ceux-là. C'était à Little Rock en 1957. Thomas Snegaroff en a fait un livre. Il raconte son histoire bouleversante.

01/03/2018 08:56
  • 5.0m
  • 284

149 commentaires

  • Brut
    18/05/2018 10:34

    racontera l'histoire d'Elizabeth au Théâtre des Mathurins à Paris accompagné d'un clarinettiste. C'est le 7 juin prochain : https://bit.ly/2IqHJLe Prix réduit pour les étudiants, chômeurs et mineurs : 10 euros.

  • Kely S.
    18/05/2018 12:46

    Et ce pays ose se dresser en donneur de leçon :/ ?

  • Jo J.
    18/05/2018 12:46

    combattre pour avoir les mêmes droits que les blancs,aujourd'hui encore

  • Yazid N.
    18/05/2018 13:01

    Waw .....la premiere fois que je sais....

  • Mandie L.
    18/05/2018 13:05

    Du réchauffer l article

  • Thierry C.
    18/05/2018 13:16

    Quel courage ! 😪

  • Mariam E.
    18/05/2018 13:35

    Waaw ! Elle était très forte de supporter tout ça et ne l'a pas laissé tomber ! Pour moi je la vois comme une très forte femme !!!

  • Savahna S.
    18/05/2018 13:38

    C'est horrible! Ma fille adorée qui est magnifiquement métissée subit ce genre de choses encore aujourd'hui... c'est une honte!!!

  • Raph N.
    18/05/2018 13:42

    encore un livre que tu devrais lir e;)

  • Angiolina M.
    18/05/2018 13:51

    J'ai vu le film,bravo à ces femmes courage,🌎💖

  • Ani D.
    18/05/2018 14:21

    🎩 respect ✊

  • C-hristian G.
    18/05/2018 14:43

    Merci pour cet tranche d'histoire incroyable,de plus je viens tout juste de voir le film sur la vie du président américain LBJ

  • Yvon G.
    18/05/2018 15:16

    C'est formidable, et maintenant , rien n'a changé , le racisme et les injustices sont toujours une banalité pour beaucoup !!!

  • Patricia P.
    18/05/2018 15:25

    Hé oui la belle Amérique ou finalement c est 1 peuple migrant alors noir ou blanc perso je ne suis pas raciste et je sais que je dérange certaines personnes

  • Anissha O.
    18/05/2018 15:27

    Quel port altier..quelle noblesse dans sa démarche fière .. entourée de haine et d ignorance ..

  • Carmel N.
    18/05/2018 15:28

    C est triste

  • KaroAmmaria A.
    18/05/2018 15:31

    Quelle classe !

  • Jean-pierre D.
    18/05/2018 15:40

    Merci pour ce partage et respect à cette dame.

  • Mounia A.
    18/05/2018 16:09

    Quelle force.

  • William C.
    18/05/2018 17:04

    Quand je pense qu'on nous reproche le colonialisme !! Moi dans ma classe,au CEG de la rue Thiers en 1960 à DAKAR, nous étions autant de blancs que de noirs et mes copains s'appelaient Mamadou Diop (le grand) Mamadou Diop (le petit) Cissé Raki grande et belle qui était première en Français, Antoinette avec qui j'ai fait les 400 coups, Mourad, mon copain Syrien, des potes Libanais dont les noms m'échappent ! Que des beaux et bons souvenirs.... Même la grande fête de l'indépendance que nous avons chantée ensemble. Nous ne criions aux oreilles de personne !! 😍😊